Jeudi 19 Septembre 2019
Madrid, Aranjuez, Mimizan, Barcelone, Oliver, Prácticos, CTN…
Lundi, 30 Mai 2011

a-ma30aa

Novillada décastée du Ventorrillo, seulement sauvée par l’ultime…

Diego Silveti (applaudi au premier puis silence) a transmis son envie aux tendidos, mais a connu quelques difficultés face à un adversaire terne et compliqué qui l'a fortement secoué. Avec le quatrième, Silveti eut encore beaucoup de mal, son opposant manquant singulièrement de caste.

Víctor Barrio (saluts et silence)  afficha sa détermination en allant recevoir son premier a portagayola et étala ensuite ses bonnes manières au cours d’une faena irrégulière relevée par quelques gestes de classe. Il ne put rien tirer du cinquième, totalement décasté.

Rafael Cerro (saluts et silence), qui faisait sa présentation, montra une torería allurée et affirmée à son premier, ce qu’il fit encore devant l’excellent sixième, le meilleur de l’envoi, avec lequel il construisit une faena agréable, tout en restant en dessous d’un novillo qui avait ses oreilles en pointillés, les aciers finissant de faire capoter l’affaire.

Photos Juan Pelegrn - Las Ventas

ARANJUEZ

Enrique Ponce (oreille et oreille) et Alejandro Talavante (oreille et deux oreilles), qui remplaçait Manzanares, sont sortis a hombros au terme d’une bonne corrida de Victoriano del Río.

Sébastien Castella a coupé une oreille de son premier, mais le cinquième, manso et faible, ne lui a pas permis de rejoindre ses compañeros malgré un bel effort suivi d’une pétition ignorée du palco.

MIMIZAN
 
Le tout jeune club taurin de Mimizan s’est déplacé à Bars dans le Gers, pour visiter l’élevage de l’Astarac de Jean -Louis Darré. Les membres du club ont eu le privilège d’assister à une tienta puis de faire connaissance directement « en el campo » avec le lot de toros de l'Astarac qui seront présentés lors de la première corrida de l'histoire dans les arènes de Mimizan le 27 août dans le cadre d’un grand concours d’élevages français.

Ces toros de l'Astarac seront combattus et mis à mort par  Julien Lescarret, Julien Miletto et Joselito Adame.

La corrida sera précédée à 11 heures à Notre-Dame des Dunes à Mimizan Plage d’une « Misa Rociera » (messe flamenca animée par le « Coro Rociero ») suivie d’un apéritif autour des arènes et d’un repas animé par ce même groupe.
(Communiqué)

BARCELONE

Cartels de la « Feria del Mediterráneo » dans la Monumental de Barcelone…
19 juin: six novillos de García Jiménez pour Jesús Fernández, Sergio Flores et Fernando Adrián.
26 juin: six toros de Juan Manuel Criado para Finito de Córdoba, Rivera Ordóñez et Serafín Marín.
3 juillet: six toros de San Pelayo pour Fermín Bohórquez, Andy Cartagena et Diego Ventura.
10 juillet: six toros de Garcigrande pour El Juli, Sébastien Castella et Manzanares.
17 juillet: six toros de Juan Pedro Domecq para Enrique Ponce, Morante y Cayetano.
24 juillet: six toros de Torrehandilla pour El Cid, El Fandi et Miguel Ángel Perera.

OLIVER

PRÁCTICOS

Dans le cadre de l'opération intitulée "Découverte de la tauromachie et de la culture régionale au cœur des quartiers nîmois", l'Association Française des
Aficionados Prácticos organise (après les actions menées sur les quartiers route d'Arles et Pissevin) le quatrième  hommage aux pionniers de la tauromachie française le jeudi 9 juin au Mont Margarot à Nimes (quartier
Gambetta nord).

Dès 11h30, séance de toreo de salon sur le réservoir, à partir de 12h remise de la médaille de l'association à M. Jean Paul Fournier, sénateur maire de Nîmes,en faveur de son action pour la défense de la tauromachie au sein du parlement français.

Le quatrième trophée "hommage aux pionniers" sera remis à Frédéric Pascal, matador  de toros nîmois. Alain Montcouquiol et Robert Blancou, parrain d'honneur de cette manifestation, seront présents.

Un vin d'honneur clôturera cette matinée.
(Communiqué)

CTN

Le samedi 28 mai, le club taurin « COL Y TOROS » avait invité le Centre de tauromachie de Nîmes à la manade LIRON à La Calmette.
Folco, Ludovic et Tristan ont pu ainsi exercer leur talent  devant des doublenques.
Quant à Alexandre, il lui avait été confié la redoutable tâche d’affronter un excellent novillo de François André, « trasteo » dont il s’est sorti avec brio, si ce n’était avec les aciers… ce qui ne l’empêcha pas de couper une oreille.
(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff