Vendredi 09 Décembre 2022
SÉVILLE
Dimanche, 25 Septembre 2022
sev25ph
 
Pour la clôture, oreille pour Ginés Marín et Pablo Aguado face aux deux meilleurs toros d'un lot de juanpedros pour la plupart deslucidos, Morante ne pouvant pas pour cette raison réitérer sa brillante performance de l'avant-veille...
 
Arènes pleines, beau temps avec vent. Six toros de Juan Pedro Domecq décevants la plupart, faibles et décastés, meilleurs toutefois les 2 et 3 qui ont laissé une oreille dans l’affaire...
 
mdp25h
Morante de la Puebla : silence aux deux.
 
gm25h
Ginés Marín : oreille et silence.
 
pa25h
Pablo Aguado : oreille et silence.
 
Dans une Maestranza copieusement garnie et ventée, il aurait fallu que Morante tombe sur un bien meilleur matériel pour nous rejouer sa partition d’avant-hier. Mais comme on dit, ce n’est pas toujours fête et en ce jour de clôture, ce sont ses compañeros qui ont tiré les deux plus propices. Evidemment, face à ceux-là, ils ont interprété le meilleur, réservant chacun quelques moments de bon toreo alors que leur ainé a dû se – nous – contenter de quelques pinceladas, toutefois du meilleur effet. Sans qu’il y ait lieu cependant d’en faire tout un plat. Si l’on dit parfois que ce n’est pas tous les jours dimanche, on pourra désormais dire à Séville que ce n’est pas tous les jours… vendredi !!!
 
 sev25k
 
La veille, no hay billetes pour la corrida de Victoriano del Río inégale de comportement, avec l’unique oreille pour Calerito au toro de la cérémonie, venu prendre l’alternative des mains de Manzanares, témoin Andrés Roca Rey.
 
cal24c
 
manz24h
Manzanares : saluts puis silence.
 
arr24h
Andrés Roca Rey : silence et saluts.
 
cal24h
Juan Pedro García « Calerito » : oreille et silence.
 
(Photos : Maestranza)
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels