Mercredi 07 Décembre 2022
PATRICE
Mercredi, 21 Septembre 2022
ldm21ph
 
Ciel bleu, soleil, vent… Y el toreo de Lalo…
 
Pas un nuage.
 
Cobalt le ciel.
 
 
 
Soleil.
 
Celui que n’éclipsera jamais.
 
 
 
Un autre.
 
Soleil.
 
 
 
Et le vent.
 
Celui du Nord.
 
 
 
Le méchant.
 
 
 
Escondida
 
Dans un halo blanc.
 
 
 
Presque.
 
Invisible.
 
 
 
La lune.
 
Contemple le paseo.
 
 
 
De Lalo Lambert.
 
Lalo de María.
 
 
 
En parme.
 
Clair.
 
 
 
Lilas.
 
A la couleur odorante.
 
 
 
Des premières fleurs.
 
Du printemps.
 
 
 
Un visage.
 
Au lisse de galet.
 
 
 
Aux yeux.
 
Comme le ciel.
 
 
 
Et un pas.
 
A la fermeté du granit.
 
lalo21k 
 
L’Ave María.
 
Venu en troisième.
 
 
 
Porte le n°18.
 
Il pèse 490 kg.
 
 
 
Dit.
 
La pancarte.
 
 
 
L’Ave María.
 
Venu en troisième.
 
 
 
N’est pas.
 
Du genre simple.
 
 
 
Il a ses terrains.
 
Et se colle.
 
 
 
Et le vent.
 
Celui du Nord.
 
 
 
Le méchant.
 
 
 
Lui aussi.
 
A les siens.
 
 
 
Et lui aussi,
 
Colle.
 
 
 
La cambrure de Lalo.
 
Est comme une onde.
 
 
 
Souple.
 
Douce.
 
 
 
La main.
 
Comme un ordre.
 
 
 
Radieux.
 
Et tendre.
 
 
 
Mais.
 
Qui commande.
 
 
 
Para resolver.
 
La papeleta.
 
 
 
Quatre muletazos.
 
A droite.
 
 
 
Avec la retenue.
 
Du grave.
 
 
 
Qui rend la musique.
 
Inappropriée.
 
 
 
Lalo.
 
La fait taire.
 
 
 
Pour quatre autres.
 
Les mêmes.
 
 
 
Qui lui donnent raison.
 
De l’avoir fait.
 
 
 
Cinq muletazos.
 
A gauche.
 
 
 
Ralentis.
 
Et longs.
 
 
 
Comme un sanglot.
 
 
 
Et quatre autres
 
Plus durs.
 
 
 
Comme une forge.
 
 
 
Le tout.
 
Bras et jambes.
 
 
 
Inscrit.
 
Dans la géométrie.
 
 
 
D’un X.
 
En majuscule.
 
 
 
Dans le bleu.
 
De la saphène.
 
 
 
Celui du ciel.
 
Et du ventre du Pharaon noir.
 
 
 
L’épée.
 
Exempte du trophée Lalo.
 
 
 
Qui salue une ovation.
 
Comme on dit en Ibérie.
 
 
 
L’Ave María.
 
Venu en sixième.
 
 
 
Porte le n° 60.
 
Il pèse 452 kg.
 
 
 
Dit.
 
La pancarte.
 
 
 
L’Ave María.
 
Venu en sixième.
 
 
 
Est de la couleur.
 
Du bronze.
 
 lalo21h
 
Bronze.
 
Est un peu faible.
 
 
 
Bronze.
 
Tombe.
 
 
 
Mais même.
 
S’il arrache le capote.
 
 
 
De la larga de rodillas.
 
De Lalo.
 
 
 
Bronze.
 
A des qualités.
 
 
 
Que Lalo.
 
A entendues.
 
 
 
A droite.
 
Et à genoux, le trago du firme.
 
 
 
A droite encore.
 
Pour trois éclatantes.
 
 
 
Et la passe de poitrine.
 
Comme un drapeau de liberté.
 
 
 
Et puis, les presque mêmes.
 
Avec le relâchement en plus.
 
 
 
A gauche.
 
Quatre.
 
 
 
La sortie.
 
Vers le ciel.
 
 
 
Et Bronze.
 
Se livre.
 
 
 
Pour deux dernières.
 
Tandas.
 
 
 
Déliées.
 
Abouties.
 
 
 
Dans le profond du ciel.
 
Encore plus bleu.
 
 
 
Une épée de verdad.
 
Pour une oreille de peso.
 
 
 
Samedi 17 septembre 2022.
 
Matinal.
 
 
 
Ciel bleu, soleil, vent.
 
Y el toreo de Lalo de María.
  
Datos  
 
Plaza de toros de Nîmes
 
Segundo festejo de la Feria de la Vendimia.
 
Novillada matinal.
 
Novillos de Ave María, de juego desigual.
 
El mejor fue el sexto.
 
DIEGO GARCÍA, silencio tras aviso y ovación.
 
CHRISTIAN PAREJO, oreja y ovación.
 
LALO DE MARÍA, ovación y oreja.
 
Patrice Quiot
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels