Mercredi 30 Novembre 2022
PATRICE
Mercredi, 24 Août 2022
pq24ph
 
Haïku torero…
 
Silence d'après-midi.
 
Le piso.
 
Calciné.
 
 
 
Une alouette.
 
Et
 
Un nuage.
 
 
 
Ce noir de las seis.
 
On dirait qu’il vient.
 
Du pays des ombres.
 
 
 
 
Son élan.
 
Seule la pénombre.
 
L'emprunte encore.
 
 
 
 
Viens, Noir !
 
Allons voir le soleil !
 
Jusqu'à nous ensevelir !
 
 
 
Il n'y a rien.
 
Que mes jambes.
 
Et mes bras.
 
 
 
Chaque passe.
 
Me fait vieillir.
 
Davantage.
 
 
 
Fût-ce en mille éclats.
 
Il est toujours là.
 
Le Noir dans le ruedo.
 
 
 
Le vent.
 
Il farde de rouge.
 
Ses yeux.
 
 
 
Au bout de sa langue.
 
Il cache.
 
Des paysages.
 
 
 
Ma propre voix.
 
Qui l’appelle.
 
Je l'avais oubliée.
 
 
 
Je l’esquive.
 
Mais le regard qu’il me lança.
 
Reste.
 
 
 
Une poussée.
 
De fièvre déforme.
 
Le soleil.
 
 
 
Peu à peu mes poumons
 
Se teignent.
 
De bleu.
 
 
 
Et.
 
Le souvenir.
 
De sa corne froide.
 
 
 
Mais il est un bonheur.
 
Dans.
 
Ma solitude.
 
 
 
Sans savoir pourquoi.
 
J'aime ce monde.
 
Où nous venons pour mourir.
 
Patrice Quiot
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels