Vendredi 09 Décembre 2022
RION
Lundi, 22 Août 2022
 tb22ph
 
Oreille pour Clément Hargous le matin et Tristán Barroso l’après-midi…
 
Matin. 3 erales de Alma Serena (Landes).
 
Clément Hargous (prune et or) : oreille.
 
Rafael Ponce de Leon (bleu outremer et argent) : salut.
 
Andoni Verdejo (bleu canard et or) : salut.
 
av22h
 
Après leur succès à Maubourguet, nouvelle bonne prestation des erales de la ganadería Alma Serena. Bien présentés, ils ont fait preuve de noblesse et de race. Clément Hargous a toréé avec beaucoup de professionnalisme le premier novillo. Le toro avait une très bonne corne droite qu’il a su exploiter. Rafael Ponce de Leon, sans démériter, a été en dessous de son opposant. Sa tauromachie heurtée et rapide n’a pas mis en valeur la noblesse de son eral. Andoni Verdejo a surpris par sa tauromachie classique et artistique ceux qui ne le connaissaient pas. Il a malheureusement mal tué.
 
Tarde. Deuxième novillada non piquée. Six erales de Nicolas Fraile de Valdefresno.
 
Manuel Casado : vuelta, vuelta.
 
Juanito : salut, vuelta avec un avis.
 
Tristan Barroso : vuelta avec un avis, une oreille.
 
Au palco : Lionel Lohiague.
 
Casi lleno
 
Une très belle entrée pour la novillada vespérale des Fêtes de Rion des Landes. Les novillos de Nicolas Fraile, juste de présentation pour certains, ont été faibles et souvent mansos, partant rapidement aux planches. Manuel Casado, novillero andalou, est très vert. Basto, il n’a pas convaincu le public. Il s’est quand même accordé deux vueltas. La seconde après avoir provoqué la paralysie de son novillo avec un pinchazo au niveau des cervicales. 
 
Il n’y avait rien à faire avec le premier novillo de Juanito qu’il a de plus mal tué. Son second, le meilleur de la course, lui a permis de faire une bonne faena mal conclue au descabello. 
 
Comme pour Juanito, le premier eral de Tristan Barroso offrait peu d’options. Face au dernier novillo de la course, Tristan a montré qu’il avait un bon niveau technique qui lui a permis de donner des derechazos et des naturelles à un toro attiré par les planches depuis le début de la course. Il coupe la seule oreille de la course.
 
Ourrias
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels