Lundi 05 Décembre 2022
SAINT-GILLES
Samedi, 20 Août 2022
cp20ph
 
La Chaquetilla d’Or à Christian Parejo et le Pagès-Mailhan meilleur novillo…
 
Beau temps, soleil et vent, demi entrée environ. Six novillos de divers élevages nationaux avec dans l’ordre de sortie : Vieux Sulauze (Fano), San Sebastian, Gallon, Durand, La Paluna et Pagès-Mailhan.
 
stg20k
 
Solalito : silence, oreille et saluts.
 
Christian Parejo : saluts, oreille et deux oreilles.
 
Sobresaliente : Lenny Martin, appelé de la dernière heure suite au forfait la veille de Lalo de María.
 
Ovation aux deux novilleros à l’issue du paseo…
 
sol20h
 
Solalito a débuté avec un exemplaire de Fano bien accueilli au capote avant d’être piqué en deux fois. Le Nîmois alla ensuite brinder à Julien Miletto et Pierre-Henri Callet une faena bien débutée, surtout à tribord. Il profita de la bonne noblesse de son opposant qu’il eut ensuite quelque difficulté à occire, perdant ainsi tout bénéfice de son labeur. Le protégé de Luisito combattit ensuite un Gallon qui prit un puyazo mesuré avant de recevoir une chaleureuse ovation après trois bonnes paires puis de brinder à l’assistance ce deuxième passage. Début au centre par deux cambios, la suite par quelques tandas comprenant plusieurs gestes valeureux, notamment sur une grande série gauchère, le bicho ayant tendance sur la fin à lorgner vers les tablas. Entière au second envoi et oreille. Solal termina son set avec un novillo de la Paluna qui allait afficher une belle bravoure sur une pique poussée avant de recevoir encore des applaudissements sur un autre second tercio. Face à ce novillo encasté, Solal a réalisé des séquences ajustées, malheureusement la ferraille est encore venue faire baisser la note. Dommage.
 
cp20h
 
Christian Parejo a démarré avec un novillo de Gilles et Matthieu Vangelisti avec lequel il a réalisé un bon début de faena, brindée à l’auditoire, bien débutée par le haut au fil des planches avant que son opposant ne réduise assez rapidement sa charge, Christian faisant alors son possible pour rester dans le rythme avec plus ou moins de réussite. Entière après pinchazo. Le Chiclano/Biterrois eut affaire ensuite à un Durand qui afficha une mansedumbre lors d’un tercio de piques qui a vu Tito Sandoval s’escrimer à mettre les cordes dans un fuyard qui lui donna du fil à retordre en quatre assauts, sans pour autant être réellement piqué ! Ce qui d’ailleurs compliquera ensuite la tâche de Christian qui reçut plusieurs avertissements sans frais, le novillero étalant toutefois un bel aguante avant de plonger un espadazo au second envoi qui à lui seul, probablement, lui valut un trophée. En fin de séance, face à un Pagès-Mailhan qui prit deux piques protestées après un capoteo dynamique, Mehdi Savalli salua pour avoir casqué deux bonnes paires. Brindis à l’assemblée et deux cambios au centre pour bien montrer sa détermination avant une suite plus inégale avec toutefois quelques mouvements ajustés, mais aussi d’autres plus approximatifs, au point de se faire violemment accrocher et de finir avec la taleguilla déchirée lors d’un final effectiste. Entière en deux temps.
 
stg20h
 
A l’issue de la course, Christian reçut, en présence notamment du maire Eddy Valadier, la Chaquetilla d’Or et Pascal Mailhan un trophée allant au meilleur novillo.
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels