Mardi 17 Mai 2022
MEXICO
Lundi, 13 Décembre 2021
af13ph
 
Beau succès pour la corrida Guadalupana de Mexico, avec à la clé une sortie a hombros d’Antonio Ferrera…
 
Ambiance de Fiesta sur l’avenue Insurgentes ce dimanche avec cette corrida sortant de l’ordinaire par un contexte difficile, quatre matadors en présence dont une alternative et une superbe décoration donnant à ce cadre prestigieux un caractère exceptionnel. 
 
Belle réponse en ces temps de remise en question et de volonté de prohibition affichée par les animalistes, au demeurant une poignée devant la Monumental dont les travées étaient occupées par au moins 35.000 aficionados…
 
Ave María puis hymne national repris par l’assistance avant le paseo.
 
mex11h 
 
Antonio Ferrera (saluts puis deux oreilles avec pétition de queue) a démarré de la meilleure des façons son apoderamiento avec Cristina Sánchez. A son premier, un client de Fernando de la Mora qui ne tarda pas à remuer du chef, il brinda sa faena au ciel puis s’appuya sur sa technique pour livrer une copie méritoire bien rematée à l’épée. Il eut ensuite l’infortune d’être opposé à un bicho ayant un problème de vue, ce qui contraignit le président à sortir le mouchoir vert. Mais il n’allait pas perdre au change car déboula alors dans le ruedo un sobrero avec lequel l’Extremeño allait sortir le grand jeu avec l’entraga qu’on lui connait. Et avec pique et banderilles comprises, ce fut incontestablement le moment fort de cette tarde, sa faena comprenant plusieurs séquences de Champions League de la part d’un Ferrera fantasque peut-être, mais tellement torero ! Et avec Morante à la brega, s’il vous plait ! Un triomphe à la hauteur de l’événement. Avec en prime une vuelta pour le sobrero…
 
Morante de la Puebla (sifflets et avis partagés) n’est pas tombé sur les meilleurs et n’a pu afficher, sauf sur quelques détails templés, ce qui fait de lui un torero différent les jours de grande inspiration. Il a tout de même été présent, concerné, mais à l’impossible…
 
Diego Silveti (oreille et silence) débuta avec un Fernando de la Mora qui infligea une cornada de 5 cm dans le triangle au banderillero Juan Ramón Saldaña. A la muleta, faena cohérente et ajustée de Silveti qui fit monter l’émotion sur les étagères par un final sincère couronné d’un recibir. Son second avait beaucoup moins d’arguments, et malgré sa volonté, Diego ne fut jamais en position de faire décoller sa faena.
 
Diego San Román (saluts et oreille) a été sacré ce dimanche matador de toros, connaissant une tarde somme toute positive. Face au toro de la cérémonie, de Bernaldo de Quirós, il perdit avec le verdugo le bénéfice d’une faena brindée à son père qui connut de bons moments et qui méritait mieux. Avec l’ultime, il alla à son tour chercher son oreille lors d’un trasteo valeureux qui a transmis, bien conclu par entière, mettant un terme sur une note allègre à une tarde pour le moins entretenue…
 
mex13h1
 
Résumé vidéo :
 
 
Photos et vidéo : NTR
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

al23aff.jpg

nim25aff

vic18haff

ist09aff1

stsev04aff

cer16aff

arl14b_-_aff.jpg