Jeudi 29 Février 2024
FIESTA CAMPERA

barc14ph

A la ganadería Barcelo, double succès pour la Fiesta Campera Républicaine...

On dit que l’union fait la force et en ce 14 juillet, les cinq clubs taurins organisateurs en ont fait la preuve au Mas du Sire, propriété de la famille Barcelo. A tout seigneur tout honneur, nommons-les : Amis de Toros, Buous I Cavaus, Palmas y Pitos, CT Campuzano et Peña Cayetano Rivera Ordóñez. Pour un double succès, celui du matin confirmé ensuite par celui de la tarde...

barc14z

Leur coefficient de remplissage étant largement atteint avant la limte, les organisateurs avaient été dans l’obligation d’arrêter les inscriptions, et ce dimanche, plus de 300 aficionados occupaient le terrain dès le matin.

Disons tout de suite qu’ils n’allaient pas être déçus car le mano a mano Arellano/Olsina face à deux exemplaires de La Suerte (Joe Gabourdès), bien qu’accidenté, a tenu toutes ses promesses.

barc14f

En ouverture, présentation en piste des principaux protagonistes de cette journée, puis une vibrante Marseillaise a retenti pour accompagner le paseo, 14 juillet oblige...

Face à deux adversaires bien présentés qui n’étaient pas venus jouer les faire-valoir, notamment à gauche, mais qui ont mis du piquant dans l’affaire, les deux novilleros se sont arrimés comme de vieux briscards qu’ils ne sont pas encore, ne lâchant rien, se faisant spectaculairement secouer même, mais montrant qu’ils avaient deux amiblofis plus grosses que des ballons de basket ! Et déjà une bonne approche de la lidia.

jma14h

Venu remplacer Christian Parejo qui se remet de son opération suite à sa blessure d’Istres consécutive à sa fracture du péroné, José Miguel Arellano a pleinement justifié la substitution dont il a profité. Le mexicain avait été repéré par Tomas Cerqueira lors des épreuves du CART dont il avait été déclaré vainqueur. A l’issue d’un affrontement indécis et mouvementé, il a été logiquement gratifié de deux trophées pour sa prestation courageuse et enlevée, à tous les sens du terme.

 co14h

José Miguel a partagé le flacon d’arnica avec Carlos Olsina, le protégé de Lolo de Camas, qui malgré les difficultés, donna lui aussi le change avec cran et brio, et plus tard, il promena lui aussi deux oreilles méritées, concluant ainsi une première mi-temps appréciée du conclave car entretenue et peu avare en émotion.

A noter les prestations de Mathias et Gabin sur le cheval et de José Gomez dans la brega.

barc15f

Après les agapes de la mi-journée, place aux toros de Barcelo, dont deux se sont faire remarquer, les adversaires lidiés par Andy Younes et Tibo Garcia, notamment celui pour Andy que certains voyaient « de vacas », les deux autres, pour Alberto Lamelas et Javier Cortés, s’avérant plus compliqués.

al15h

Alberto Lamelas

Dans cette journée où la convivialité et un certain compañerismo ont pris le pas sur une quelconque rivalité, on va englober les quatre diestros dans les mêmes éloges, chacun dans son corte en fonction de la qualité de son opposant.

jc15h

Javier Cortés

Enhorabuena à tous les participants, dans l’organisation, la réception, l’animation, au groupe Sueños de Rumba et bien sûr, aux ganaderos et à ceux qui se sont distingués dans le ruedo.

ay15h1

Andy Younes

Seule ombre au tableau, la blessure au bas ventre d’un jeune novillero emmené par Javier Cortés qui s’est fait prendre au moment d’entrer dans le burladero. On lui souhaite bien entendu un prompt rétablissement.

tg15h

Tibo Garcia

Compte tenu d’un résultat au-delà de toutes les espérances, cette première édition de la Fiesta Campera Républicaine ne devrait pas être la dernière...

(Photos de la tarde : Jean-Pierre Albouy)