Dimanche 18 Avril 2021
PATRICE
Samedi, 03 Avril 2021

sev03ph

Il y a exactement cent une années, le Dimanche de Pâques 1920,  «Joselito» revient à la Maestranza...

Joselito, qui a perdu sa mère l’année précédente et qui est récemment rentré d'Amérique du Sud, a décidé de partager sa courte saison sévillane entre la Monumental* et la Maestranza.

Il revient à la Maestranza pour sa première corrida en Espagne le 4 avril 1920, dimanche de Pâques.

Corrida de huit  toros de González Nandín pour Joselito «El Gallo», Juan Belmonte, Ignacio Sánchez Mejías et Manuel Jiménez «Chicuelo».

L’affiche précisait que la corrida commencera a las 4 menos cuarto et que «habra trenos especiales ».

La presse de l'époque fait état d'un «lleno rebosante» dans la Maestranza et d’un "negocio enorme para los reventas entre los que hubo detenciones por la policía por los abusos que cometían".

Assez compréhensible au vu du cartelazo.

A Séville, les deux principales figures de la tauromachie, sévillanes toutes les deux, avec deux autres toreros émergents et également sévillans.

sev03x

Reseña :

Le journal ABC précise que "Joselito, que había toreado por verónicas haciéndose aplaudir, hizo con la muleta una faena muy adornada y valiente, y terminó de una estocada en buen sitio y un descabello (muchas palmas) ".

Dans « La Correspondencia de España », le chroniqueur assure que "Joselito se apodera del bicho en pocos pases y luego se adorna, cogiendo los pitones y arrodillándose. Deja una estocada en buen sitio y descabella. Palmas."

Devant son deuxième toro, le cinquième de l'après-midi, le chroniqueur d’ABC écrit : "Joselito veroniqueó al quinto y le hizo dos quites que el público aplaudió. Tomó después los palos, y al compás de la música clavó un gran par al hilo de las tablas; cambió a continuación y terminó con uno de dentro a fuera que fue ovacionado. Con la muleta resultó la cosa deslucida quizá porque el toro tenía un defecto en la vista y tal vez por la misma razón, José limitase a despachar a su enemigo de una estocada fea, con derrame".

Des deux chroniques, ressortent les faenas  d'Ignacio Sánchez Mejías devant le troisième de l'après-midi et celle de Manuel Jiménez Chicuelo  devant le quatrième.

Ce ne fut pas l’après-midi de Belmonte.

Un premier toro difficile et un second "que parecía una cabra y era también manso".

À la fin de la corrida, selon La Correspondencia de España, « Joselito, Juan Belmontc y Sánchez Mejías salieron en el expreso para Madrid. »

Le lendemain, Joselito «El Gallo», Belmonte, Manuel Varé «Varelito» et Sánchez Mejías, qui confirmait l’alternative,  toréaient la corrida de  Beneficencia devant des  toros de Vicente Martínez.  

jos03j

Datos :

-         *Joselito  envisagea la construction d’une Plaza Monumental de grande capacité (23.000 places) à Séville avec la possibilité d’en réduire le prix des entrées. Ce qui fut fait en 1916 et après des problèmes structuraux en 1917 - innovante construction en béton armé - l’inauguration eut lieu en 1918. La concurrence avec la Maestranza, mal vue par la haute société sévillane liée aux maestrantes, fit que le projet de «Joselito» ne dura que trois saisons jusqu’à la dernière corrida de la San Miguel de 1920. Les difficultés financières du promoteur, l’industriel José Julio Lissen, ami de «Joselito», précipitèrent la fermeture de la Monumental confirmée par une ordonnance administrative pour vice de la structure. Elle sera démolie en 1930.

sev03h

-         Temporada 1920 de Joselito : 20 corridas dont  la Feria de Jerez, avec Juan Belmonte ; Écija les 9 et 10 mai  avec Ignacio Sanchez Mejias et Chicuelo ; la corrida de la Virgen de los Desamparados de Valencia…

-         La 15 mai, la veille de Talavera, il tue son dernier toro à Madrid. Tarde de grande bronca, avec  Belmonte, Ignacio Sánchez Mejías et « Varelito » devant les toros de Murube.  

Politique :  

·        10 janvier : Le traité de Versailles entre en application.

·        24 février : A Munich, Adolf Hitler, devenu l’homme fort du Parti ouvrier allemand, proclame un « programme en 25 points ». Le 8 août, le Parti ouvrier allemand devient officiellement le Parti national-socialiste des travailleurs allemands.

·        19 mars : Soulèvement communiste de la Ruhr réprimé par l’armée allemande (2-6 avril).

·        31 juillet-1er août : Communist Unity Convention. Fondation du Parti Communiste de Grande-Bretagne. Il n’obtient pas de succès.

·        10 octobre : Le commandant Franco débarque à Ceuta avec les premières unités de la Division étrangère fondée le 28 janvier pour le combat dans le Rif sous le commandement de José Millán Astray.

·        25-30 décembre : Le 18ème congrès de la SFIO vote l'adhésion à la IIIème internationale, fondant la SFIC qui deviendra le Parti Communiste Français.  

Littérature  

·        Alain : Propos.

·     André Breton et Philippe Soupault : Les Champs magnétiques.

·        Paul Valéry : Le Cimetière marin.

·        Colette : Chéri.

·        Georges Duhamel : Confession de minuit.

·        Romain Rolland : Clérambault.

·        Paul-Jean Toulet : La Jeune Fille verte.

·        Pierre Mac-Orlan : A bord de L'Étoile Matutine.

FELICES PASCUAS...

Patrice Quiot

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria