Lundi 08 Mars 2021
TIBO, MARIE ET LALO
Samedi, 20 Février 2021

tg21ph

A la ganadería Barcelo, rencontre avec Marie Sara et son fils Lalo...

Vendredi dernier au Mas de Sire, dans le fief de la famille Barcelo, toujours aussi accueillante, Tibo Garcia était venus tuer deux toros de Los Galos, le fer de Marie Sara. Bien entendu, elle s’était déplacée, accompagnée de son fils Lalo, « Lalo de María » pour apodo. L’occasion pour moi de leur faire prononcer quelques mots sur leur actualité à l’issue de la lidia de ses deux pupilles...

barc20h

Michel et Jacqueline Barcelo

TIBO

Si le tentadero auquel il avait participé deux jours avant chez Fano s’était déroulé par une météo printanière, les choses avaient bien bougé depuis, le ciel prenant des teintes plus grisouilles, la pluie s’étant en outre invité en amont pour détremper la piste. Il en fallait toutefois plus pour décourager le torero et en définitive, après un aménagement rapide du ruedo, Tibo Garcia a pu lidier ses deux adversaires, devant cependant choisir les endroits de meilleure adhérence...

tg20a

Avec Luc Tosello à la pique, ainsi que Morenito d’Arles et Thomas Ubeda dans la brega, Tibo a pris deux adversaires charpentés qui ne lui ont pas toujours facilité la tâche. Mais par leurs exigences, ils ont permis de vérifier l’entrega et le sérieux de Tibo qui en outre, a étalé de gros progrès les deux fois dans le maniement de l’estoc.

tg20c

Bref, une sortie positive et encourageante avant que Tibo, dès ce dimanche, ne regagne Sanlúcar de Barrameda afin de poursuivre sa préparation en terres andalouses. Il y a plus mauvais endroit, non ? Suerte...

tg20e

MARIE SARA

« A propos de l’organisation de la corrida des Saintes Maries de la Mer l’été dernier, ça n’avait rien d’évident, c’était vraiment un challenge. On a bien été soutenus par le maire, Roland Chassain, qui vient hélas de nous quitter. C’était une reprise après avoir vu les arènes fermées pour les spectacles tauromachiques. Dans la mesure où il nous avait donné la permission de le faire, il a fallu un peu de courage car rien n’était évident, on ne savait pas du tout comment les gens allaient répondre et à l’arrivée, ça a été un super spectacle. J’étais très satisfaite et dans ce contexte particulier, les toreros étaient venus pour  jouer le jeu, l’idée étant qu’il y ait une corrida pour perpétuer notre tradition.

ms galo20h

Concernant les débuts de Lalo en France, j’étais bien sûr émue de voir mon fils évoluer, surtout dans les arènes des Saintes où c’est un peu particulier. C’est quelque part mon fief depuis mes jeunes années, je suis très attachée à cette ville. C’était sympathique qu’il débute en public dans ces conditions et Lalo se sent aussi très enraciné à cet endroit. Les gens l’attendaient beaucoup, ils étaient curieux et lui ont manifesté leur sympathie. Si tout n’a pas été parfait, il a quand même plu aux aficionados pour une première... A l’origine, il devait y avoir Sébastien Castella qui finalement n’a pas pu venir juste avant Béziers, mais à l’arrivée, ça a tout de même été génial, en plus avec Juan Leal, dans une bonne ambiance.

ms20h

Roland Chassain était d’une grande fidélité et d’un important soutien, défendant toujours aux Saintes la tauromachie, qu’elle soit camarguaise ou espagnole. C’était primordial pour lui que ça continue, il nous a toujours aidés et a sans cesse été à l’écoute. Je pense que l’on va continuer avec le même état d’esprit, la nouvelle équipe, à l’image de la première adjointe qui assure le relais et qui est favorable aux traditions car elle sait combien ici chevaux et taureaux sont importants ! Je pense donc qu’à l’image de son  prédécesseur, elle sera à son tour attentive à nos initiatives dans le cadre de nos manifestations taurines...

ms20a

A propos de la situation actuelle, on reste dans l’incertitude totale, j’espère pouvoir monter la corrida du mois d’août aux Saintes. Après, pour Nîmes, on va voir, il est encore difficile de prévoir quoi que ce soit de manière formelle. On n’a aucune prévision car personne ne sait au juste de quoi demain sera fait, mais bien sûr, on espère le meilleur. Quant à notre restaurant «Les Vagues », il avait bien démarré pendant deux mois puis on a été à l’arrêt comme tout le monde. De même que pour les toros, je sais que ça reviendra On est là aussi dans l’attente de bonnes nouvelles... »

ms20c

Espérons effectivement des jours meilleurs qui tardent à venir pour en finir une bonne fois pour toutes avec cette catastrophe aux effets désastreux sur bien des plans. Allez, on y croit...

LALO DE MARIA

« Ma présentation publique en habits de lumières pour la première fois aux Saintes l’été dernier, a somme toute été positive, même si j’ai été beaucoup déçu par mon échec avec l’épée. Au final, ce qui reste le plus important, ce sont les sensations que j’ai ressenties. C’était quelque chose de fort, la première fois avec un public français, ce qui m’a incité à poursuivre ce chemin et de l’entreprendre avec encore plus de volonté et de discipline.

ldm20a

J’étais dans une arène qui m’émeut beaucoup, entouré de Léa Vicens et Juan Leal, j’ai été très soutenu par les gens, et de voir un public assez nombreux représentait quelque chose de fort, ce qui me donnait encore plus envie de triompher. D’où ma déception pour ne pas avoir bien conclu, mais j’avais eu avec mon second des moments d’absence, de duende, de relâchement, qui ont relevé la note. En définitive, par rapport à mon niveau d’alors et auèx bonnes vibrations ressenties, le fait de pincher n’était pas vraiment le plus important ! La semaine précédente, j’avais toréé une novillada à Brihuega qui s’était bien passée, avec toutefois déjà des problèmes avec les aciers. C’est pour ça que j’essaie de changer mes méthodes pour trouver ce qui me correspondrait le plus.

ldm20d

Je ne peux pas me comparer aux compañeros de ma catégorie car j’ai bien conscience d’être quelque part un privilégié, raison de plus pour tout faire pour saisir ma chance. Je tiens à marquer le nom de ma mère et je veux arriver à figurer en bonne place dans la tauromachie. Pour cela, je vis à Séville où je suis inscrit à l’école taurine dirigée par Luis de Pauloba, qui m’épaule le plus, et Pepe Luis Vargas. Même si j’étudie dans le domaine de la publicité, j’y suis allé avant tout pour les toros ! On s’entraine à la Venta de Antequera et ce que j’aime bien, c’est de me faire là-bas une nouvelle vie, de recommencer à zéro. Mais c’est vrai qu’il est hyper important d’étudier, de s’enrichir culturellement parce que pour défendre la tauromachie, il faut avoir pas mal de connaissances, non seulement taurines, mais plus générales.

ldm20b

Après, je dois aussi m’entrainer avec Sébastien Castella. C’est quelqu’un avec qui je me suis lié d’amitié et bien sûr, j’ai hâte de pouvoir le faire à ses côtés pour profiter de ses conseils et de son expérience.

 ldm20c

En principe, je suis inscrit pour les novilladas de promotion de Canal Sur où je vais être en concurrence avec les élèves andalous et en France, rien de bien précis pour le moment, la période étant plutôt incertaine. Pour arriver au stade supérieur avec la novillada piquée, il me faudra attendre encore pour être prêt et pour cela, il faut espérer que les temporadas à venir retrouvent leur rythme normal... »

ldm20e

Bon vent du côté de la Maestranza, Lalo, et suerte pour le certamen de Canal Sur qui t’attend...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 ist03aff feria