Vendredi 23 Février 2024
IN MEMORIAM

 tinin

Décès des matadors de toros "Tinín" et Pablo Lozano, ainsi que du journaliste Jacques Maigne...

TINÍN

Ayant rayonné quelques temps au milieu des années soixante, le matador de toros José Manuel Inchausti « Tinín » est décédé à Valencia  à l’âge de 74 ans des suites d’une longue maladie.

Il avait toréé aux côtés des figuras de l’époque, les Camino, Cordobés, Paquirri, Viti... et après une tentative vite avortée de seconde carrière, il s’étaitt reconverti en veedor pour la casa Matilla.

Personnellement, je l’ai vu aux arènes de Nîmes lors de son époque de novillero deux fois en 1965 et une autre l’année suivante - juste avant son alternative - où il remporta la « Cape d’Or », puis en 1967 pour lidier une corrida de Martínez Elizondo aux côtés de Paco Camino et El Cordobés... QDEP.

pl02ph

PABLO LOZANO

Membre d’une dynastie taurine toledana, avec ses frères José Luis et Eduardo, Pablo Lozano a balayé les différentes activités offertes par les toros : matador connu aussi sous le sobriquet de la « Muleta de Castilla », mais aussi, par la suite, apoderado de figuras, empresa, notamment de Las Ventas, et ganadero avec les toros d’Alcurrucén, Lozano Hermanos et El Cortijillo. Il est parti à l’âge de 88 ans, emporté par le coronavirus. QDEP...

(Photo de la céramique : Ferdinand De Marchi)

JACQUES MAIGNE

Né à Toulouse, installé à Nîmes de longue date, diplômé du Centre de formation des journalistes de Paris, Jacques Maigne avait débuté au Provençal avant d’intégrer la revue Sud, véritable laboratoire et pépinière à journalistes du Languedoc-Roussillon.

Il avait ensuite intégré la rédaction du journal Libération de 1986 à 1995 dont il avait été le correspondant régional.

Il a aussi collaboré au journal Géo pour lequel il aimait écrire des reportages au long cours sur des pays lointains.

jm29ph

Plus récemment, il avait cofondé la revue In Vino avec l’éditeur nîmois Bruno Doan (Atelier Baie), une revue de voyages et de portraits dans le monde du vin.

Il était l’auteur de livres sur l’univers de la tauromachie, parfois en collaboration avec Jacques Durand.

Il avait aussi collaboré à un scénario avec le réalisateur Tony Gatlif et est l’auteur d’une douzaine de documentaires sur Arte ».

A sa famille, à ses nombreux amis ou proches, nos plus sincères condoléances.

(corridasi)