Dimanche 31 Mai 2020
HEYRAL
Samedi, 23 Mai 2020

ph23zw

Ce samedi 23 mai, la cavalerie Heyral a fêté les 100 ans de sa création…

Certes, la période actuelle n’est pas la plus réjouissante, mais il n’empêche qu’on n’a pas tous les jours cent ans ! En l’occurrence, la cavalerie Heyral a vu se succéder les générations depuis le grand-père Jacques, puis son fils Louis, ou plutôt Loulou, et enfin son digne héritier Philippe qui a saisi le témoin pour pérenniser cette entreprise nîmoise.

ph23x

Cent années traversées par des évolutions dans le matériel comme dans la « suerte de picar », démarrant avec la révolution du caparaçon, une invention et réalisation de Jacques, qui à partir de là, a influé sur le tercio de piques.

ph01w

Loulou Heyral a ensuite pris le relais lors de ce qui a été considéré comme l’âge d’or de la corrida et tout naturellement, son fils Philippe est maintenant aux commandes, quittant la légendaire « Carioca » pour se doter de nouvelles installations un peu plus loin, sur le Plateau de Garons. Avec une forte personnalité, du caractère et une énorme aficion aux chevaux comme aux toros… et en prime, une solide équipe de monosabios qui sont autant de soutiens efficaces.

Depuis une vingtaine d’années, ils se sont réunis dans l’association « EquiPassion », avec un site sur lequel vous apprendrez beaucoup de choses sur la saga Heyral, notamment le film très instructif de Martin Ducros « Dans l’ombre des Arènes » qui vous en dira plus sur Philippe Heyral et les coulisses de la corrida en cliquant ICI

ph01h

Conscient des difficultés des épreuves que Philippe rencontre dans son métier, aggravées par le contexte actuel, je lui adresse toutefois mes félicitations pour les cent ans de son entreprise, ainsi que tous mes vœux pour la prochaine temporada. Longue vie à la cavalerie Heyral…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 ar14rizl Copie