Samedi 04 Juillet 2020
Lamelas, Vic, Corona…
Mardi, 17 Mars 2020

al17wz

Quand Alberto Lamelas évoque la situation actuelle…

On commence à bien connaitre ce matador de toros en France, lui qui chaque année y glane quelques contrats, le plus souvent, pour ne pas dire toujours, lors de corridas dites dures. Et qui le sont ! Un créneau certes compliqué, mais qui de tout temps a mis en évidence quelques belluaires qui à leur façon ont fini par faire carrière. Alberto est de ceux-là. Certes, il n’a pas l’opportunité de toréer tous les dimanches, mais à force d’arrimones et de succès, il a réussi à gagner la confiance de plusieurs arènes, ce qui lui permet de rester dans l’actualité.

al17a

En 2019, sans compter les festivals, il a revêtu le costume de lumières à neuf reprises, Aignan, Alès, Vic et Orthez chez nous, Madrid, Teruel, Cenicientos, Sabiote et Villacarrillo dans son pays. Au total, Alberto a coupé treize oreilles, laissant une bonne impression pratiquement à chacune de ses sorties.

al17b

Cette année, Alberto Lamelas entamait la temporada avec un grand moral, mais quand je l’ai rencontré vendredi dernier chez Pagès-Mailhan, la situation commençait à se dégrader des deux côtés des Pyrénées et forcément, le doute commençait à s’installer. En effet, deux corridas tombaient déjà à l’eau, celle de Victorino à Jaén qui constituait un authentique événement pour être la première de cet élevage prestigieux dans cette arène, puis celle d’Aignan, pour être toutes les deux programmées antérieurement à la date fatidique du 15 avril. Pour l’heure, si les choses s’arrangent à temps, il lui reste d’officiellement annoncé Saint-Martin-de-Crau avec les Yonnet, Alès pour la corrida de competencia Albaserrada/Palha/Blohorn et Istres pour le défi ganadero Valverde/Baltasar Ibán…

al17c

« La dernière temporada a représenté pour moi la plus importante depuis que je suis matador de toros et par-dessus tout, je distinguerais ma tarde de Teruel où j’ai coupé trois oreilles aux Baltasar Ibán, mon succès d’Alès où j’en ai coupé une à un toro d’Albaserrada, mais aussi une faena très importante à Vic avec un toro de Partido de Resina auquel je n’ai pas coupé d’oreille, mais qui m’a permis de réaliser une faena importante. L’aficion française a pu voir une très grande dimension de mon toreo, j’ai perdu les trophées à l’épée, mais cette faena a boosté mon parcours. En outre, en début de saison, je mentionnerais bien sûr mon triomphe d’Aignan face aux Lora Sangrán puisque j’ai coupé deux oreilles à mon premier toro…

al17d

Au sujet du coronavirus, je crois que nous allons vers une catastrophe mondiale, non seulement dans le secteur taurin, mais dans la globalité des activités, au niveau de la santé et de l’économie. J’ai déjà appris le report ou l’annulation de corridas que je devais toréer et je pense que l’on va passer une facture importante !

al17e

Comme on ne sait pas vraiment comment les choses vont tourner, je continue de m’entrainer normalement. Je suis venu quelques jours en France pour tienter, et pour le moment, je vis tout cela jour après jour, faisant tout pour être à 100% lorsque l’on sera débarrassés de ce fléau. Je tiens aussi à préciser que  sans pouvoir les dévoiler, j’avais d’autres courses prévues qui devaient bientôt être annoncées.

 al17f

Cette temporada représentait pour moi la plus importante et il est bien clair que ce contretemps m’est préjudiciable, mais je suis bien obligé de l’accepter… en pensant aux jours meilleurs !!! »

 al17g

Avec Antonio Caba et Octavio Chacón

Dans cette sombre période, d’autant plus frustrante pour Alberto dans la mesure où il était en train de récolter le fruit de ses succès antérieurs, on va lui souhaiter de garder le moral pour éclater, les beaux jours revenus. C’est d’ailleurs ce que l’on souhaite à tous ses compañeros et plus globalement à l’ensemble de la profession. A vrai dire, momentanément, l’essentiel n’est plus là…

VIC

Chers amis aficionados,

Compte tenu de la situation sanitaire liée au COVID-19 et des mesures prises par le Gouvernement, la présentation des cartels du 28 mars 2020 est annulée.

Par ailleurs, l’évolution de la pandémie nous amène à prendre la décision de reporter dans sa globalité la Féria sur le weekend du samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 juillet 2020 en conservant la programmation initiale.

Vic 17w

Samedi 11 juillet :

- à 11h, Novillada de RASO DE PORTILLO

- à 18h30, Corrida de ESCOLAR GIL

Dimanche 12 Juillet :

- à 11h, Corrida concours Toros de PARTIDO DE RESINA - VALVERDE - PEÑAJARA - REHUELGA - FLOR DE JARA - LOS MAÑOS

- à 18h30, Corrida de CEBADA GAGO

Lundi 13 juillet :

- à 11h, Novillada sans picador de PAGÈS MAILHAN

- à 18h30, Corrida de PEDRAZA DE YELTES

vic17h

L’annonce des cartels sera faite très prochainement...

(Communiqué du  Club Taurin Vicois)

CORONA

La situation actuelle, avec en ce qui concerne la tauromachie les nombreux reports et annulations, modifie sérieusement ce qui jusqu’à présent était le mode de fonctionnement des uns et des autres.

Faute d’annonce de cartels, de reseñas et même de reportages et d’entrevistas suite aux dernières mesures à respecter, Torofiesta va déroger à sa ligne habituelle de publication, à savoir tous les jours vers minuit.

En revanche, dorénavant, et jusqu’au retour à la normale, il n’est pas question d’arrêter. La diffusion des infos ne se fera plus en une fois de manière groupée, mais au fur et à mesure de leur réception.

Merci de votre compréhension. Protégez-vous…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 bez20aff

 ist20aff