Mercredi 19 Février 2020
Jeunes, Dorian, Sanlúcar, Camas…
Dimanche, 22 Décembre 2019

ms22wz

Les associations de jeunes « Cultures Taurines en Mouvement » et « Touche pas à mes passions » ont fêté le Noël de l'Aficion au Grand Bordes…

gb22f

Avec une météo miraculeusement printanière ce samedi au Mas du Grand Bordes, l’invitation de Marie Sara, Simon Casas, avec les associations « Culture Taurines en Mouvement » et « Touche pas à mes passions », a rassemblé de nombreux invités autour de la défense de la tauromachie et de la liberté pour tous ceux qui le désirent de se rendre aux arènes, sans considération d’âge…

lalo22h

Dans un premier temps, dans la cour de la bâtisse habillée de ballots de paille, Lalo Lambert, le fils de Marie Sara qui s’est déjà produit en non piquée sous l’apodo de « Lalo de María » et qui a notamment triomphé en fin de saison à Murcia, a tienté une bonne vache de Los Galos qui lui a permis d’étaler un toreo plutôt bien léché.

lalo22w

Après lui, plusieurs jeunes ont à leur tour esquissé quelques passes dans une ambiance détendue et conviviale, avant que tout le monde ne se retrouve à l’intérieur pour un début d’apéro marqué par les interventions de Marie Sara qui a insisté sur le rôle des jeunes aficionados, dont c’est le tour de reprendre le flambeau de la défense de notre aficion, puis de Victor Jalaguier qui a remercié leurs hôtes et qui a confirmé qu’ils ne lâcheront pas l’affaire face aux attaques représentant une vraie menace en ce qui concerne l’accès des mineurs aux arènes…

vj22h

Après les agapes de la mi-journée, une autre vache a été sortie pour tous ceux qui se sont risqué à la provoquer dans une ambiance très amicale qui cadrait bien avec l’esprit de Noël… avant l’heure ! Et si, après tout, dans la hotte du Père Noël, se trouvait la bonne nouvelle, celle de l’abandon du projet de loi liberticide…

gb22g

Ci-dessous, une communication du Collectif  « Touche pas à mes passions »…

L’année 2019 s’achève.

Une année qui aura été riche. Riche en attaque contre nos passions. Mais par bonheur, riche surtout en mobilisations taurines, dans toutes leurs diversités.

Au nom du collectif touche pas à mes passions, nous remercions chacune et chacun d’entre vous du fond du cœur pour votre mobilisation.

Nous allons tous nous retrouver en famille pour les fêtes. Profitons en pour mobiliser celles et ceux qui n’auraient pas encore adhéré.

En 2020, tous ensemble, nous vaincrons le combat des libertés !

Joyeux Noël.

À très vite.

#touchepasamespassions

DORIAN

Une belle fin d’année pour Dorian CANTON   Après avoir fêté son alternative avec l’association Amido, en présence de plus de 150 personnes où lui a été offert la tête de son toro d’alternative, Dorian vient d’être récompensé par le journal LA REPUBLIQUE DES PYRÉNÉES (journal quotidien du Béarn).  

dc22d 

C’est à l’issue de deux heures de cérémonie de gala que le jury a décerné à Dorian le prix du Béarnais le plus médiatique de l’année 2019. Nominé au sein d’une liste composée de dix personnalités ayant marqué l’actualité en Béarn au cours de l’année, les lecteurs ont d’abord hissé Dorian dans le top 3 avant que le jury ne délibère et ne tranche en sa faveur, ce jeudi 19 décembre au Zénith de Pau…

(Communiqué)

SANLÚCAR

Sympathique autant qu’emblématique photo d’une chaleureuse poignée de mains entre Carmelo García (à gauche), empresa de la plaza de toros « El Pino » de Sanlúcar de Barrameda, et don Antonio Miura…

miu22h

En effet, il y aura des toros venant de Zahariche dans cette superbe arène pour la Corrida « Magallánica » du 22 août. Une ganadería dont le nom n’est pas le plus fréquent sur l’affiche puisque cela fait environ un demi-siècle qu’un lot de Miura n’a pas foulé le sable sanluqueño, ce qu’il va donc faire l’année du 120ème anniversaire de cette arène… Un événement !

CAMAS

Proche encerrona aux portes de Séville pour Esaú Fernández qui affrontera le 29 février six toros de diverses ganaderías lors d’une corrida en mode goyesque… A noter que ce solo aura un caractère bénéfique envers les plus défavorisés de cette petite ville de la couronne sévillane.

ef21h

Quant à Esaú, dont la volonté de se relancer est évidente, il a déclaré compter sur ce geste pour marquer les esprits, notamment ceux des empresas et plus particulièrement, celle de Séville, son souhait le plus cher étant de retrouver la Maestranza. En cette période de vœux, c’est évidemment tout le mal qu’on lui souhaite !  

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 aff20arles

 stm22aff

al05aff

 ist27aff20

 ar14rizl Copie