Jeudi 12 Décembre 2019
Béziers, Saint-Gilles, Samadet, Caveirac, AFAP, Wolff…

bez29b

Retour sur les Journées Taurines de Béziers avec notamment la soirée de Gala pour la remise des trophées 2019…

Complément d’information sur ce week-end biterrois, sur plusieurs manifestations incluses dans la programmation de ces journées taurines...

Après avoir relaté hier le déroulement du 1er Bolsín de la Grappe d’Or, quatre moments forts méritent que l’on s’y arrête, à commencer le jeudi 24, au Palais des Congrès, par le coup d’envoi des Journées Taurines inaugurées avec le vernissage de l’exposition de Mickaël Fortes et Jean-Pierre Albouy...

bez29a

(Les deux photos du haut de Hugues Bousquet)

Le lendemain, soirée du vendredi dans l’auditorium du Palais des Congrès, avec la présentation du livre « 120 ans d’histoire taurine des arènes de Béziers » par Jacques Nougaret, suivie d’une conversation que j’ai menée avec comme participants Victor Mendes, Tomás Campuzano et Ruiz Manuel…  Sur des thèmes variés, de leurs débuts jusqu’aux toros qu’ils ont combattus et leurs meilleurs souvenirs, avec bien sûr l’évocation des arènes de Béziers et de fameuses miuradas terrorifiques des années 80, le temps est passé très vite, à tel point que tous les sujets prévus n’ont pu être abordés. Mais la personnalité des intervenants avait visiblement captivé l’auditoire et c’était bien là l’essentiel…

gala1

Le samedi soir, toujours au Palais des Congrès, mais dans la grande salle, le gala taurin, de nouveau sous les accords de la Lyre Biterroise, a vu défiler tous ceux qui se sont illustré lors de la Feria 2019 sur le Plateau de Valras.

gala2

Avec Bernard Mula, président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois, dans le rôle de Monsieur Loyal, les lauréats ont défilé sur la scène, arborant au début la petite main qui symbolise le refus du projet de loi concernant l’accès des arènes aux mineurs de seize ans….

gala3

Le trophée de la novillada non piquée a été remis par Emmanuelle Ménard, députée et épouse du maire à la novillera biterroise Anaïs Tailhades.

gala4

Celui du Tastevin d’Argent récompensant le meilleur novillero en piquée est allé à Carlos Olsina. Il lui a été remis par Michel Bousquet, président de l’Union Taurine, et Didier Bresson de l’UTBM.

gala6

Ensuite, tous les maestros présents ont été honorés, recevant comme souvenir un magnum de vin rouge de « Haute Condamine »… On reconnait sur la photo, de gauche à droite, Stéphane Fernández Meca, Miguel Rodríguez, Vicente Soler, Alberto Aguilar, Ruiz Manuel, José Ignacio Sánchez, Tomás Campuzano et Victor Mendes…

gala7

Est venu ensuite le tour du meilleur élevage, à savoir Pedraza de Yeltes, José Ignacio Sánchez, représentant la ganadería,  recueillant le trophée en l’absence de l’éleveur, des mains d’Antoine Martinez, président de la Peña Emilio Oliva.

 bez13v

Dans le même ordre d’idée, il a ensuite recueilli le trophée allant à « Burrenito », toro du même élevage lidié par Octavio Chacón, remis par Guy Bazin, du Cercle Taurin Biterrois, et Henri Fabre Luce.

gala8

Quant à Robert Margé, il a reçu des mains de Bernard Mula le prix spécial de la feria pour la qualité du bétail fourni...

gala9

Celui  de la meilleure faena a été attribué à Octavio Chacón qui l'a reçu des mains de Claude San Nicolas, dprésident u CT l’Aficion, en présence de Victor Mendes et du président de la CTEM, maire adjoint aux affaires taurines Benoit D’Abadie.

gala10

Au tour de Juan Leal, désigné triomphateur de cette Feria, le plus Sévillan des Arlésiens recevant son trophée du maire Robert Ménard sous une belle ovation…

gala11

Puis, last but not least, le figurón local est venu à son tour aux côtés du maire, Sébastien rappelant son attachement à sa ville et ses arènes.

gala12

Ensuite, ainsi que Thomas Cerqueira, qui s’est aussi investi dans le Bolsín, il a reçu un exemplaire du livre sur les 120 ans d’histoire taurine, en tant que toreros ayant pris l’alternative à Béziers…

bez14

Le lendemain, à l’issue de la dernière phase de qualification en matinée, la Peña Emilio Oliva a reçu tous les protagonistes dans sa bodega pour un sympathique apéritif qui a été aussi l’occasion d’une distribution de trophées en présence du parrain du Bolsín, Sébastien Castella.

bez15

Sur l’estrade, le président Antoine Martinez et Bernard Mula, ont accueilli Sébastien Castella, mais aussi Octavio Chacón, ainsi que quelques novilleros du Bolsín…

bez16

La veille, à l'issue du premier tentadero, il convient aussi de noter que l'UCTPR, en la présence de son secrétaire général Laurent Cadène, avait offert l'apéritif en piste...

Après avoir fait le tour de ces manifestations qui ont « habillé » ces Journées Taurines, vient le moment de souligner le dévouement de tous pour assurer le succès de ce week-end, présidents de clubs, professionnels et aficionados, avec la palme à Bernard Mula et Claude San Nicolas... Revers de la médaille, les petites entrées enregistrées, que ce soit dans les arènes ou pour les différentes animations, soirées comprises. C’est non seulement décevant, mais aussi inquiétant à l’heure où la tauromachie est menacée et où il serait bien plus opportun de se souder plutôt que de se diviser. A ce propos, le maire Robert Ménard a bien ciblé les choses lors du gala, une intervention quelque peu désabusée, certes, mais ô combien réaliste. En effet, il a mis l’accent sur cette nécessité de se rassembler car sans l’union, l’avenir de la corrida sera à terme bien compromis… De toute évidence, une partie de l’aficion biterroise a brillé par son absence si l’on s’en réfère à ces dernières années, et ce n’est certainement pas comme ça qu’on pourra faire front face aux attaques faisant feu de tout bois. De toute évidence, l'heure est plus à l'union qu'aux puériles querelles byzantines, à Béziers comme ailleurs. Bref, ces journées taurines auraient dû connaitre une bien meilleure considération et affluence. Les jeunes qui ont disputé le bolsín, les maestros qui se sont déplacés à Béziers et les organisateurs bénévoles l’auraient bien mérité, non ?

SAINT-GILLES

Sébastien Castella triomphateur de la feria de la pêche et l’abricot 2019

Le maestro Sébastien Castella était présent vendredi soir à l’occasion de la soirée du revivre. Le prix « coup de cœur » de la feria 2019 lui a été remis par l'association de la jeunesse saint-gilloise et la ville de Saint-Gilles pour son grand triomphe lors de la corrida du dimanche 25 août.

sc29h

Sébastien, qui connait bien les arènes saint-gilloises pour y avoir déjà combattu avant cette feria 2019, a livré ses impressions sur l'évolution de la feria et a reconnu qu’après un passage à vide, "les arènes ont retrouvé une belle place parmi celles de sa catégorie".

stg29m

Une reconnaissance pour l’empresa des arènes Emile Bilhau, “Toro Pasion", Julien Miletto et Pierre-Henry Callet, et un beau moment pour les aficionados présents.

(Communiqué)

SAMADET

Communiqué de la Peña Al Violín du dimanche 27 :  

Ce matin, les socios de la peña se sont réveillés avec une gueule de bois. Hier aurait dû être jour de fête et de bienfaisance ; fête gâchée par une trop faible affluence. A l’heure où nous sommes de plus en plus attaqués, où une proposition de loi vise à interdire l’accès de nos arènes aux mineurs, nous ne sommes pas capables de nous mobiliser. Nous ne sommes pas capables, non plus, de nous mobiliser pour une cause noble : le soutien d’enfant dans le besoin.

Alors que faut-il faire ? Répéter encore et toujours que la lutte pour nos libertés ne se fait pas devant son ordinateur, mais bel et bien dans les arènes ? Répéter encore que des manifestations dans les rues de n’importe quelle grande ville n’ont aucun sens si les « petites arènes » sont vides ? Heureusement, la peña peut compter sur de généreux donateurs qui, chaque année, mettent la main au porte-monnaie, et nous permettent de remettre un chèque à l’association. Nous les en remercions infiniment. Mais le problème est bien plus grave ; à notre échelle, Samadetoise, le festival est le dernier événement taurin espagnol. Sa pérennité aujourd’hui, est remise en cause. Les « petites arènes », dont nous faisons fièrement partie, ont pour objectif de faire découvrir de nouveaux toreros et des ganaderías françaises ; est-ce qu’aujourd’hui ces arènes ont encore leur place dans le paysage taurin ? Qui, demain, aura à charge l’importante tâche de faire émerger les jeunes talents ? Sûrement pas les arènes de 1ère catégorie.

L’aficion naît et grandit dans ces « petites arènes », il ne faut jamais l’oublier. Nous remercions, tout de même, les personnes présentes, les ganaderos et toreros, ainsi que tous les acteurs de cette journée qui se déplacent et donnent de leur temps bénévolement. Aujourd’hui, nous sommes pessimistes, mais demain, nous continuerons d’y croire ; c’est le propre de l’aficion

CAVEIRAC

Rappel…

cav08h

AFAP

Un grand stage automnal à Medina Sidonia  

Organisé de main de maitre par Christophe Lautier, responsableau sein de l'AFAP de la mise en place des stages en Espagne, ce séjour a encore connu un vif succès.    

Au total ce sont 25 practicos, qui se sont déplacés à Medina Sidonia, pour participer à trois journées camperas réparties en deux capéas et deux tientas.

afap29a

Pas moins de 25 animaux ont été toréés : 11 añojos, 12 vaches braves et 2 erales.

afap29c

Pour les tientas et pour les deux erales, le bétail provenait de la ganaderia Carlos Núñez et pour les añojos de la ganadería Manuel Picazo.

Les tientas ont été encadrées par les matadors de toros Antonio Fernández et Manuel Pérez Mota.

afap29b 

L'ensemble du groupe a pris comme camp de base la finca "La Montera" à Berrueco où le matador Antonio Fernández avec son équipe nous a reçus royalement, comme toujours.

afap29d

En conclusion, un séjour plein d'aficion, de convivialité et d'amitié. L'AFAP prépare déjà son prochain voyage prévu pour le mois d'avril 2020 lors des vacances scolaires de Printemps…

(Photos : F. Savignat)

WOLFF

Le dernier livre, le 13ème, de la collection "La Verdad" consacré au philosophe Francis Wolf est en vente dans les librairies et ICI.

fw29h

Première présentation les 8 et 9 novembre dans le cadre de la semaine taurino-culturelle de Saint-Sever…

fw29x 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels