Lundi 18 Novembre 2019
Madrid, Bilbao, Mineurs, Lunel, Printemps…

elc04wz

 

Corrida décevante de Fuente Ymbro marquée par les adieux d’El Cid qui est sorti a hombros par la Porte des Cuadrillas…

 

4/5 d’arène environ. Beau temps. Six toros de Fuente Ymbro irréprochables de présentation, mais au comportement le plus souvent décevant, plusieurs manquant de bravoure. Le second, se blessant subitement aux antérieurs, a été remplacé par un sobrero de Manuel Blázquez.

 

lv04g

 

A l’issue du paseo, alors qu’une pancarte a été déployée à son intention, El Cid a été invité à saluer à deux reprises…

 

elc04h

 

El Cid (silence et vuelta) se fit applaudir sur des véroniques avant un premier puyazo sans s’employer, puis une belle arrancada sur le second. Brindis à l’assemblée qui était manifestement à fond derrière lui et faena essentiellement gauchère comprenant plusieurs naturelles de gala. A tribord, ce fut une autre chanson et le maestro de Salteras n’insista guère. Trois quarts. Le second effectua une vuelta de campana et après un bon second tercio il adressa un ultime brindis au public venteño avant une faena sans grande transmission de la part de son opposant ponctuée de quelques détails de classe avant entière.

 

elc04f

 

A noter qu’à la fin de la séance, il est reparti a hombros par la porte des cuadrillas entouré de ses partisans, aux cris émouvants de « Torero ! Torero ! »…

 

edj04x

 

Emilio de Justo (palmitas et saluts) n’était visiblement pas venu pour faire de la figuration. Avec le premier sobrero, veleto astifino, il brinda à l’assistance une faena qui connut de bons moments face à un adversaire qui répétait, l’ensemble transmettant mais étant hélas gâché par deux pinchazos avant entière. Le quinto, qui pesait 647 kilos, ne se fixa pas, étalant sa mansedumbre avant un brindis au Cid précédant un combat âpre face à un bicho jouant la défensive. Bel effort du protégé de Luisito qui afficha entrega et aguante face à ce sérieux client, lors d’un combat au cours duquel il se montra très digne. Entière tombée et descabello.

 

gm04h

 

Ginés Marín (silence aux deux) n’a pas trouvé face à lui matière à enflammer le cirque. Après un batacazo qui envoya son père au tapis, il abrégea son premier trasteo après une faena de tanteo sans résultat concluant. Il s’illustra au capote avec l’ultime, brinda à son tour au Cid, donna la distance et profita de la  bonne charge de son opposant pour tirer quelques séries méritoires avant que l’ensemble n’aille a menos, insistant alors inutilement au grand dam du respectable qui le lui fit savoir. Entière au second envoi.

BILBAO

Demi-arène. Novillos de Garcigrande (1 et 4) Victoriano del Río (2), Domingo Hernández (3), Toros de Cortés (5 et 6) et Alcurrucén (7) donnant du jeu la plupart.

 

bilb04h

 

Ce festival organisé par le Club Taurin de Bilbao a connu un beau succès, avec notamment les triomphes de Juan Leal et Luis David qui ont coupé deux oreilles.

Oreille pour Cayetano, Paco Aguado et Tomás Rufo, et saluts pour Enrique Ponce et Diego Urdiales qui ont perdu une récompense à cause de la tizona.

MINEURS

Suite aux intentions liberticides envers les mineurs de seize ans d’Aurore Bergé, les réactions ont été nombreuses dans le milieu taurin, principalement d’ailleurs chez les aficionados.

 

min04h

 

Il convient toutefois de signaler que si elles sont dispersées, et même si c’est loin à ce jour d’être le cas pour tous, quelques professionnels, comme Sébastien Castella, politiciens, à l’instar du manifeste du maire de Nîmes Jean-Paul fournier, que vous pouvez lire dans son intégralité ci-dessous, ou personnalités du monde culturel, tel le comédien Arnaud Agnel, ont manifesté publiquement leur désaccord envers une possible mesure qui bien évidemment scierait la branche de la transmission…

 

fj0aw

 

A noter aussi la réaction de la jeunesse, à Nîmes comme à Dax, et même à Madrid où après la corrida de ce vendredi plusieurs membres de la « Juventud Taurina », espagnols comme français, en la présence notamment de deux matadors de toros et d’un directeur d’école taurine, ont tenu eux aussi à manifester leur réprobation…

 

jpf04h

 

Manifeste contre l’interdiction de l’accès aux mineurs aux spectacles de corrida, de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes…

Première place taurine de France, la Ville de Nîmes et la culture taurine sont historiquement étroitement liées avec les corridas qui s’y déroulent dans notre célèbre amphithéâtre romain depuis le milieu du XIXème siècle.

Ces traditions sont très fortement ancrées dans la culture des Nîmoises et des Nîmois, et au-delà dans tout le Gard et en Occitanie. Elles contribuent aussi, de par leur importance, à l'activité économique et touristique de notre territoire.

Pourtant, nos traditions taurines qui ont façonné nos vies et nos villes sont aujourd’hui à nouveau menacées, son public et l’aficion stigmatisé.

Je suis interloqué de l’attention et de la volonté répétée de deux parlementaires de focaliser leur action sur le fait d’interdire l’accès aux mineurs de moins de 16 ans pour assister aux spectacles de corrida. Nos gouvernants n’ont-ils pas de sujets plus préoccupants pour assurer la protection de nos enfants comme la violence dans et hors de l’école, l’exposition aux réseaux sociaux ou encore l’accès aux déviances d’Internet ?

La tauromachie fait bel et bien partie de notre culture et de notre patrimoine.

Les aficionados y voient un spectacle puissant et codifié qui magnifie les qualités de l’animal mais aussi pour l’homme des valeurs de courage, de respect et d’humilité.

Parce qu’il me parait difficilement entendable que dans notre pays la suppression d’une liberté se fasse de façon autocratique, j’en appelle au respect mutuel des intérêts culturels d’autrui.

Car s’il est une vérité qui ne fait pas débat, c’est celle de la liberté.

Au nom de quoi, un parent se verrait priver de la liberté de partager et de transmettre à son enfant l’intérêt et parfois l’amour qu’il porte à la tauromachie ?

La culture taurine est un droit fondamental reconnu par la convention de l’UNESCO sur la liberté et la diversité des cultures, ainsi que par la Déclaration Universelle des Droits de l’Enfant.

Vouloir l’interdire serait une énième atteinte à nos libertés au nom d’une pensée bien dogmatique.

Je m’engage fermement à soutenir la liberté de transmission de cette culture aux plus jeunes et j’apporte tout mon soutien à tous ceux qui s’engagent en ce sens, sans violence.

Avec eux, je resterai vigilant à ce que cette proposition de loi ne reste qu’une proposition de loi.

 

lv04f

 

LUNEL

La 6ème édition du Rendez-vous des Aficionados a Los Toros se profile...

lu04f

lu04h

lu04k

lu04g

PRINTEMPS

La Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard est heureuse de vous informer des dates retenues pour le PRINTEMPS DES JEUNES AFICIONADOS 2020.

coo04h

Cette 13e édition s'articulera autour de 3 soirées de conférences les 05, 06 et 07 mars 2020 et du week-end taurin de promotion de la tauromachie auprès des jeunes les 07 et 08 mars 2020.

Le programme vous sera dévoilé lors d'une soirée spéciale et originale le 08 décembre prochain.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels