Lundi 18 Novembre 2019
Vergèze, Séville, Valladolid, Madrid, Galo, Couto, Béziers…
Lundi, 13 Mai 2019

verg12wz

Sur les bords du Rhôny, la journée de tous les dangers…

Ce que nous avons vécu ce dimanche est tout sauf banal. D’abord, le matin, le mano a mano en non piquée entre Solalito et Rafael Ponce de León avec les élevages d’El Campo et Durand s’est déroulée dans des conditions particulières qui ont perturbé à l’excès les prestations des deux aspirants. Entre bourrasques et bourrasques, dont la violence était par moments impressionnante, les deux novilleros ont fait front contre vents et marées, surtout vent d’ailleurs, avec évidemment les compréhensibles imprécisions qui allaient avec. Car tenir une muleta planchada dans ces circonstances prenait des allures de mission impossible ! Dans ce cas, il fallait aller vite, entre deux rafales, pour tirer quelques muletazos convenables, ce qui évidemment, empêchait d'enchainer les séries liées...

sol12k

Acte I de la journée de tous les dangers, avec l’espoir que les quelques accrochages subis ne laissent pas de traces.

rpdl12k

Plutôt que de disséquer des actuations certes méritoires, mais forcément inabouties, les aciers n’arrangeant rien, je préfère associer pour leur volonté et leur entrega Solal et Rafael dans les mêmes éloges et encouragements. On les retrouvera avec plaisir, si possible avec moins de vent dans les voiles…

qb12k

Avec, en outre, une mention pour le sobresaliente Quentin Brousse qui a été invité par son compañero du CFT Rafael à partager les banderilles, ce qui lui a valu quelques applaudissements.

A ce moment de la journée, alors que les aficionados s’étaient massés à l’extérieur, on apprit d’abord que compte tenu de la violence du mistral, la novillada de la tarde commencerait avec une demi-heure de retard. Décision diversement commentée, mais ce n’était pas l’essentiel car le pire allait venir rapidement avec l'Acte II de tous les dangers… quand à l’heure de l’apéritif, quelqu’un exhorta les présents à prendre leurs jambes à leur cou… car s’étant enfui lors du débarquement dans les chiqueros après avoir fracassé une porte, le novillo de Blohorn déboulait !

Une légitime stupeur allait rapidement faire place à un vent de panique en mode « sauve-qui-peut », chacun tentant de s’abriter comme il pouvait. Subitement terrifié comme les gens qui m’entouraient, je me suis d’abord caché derrière un tonneau puis jugeant ma planque quelque peu dérisoire, j’ai détalé rapidement… pour m’affaler comme une crêpe après avoir buté sur une murette ! Me relevant comme je pouvais, c’est-à-dire mal, je rejoignis alors le podium attenant qui en l’occurrence avait fait le no hay billetes… dans l’espoir que le bicho n’ait pas l’idée saugrenue de faire demi-tour et de foncer dans la foule qui l’occupait, ce qui aurait certainement eu comme conséquence inévitable de provoquer un véritable carnage !

Fort heureusement, après s’en être pris aussi à un cheval au fond du parfvis des arènes, l’utrero est alors parti en biais vers les barrières de protection pour l’abrivado, en pulvérisant quelques-unes au passage. C’est là que les forces de gendarmerie ont fini par l’abattre, point final à des scènes que l’on se serait bien passé de vivre !

Soulagement général, bien entendu, mais aussi malaise devant une situation perturbante, avec quelques blessés à la clé à qui l’on souhaite évidemment un prompt rétablissement.

rb12k

Le maire René Balana est alors intervenu pour préciser que la novillada de l’après-midi n’aurait pas lieu, ce qui paraissait une évidence. Il a évoqué les blessés pour les soutenir et les forces de gendarmerie pour les remercier d'avoir géré au mieux la situation…

Après, il est évident qu’il y aura enquête, mais je pense que d’une part ce serait malvenu d'en faire des caisses, de mettre de l’huile sur le feu, de rajouter du drame au drame, même si une certaine mode est au sensationnel, et d’autre part, qu’il faut attendre les conclusions de l’enquête pour se faire vraiment une idée sur les responsabilités.

Pour conclure, j’ai vu des gens en détresse, comme anéantis, à commencer par tous ceux qui font des efforts tout au long de l’année pour que cette journée soit une réussite, municipalité, empresa, club taurin Fiesta Brava, professionnels... Avec, hélas, quelque chose qui finit par ressembler à Vergèze à une malédiction ! Courage à tous…

SÉVILLE

Trois quarts d’arène. Clôture de la Feria de Abril 2019 avec la miurada. Un lot dans le type, avec les complications inhérentes à cet élevage.

sc12w

L’attente était importante car Sébastien Castella (applaudissements et silence) avait décidé de les prendre, ce qu’il fit sans pouvoir triompher, mais en réalisant une prestation digne.

Tarde méritoire pour Octavio Chacón (saluts aux deux) et plus compliquée pour Pepe Moral (silence aux deux).

(Photo : Maestranza-Pagés)

VALLADOLID

En présence de Juan Carlos I et de l’Infante Elena, et dans une arène pleine, la corrida de la feria de San Pedro Regalado a vu le triomphe de Pablo Aguado sur la foulée de celui de Séville, venu remplacer Andrés Roca Rey. Une oreille à chacun de ses adversaires de García Jiménez.

val12k

Saluts et oreille pour Morante de la Puebla et silence et oreille pour Manzanares…

MADRID

Un quart d’arène environ. Six novillos du Pilar et un sobrero (2bis) des frères Sánchez Herrero donnant dans l’ensemble peu de jeu.

Sergio Felipe : saluts et silence.

Héctor Gutiérrez : silence et saluts.

Alfonso Ortiz : silence et vuelta.

mad12k

(Photo : Joël Buravand - Album : ICI)

 

GALO

A Puebla (Mexique), sortie a hombros pour El Galo au terme de son encerrona… Devant une demi-arène et face à des novillos d’Atlanga, Fernando de la Mora, Los Ébanos, Santo Tomás, La Venta del Refugio, Barralva et Guanamé en tant que sobrero de regalo… Silence, vuelta, silence, saluts, silence, saluts et deux oreilles.

galo12k

A noter que le prix au meilleur novillo est allé à l’exemplaire de Santo Tomás.

COUTO

Dimanche 2 Juin à 17h, les diestros Javier Castaño, Javier Cortés et Gómez del Pilar vont affronter les fauves de Couto de Fornilhos...

cdf12f

Nul doute que ce sera l’un des sommets toristas de la temporada française. Les ingrédients seront là...

cdf12g

Voici les dernières photos des braves retenus par Tempéras Alès Cévennes :

cdf12i

Billetterie ouverte au public à l'Office du Tourisme d'Alès.

cdf12k

Location de 9h à 12 h et de 13h30 à 17h30 du lundi au samedi.

cdf12h

Renseignements et réservation : 04 66 56 11 04 ou 06 47 68 63 42.

cdf12j

Info : www.feria-ales.fr/

cdf02k

al25g

(Communiqué)

BÉZIERS

Rappel…

bz05k1

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels