Mardi 21 Mai 2019
Tristán, Olivenza, Illescas, Valencia...
Samedi, 09 Mars 2019

tr09wz

Rencontre avec le novillero Tristán...

Il fait partie actuellement des novilleros sans picadors qui peaufinent leur apprentissage afin d’étayer un bagage qui devrait assez rapidement les propulser dans la catégorie supérieure. Mais pour cela, il faut être prêt, autant techniquement que moralement, ce qui passe par toutes les phases de l’entrainement, et bien entendu les tentaderos et les novilladas. En 2018, Tristán a déjà glané quelques triomphes, dont on retiendra notamment le IIe Trophée Castella l’an passé à Bellegarde…

tr09a

Lors de notre rencontre, il a évoqué son parcours, ses réussites et ses attentes…

« Ma grand-mère m’emmenait chaque année à Arles pour la Goyesque, et c’est donc à partir de là que j’ai commencé à dessiner des toros, puis j’ai voulu m’inscrire à l’école taurine Quand j’ai débuté avec celle d’Arles avec Paquito Leal, j’avais 11 ans et l’année suivante, Tino Lopes est arrivé.

tr09b

Plus tard, je l’ai suivi à l’école de Rhône Aficion pour le soutenir dans ce qu’il faisait et j’ai pensé que c’était le meilleur chemin à suivre…

tr09c

Je préfère que l’on m’appelle Tristán car j’ai imaginé qu’en Espagne, Tristan Espigue ça passerait moins bien ! Je ne serai pas le premier à n’employer que mon prénom, par exemple il y a actuellement Román, mais aussi Cayetano, ou encore certains qui ont un diminutif, comme Rafaelillo…

tr09d

L’an dernier, j’ai participé à sept novilladas, avec d’abord Fourques qui m’a marqué car c’était ma première. Le bétail de Giraud s’était avéré compliqué mais intéressant, j’avais coupé une oreille et obtenu le trophée ! Ensuite, je suis allé à Tyrosse où dans des arènes pleines, j’avais touché un novillo du Lartet qui transmettait, j’avais aussi coupé une oreille.

tr09e

J’ai eu ensuite quelques expériences plus délicates, notamment à Maubourguet et Saint-Gilles où ça s’est moins bien passé, notamment à cause des aciers. Puis quelques jours avant Bellegarde, je suis allé en Espagne, à Aldeanueva de Ebro. Ça s’était très bien déroulé, mais hélas, j’avaisi pinché mes deux erales.

tr09f

Après, il y a eu Bellegarde avec le Trophée Castella que j’ai remporté. Auparavant, j’avais fait quelques réglages et ça m’a servi pour m’imposer. La dernière a eu lieu ensuite à Bouillargues, mais incontestablement, mon meilleur souvenir, c’est Bellegarde !

tr09g

Concernant mon entrainement, c’est assez compliqué car je vis sur Tarascon et il n’y a pas grand monde pour s’entrainer avec moi. Je fais beaucoup de physique et parfois Eric Cañada vient s’entrainer avec moi, ainsi que Tino et Merenciano. Il y a aussi l’école  taurine, mais j’apporte plus aux petits, même si ça me fait aussi des entrainements.

tr09h

Ce qui me manque peut-être encore, c’est d’arriver à me relâcher davantage devant les toros. Il faut trouver le bon déclic… Quant à mon style, je ne pense pas qu’il soit bien défini. Ce que je cherche, c’est à transmettre le mieux possible aux aficionados, qu’ils repartent heureux des arènes…

tr09i

La suite ? On y pense forcément. Je vais essayer d’accomplir une bonne saison et si c’est le cas, il sera alors temps de changer de catégorie ! Je pense que ça pourrait se produire au début de la temporada suivante…

tr09j

Ma peña m’aide beaucoup, y compris économiquement car lorsqu’il faut aller notamment dans le Sud Ouest ou en Espagne, les frais s’accumulent et on apprécie alors d’être soutenu ! Ils organisent des activités autour de moi et c’est comme ça qu’ils peuvent dégager quelques bénéfices dont ils me font profiter. C’est donc un soutien moral, mais aussi matériel !

tr09k

Pour le moment, je ne peux pas me consacrer entièrement aux toros, même s’ils sont très présents en moi, car je suis aussi en mode « passe ton bac d’abord », ce qui représente une tout autre faena !!! Pour le moment, ça se passe bien, aussi j’espère que je ne vais pas pincher le jour de l’épreuve !!! »

tr09l

A l’orée de cette temporada, Torofiesta souhaite à Tristán de se réaliser en tant que torero, bien sûr, mais aussi dans son cursus scolaire car tous les triomphes sont importants… Suerte !!!

tr09m

L’AVIS DE TINO LOPES

« C’est un torero qui a énormément de qualités et je crois beaucoup en lui. Il n’a pas beaucoup toréé et on sait bien que c’est en toréant qu’on peut aller encore plus de l’avant ! C’est un peu dommage qu’on lui mette parfois des bâtons dans les roues pour entrer dans certains cartels, c’est pourquoi je pense que ce serait bien que les empresas l’aident un peu plus et que l’aficion le soutienne davantage !

tl09w

Je sais que ce n’est pas facile, mais je pense toutefois qu’il devrait toréer une dizaine de novilladas au minimum, à commencer la semaine prochaine à Fourques avec le IIe Trophée Terre d’Argence !

tr09n

J’aimerais qu’on puisse le voir davantage dans le Sud Ouest, mais bon, on va faire notre chemin, on ne désespère pas et comme c’est un garçon qui a de la qualité, je pense qu’à un moment ou à un autre, ça va finir par payer !

ra23k

Quant à la suite, logiquement, il devrait passer en piquée l’an prochain en début de saison… »

OLIVENZA

Journée triomphale en matinée comme pour la tarde, avec d’abord, devant une demi-arène et face à des novillos de Carriquiri, San Pelayo, Talavante - le plus en vue -, El Freixo, José Luis Iniesta et Vistalegre, sortie a hombros de Juanito et Carlos Domínguez.

Saluts et deux oreilles pour Juanito, applaudissements puis silence pour Diego San Román et vuelta puis deux oreilles pour Carlos Domínguez.

Voir le résumé vidéo en cliquant ICI

L’après-midi, dans une arène pleine et face à des toros de María Guiomar Cortés de Moura pour Ventura et de Garcigrande et Domingo Hernández pour les piétons, triomphe de la terna.

ol09k

Saluts puis deux oreilles pour Diego Ventura, deux oreilles puis silence pour Enrique Ponce et deux oreilles puis applaudissements pour El Juli.

(Photo : Ruedo de Olivenza)

Voir le résumé vidéo de cette corrida en cliquant ICI

A noter que pour la corrida dominicale de Zalduendo, suite au forfait d’Emilio de Justo, c’est finalement Miguel Ángel Perera qui prendra sa place pour faire le paseo aux côtés d’Antonio Ferrera et Sébastien Castella…

ILLESCAS

Avec un « no hay billetes » enregistré et face à des toros de José Vázquez donnant un bon jeu la plupart, triomphe d’Andrés Roca Rey qui a coupé les deux oreilles de son premier avant silence à l’autre.

rr09k

Oreille puis sifflets pour Morante de la Puebla et silence puis oreille pour Sébastien Castella.

(Photo : Mundotoro)

Voir le résumé vidéo en cliquant ICI

VALENCIA

Face à des erales décevants de Daniel Ramos, oreille avec pétition de la seconde pour Jordi San José (Valencia) et Miguel Polope (Valencia), vuelta pour Jorge Martínez (Almería), saluts pour Jesús Moreno (Albacete) et Rafael León (Málaga) et silence pour Emiliano Robledo (Aguascalientes).

val09k

A l'issue du paseo, une minute de silence a été observée à la mémoire du dessinateur Moratalla Barba, de l'aficionado valencian Salvador Boix et du ganadero local Nadal Mas.

(Photos : Joël Buravand)

Voir la vidéo en cliquant ICI

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff