Mardi 22 Octobre 2019
Béziers, Dax, Las Ventas, Malaga, Bonijol...

bez14wz

A Béziers, sortie a hombros par la grande porte de Pablo Hermoso de Mendoza et Léa Vicens, et à Dax, de Juan Bautista au terme de son encerrona...

Trois quarts d’arène environ, soleil avec vent. Six toros de Fermín Bohórquez correctement présentés pour la discipline, bons la plupart bien qu’inégaux de jeu et d’endurance.

phm14k

Pablo Hermoso de Mendoza (oreille, deux oreilles et saluts) signa une prestation honorable aux banderilles avec Brindis puis Baco, le bicho ayant tout de même tendance à baisser de ton assez vite. Un bon tour de chauffe cependant, conclu par un rejón trasero. C’est avec son second qu’il rendit la meilleure copie, celle qui allait lui assurer avec deux trophées sa sortie triomphale. Bien aux farpas avec Alquimista, puis aux banderilles, y compris avec les courtes puis une paire à deux mains, le tout étant posé face à un bicho manquant un peu d’allant, le maestro d’Estella faisant le boulot pratiquement tout seul avec Disparate et Príncipe, avant d’en finir d’un rejón d’effet rapide. Avec le quinto, bonnes farpas avec Barrabás de salida, puis récital aux banderilles face à un adversaire maniable monté sur Extraño puis Janucá. Mais alors qu’il se dirigeait vers un nouveau succès, Mendoza gâcha son trasteo par une conclusion maladroite, par deux pinchazos avant  une lame entière. Relation de cause à effet, il dut se contenter de saluer. Mais son passage sur le Plateau de Valras a été marqué une nouvelle fois par une maitrise technique remarquable, Mendoza restant toujours au sommet d’une pyramide avec une poignée de surdoués. Et ça continue, encore et encore...

lv14k

Léa Vicens (oreille, oreille et deux oreilles) débuta avec Guitarra pour les premières farpas avant de poursuivre aux banderilles pour plusieurs quiebros avec Bético puis Bazuka. Elle termina sa première intervention avec Jazmín pour poser les courtes puis conclut par rejón entier au second envoi. Au quatrième, elle posa les farpas avec Bach, puis aux banderilles, inégales de précision, Gacela, Diluvio et Greco se sont succédé face à un toro de charge limitée. Avec l’ultime, Léa allait trouver la récompense de ses efforts qui lui a permis d’accompagner Mendoza dans une sortie conjointe par la grande porte. Démarrant avec Guitarra pour les farpas, elle poursuivit en mettant pas mal d’énergie dans l’affaire face à un toro querencioso avec Bético, puis Jazmín, Deseado et Bazuka, se distinguant sur des quiebros au centre. Un rejón et deux coups de verdugo. Affichant un bon concept et beaucoup d’envie, ajoutés au charme, au charisme et tout simplement au talent, Léa a encore prouvé, si besoin était, qu’elle avait les atouts en mains pour se mesurer aux plus grands...

DAX

jb14g

Triomphe de Juan Bautista dans une plaza affichant le No Hay Billetes...

jb14h

Par ordre de sortie : toros de Montalvo, La Quinta, Pedraza de Yeltes, La Dehesilla, Victorino Martín et Jandilla (sobrero du même fer qu le titulaire).

Juan Bautista : oreille, saluts, saluts, silence, oreille et deux oreilles.

jb14m

Sobresalientes : Salvador Ruano et Miguel Ángel Sánchez.

Douze piques, cavalerie Bonijol.

Du solo réussi de Bautista à Dax, on retiendra la très belle faena du torero arlésien face à un exceptionnel toro de Victorino Martín.

jb14k

Le triomphe s'est concrétisé lors de la dernière faena. Jean-Baptiste a sorti le grand jeu face à un noble et brillant toro de Jandilla, fiinissant un trasteo varié par une séquence trémendiste qui a fortement porté sur le public. La conclusion par un superbe recibir a fait tomber deux oreilles et ouvert le chemin du Splendid par la Porte Principale au torero français.

yl14k

Le matin, le landais Yon Lamothe a remporté le concours des novilladas non piquées 2018 devant le nîmois Solalito auteur de deux très bonnes faenas, malheureusement mal conclues à l'épée.

sol14k

(RT - corridasi - Photos de Ferdinand De Marchi) 

LAS VENTAS

Outre Diego Urdiales, le premier nom révélé, Simon Casas a déclaré que les diestros Emilio de Justo et Ginés Marín feraient partie des douze toreros participant au tirage au sort pour les quatre corridas de toros de la Feria de Otoño...

Mad14k

MALAGA

Dimanche dernier, à Millas, à  l’issue de la novillada concours, c’est « Rarito II », de Malaga (Callet), lidié par Adrien Salenc, qui a été proclamé meilleur novillo de l’après-midi. Enhorabuena...

cal14k

BONIJOL

Chevaux de la cavalerie d'Alain Bonijol engagée de front depuis dimanche dans les ferias de Dax et San Sebastián.

Pour Illumbe, l'empresa Chopera annonce avant chaque toro sur grand écran les noms du picador et du cheval...

À San Sebastián : Destinado, Uda 16, Lancelot, Ulysse et trois jeunes produits de l'élevage Bonijol : Acqs, Cyrus et Dama.

ab14

À Dax : Narbonne, Quasimodo du Fief, Orateur 7 dit Trigo, Icone, Bayo, Laiko 3 et Calice, pouliche de l'élevage maison.

Dimanche dernier, à Millas la cavalerie était composée de Moïse, Tabarly, et deux produits "maison" Daïda et Jésus.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels