Mardi 25 Septembre 2018
Vergèze, Séville, Ventura, Valencia, Terres Taurines…
Lundi, 16 Avril 2018

bc15zw

Triomphes de Baptiste Cissé et Kike, ce dernier finissant toutefois à l’infirmerie…

 verg15s

La première bonne surprise de cette journée est incontestablement venue du ciel, avec un soleil radieux dont les rayons avaient boudé les années précédentes le territoire vergézois ! L’autre bonne surprise est venue de l’entrée, avec un bon trois quarts d’arène, une partie conséquente du public, venue dès la tienta matinale, restant sur l’enceinte pour l’apéro et le déjeuner, ce qui contribue à faire entrer quelques espèces sonnantes et trébuchantes dans l’escarcelle du CT Fiesta Brava, lui permettant d’étayer le financement des spectacles taurins qu’il organise.

verg15f

Pour ce qui est de la novillada piquée, elle a débuté par un paseo terminé par une minute de silence à la mémoire de Luc Jalabert et Alain Granier, mais aussi par un hommage à Philippe Cuillé qui s’est traduit par la venue en piste, en présence d’Arlésiennes et d’Andalouses, de sa veuve qui a reçu un souvenir de la part de Patrick Laugier, Didier Cabanis et Camille Martinion.

bc15k

Baptiste Cissé (silence puis deux oreilles) était venu remplacer Maxime Solera à qui il brinda sa première faena. Bon début capotero par larga de rodillas puis agréable enchainement avant deux rencontres, la seconde pour la forme. A la muleta, trasteo volontaire, mais un poil décousu et accroché face à un novillo aux réponses désordonnées. Final rapproché puis entière. Baptiste prit ensuite un François André bien dans le type qu’il reçut a portagayola puis capoteo dynamique. Deux rencontres puis brindis à l’assistance et accueil immobile au centre, notamment par cambios. Ensuite, la faena comporta un peu de tout mais alla a más, Baptiste traçant plusieurs séries harmonieuses avant de se faire spectaculairement envoyer dans les airs, étant ensuite repris  au sol et se relevant heureusement sans mal apparent. Il poursuivit alors son labeur encimista avec vaillance et plaça une entière qui libéra deux pavillons. Arrastre applaudie.

co15k

Carlos Olsina (saluts aux deux) démarra avec un Laugier qui se brisa la base de son piton gauche, ce qui provoqua la sortie du mouchoir vert. A sa place, sortit le El Campo qu’il devait prendre en second, et qui ne tarda pas à accuser un fonds de faiblesse. Cuidé à la pique, il ne permit guère à Olsina de déployer sa tauromachie allurée, pour se lancer dans un travail plus technique, sans grande possibilité de baisser la main. Il dessina toutefois quelques derechazos valeureux et conclut d’une entière au second envoi. Avec le quinto, soit le sobrero de Michel Barcelo applaudi pour son tamaño, Carlos ne pourra réussir le desquite. Après un bon accueil au capote puis un tercio de piques désordonné, il s’est arrimé, mais le bicho se montrant rapidement rajado, les choses se compliquèrent d’autant. Bousculé sans mal, le novillero fit le maximum au cours d’un trasteo irrégulier conclu sans grand brio.

kike15k

Kike (deux oreilles puis blessé) reçut l’exemplaire de Gallon en étalant d’emblée son envie avant deux rencontres puis un gros susto pour Baptiste lors d’un quite où il se retrouva au tapis. A la muleta, Kike soigna le geste au cours d’une faena agréable d’où ressortirent plusieurs séquences gauchères ajustées. Il finit toutefois par se faire désarmer, mais se reprit bien et conclut d’une entière al encuentro qui libéra deux trophées et le mouchoir bleu pour le Gallon. Inutile de dire que Kike était aux anges, et il invita bien sympathiquement l’éleveur à le rejoindre lors de sa vuelta. L’ultime, de Barcelo, prit des piques protestées, le second tercio valant surtout pour une excellente paire du Santo. Brindis au conclave d’une faena décidée, certes, mais quelque peu inégale dont on relèvera toutefois des passages gauchers bien tracés. Après un pinchazo, le second envoi le verra accroché et Kike, visiblement touché à la cuisse, dut gagner l’infirmerie, son adversaire tombant juste après.

verg15q

A l’issue de la course, Baptiste Cissé a reçu le trophée UCTPR au meilleur novillero, remis en piste par le délégué Arnaud Frade.

verg15w

Sur la lancée, Camille Martinion a demandé aux ganaderos de le rejoindre en piste pour la photo souvenir d’une course somme toute entretenue, malgré quelques longueurs.

En matinée, devant une bonne chambrée, Manuel de Reyes, José Antonio Valencia et Solalito ont tienté des becerros de Cuillé, suivis par Marc Serrano pour un macho de La Vérnique. On y reviendra…

SÉVILLE

ar15k

Dans une Maestranza de Séville remplie aux 3/5 - pluie… concurrence de l’encerrona de Ventura oblige ? -, face à des toros de Fermín Bohórquez donnant la plupart un bon jeu, le plus en vue a été Andrés Romero qui a obtenu une oreille à ses deux passages.

sg15w

Sergio Galán : silence et oreille.

lv15k

Léa Vicens : silence et oreille.

A noter qu’après un trasteo méritoire, Léa a perdu l’oreille de son premier à cause des aciers.

(Photos : Maestranza)

VENTURA

Aux portes de Séville, plus précisément à Espartinas, un dimanche où la Maestranza donnait une corrida de rejón, c’était plutôt gonflé d’organiser une encerrona, il est vrai de la part d’un figurón de la spécialité. Pari tenu, pari gagné, au double niveau de l’affluence puisque le panneau du « no hay billates » était accroché aux taquillas, et sur le plan des trophées avec huit oreilles et deux queues dans l’esportón de Diego Ventura.

dv15f

Il avait promis une grande variété dans les suertes avec l’utilisation d’une vingtaine de montures, à l’égal de ses années d’anniversaire de son alternative, et face à des adversaires de Prieto de la Cal, Pallarés-Buendía, Partido de Resina, Diego Ventura, María Guiomar Cortés de Moura et Los Espartales, et sa promesse a été tenue.

dv15g

Avec Manuel Moreno et Juan Manuel Munera comme sobresalientes, ainsi que des forcados d’Alcochete,  qui ont réalisé plusieurs pegas, Diego a effectué une prestation compacte en alternat les passages techniques et ceux plus spectaculaires. Un authentique triomphe…

Diego Ventura : oreille, silence, deux oreilles, deux oreilles et la queue, oreille et deux oreilles et la queue.

(Photos : Mundotoro - Arjona)

VALENCIA

Nouveau triomphe pour le novillero José Antonio Valencia à Talamanca de Jarama (Madrid)qui samedi dernier a coupé une puis deux oreilles aux novillos de José Manuel Escolar.

jav15k

Un bon week-end pour le novillero vénézuélien qui est rentré dans la foulée pour être présent à la tienta matinale de la feria du Rhôny où il s’est distingué face à un bon eral de Cuillé…

TERRES TAURINES

Les difficultés croissantes que connaît la distribution nationale de la presse obligent les médias spécialisés comme Terres Taurines à opter pour le circuit court, c’est-à-dire à instaurer une relation directe avec leurs lecteurs.

À partir de cet automne, Terres Taurines ne sera donc plus disponible que par abonnement ou achat en ligne (http://www.terrestaurines.com/intro.php)

En choisissant de nous suivre en s’abonnant, nos fidèles lecteurs nous aideront à poursuivre l’aventure dans de meilleures conditions, la vente directe nous permettant d’adapter nos tirages à nos ventes, ce qui est impossible en passant par la grande distribution qui, par ailleurs, prélève plus de 50% du prix facial.

Nous vous remercions de réfléchir aux deux formules que nous vous proposons pour poursuivre avec nous durant de longues années encore le voyage en terres taurines entrepris voici déjà 14 ans, mais aussi de transmettre ce courrier à vos amis.

Plus que jamais, s’abonner est un geste militant...

OPTION 1

tt15f

OPTION 2

tt15g

http://www.terrestaurines.com/intro.php

Tierras Taurinas

https://www.tierrastaurinas.com/

Tel : +33 659791722

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 sc222aff