Mardi 25 Septembre 2018
Lastimoso, Istres, Galo, Béziers, Solera, ETPA, Ganaderos Français, No Hay Billetes, Albaserrada…
Mardi, 03 Avril 2018

ay03m

Le lendemain de la clôture d’une feria somme toute taurinement réussie malgré les aléas de la météo, Andy Younes est venu dire au revoir à “Lastimoso”, le toro de Jandilla qu’il a indulté dimanche dernier…

Mardi en début d’après-midi, aux corrales de Gimeaux où il attendait le feu vert après les soins prodigués en la circonstance, « Lastimoso » a été embarqué pour le long voyage retour.

jand03w

Sous le regard notamment de Jean-Baptiste Jalabert, Curro Caro, Andy Younes et à la manœuvre Jean-Luc Courriol « Billy », le mayoral de la Chassagne, il a franchi sans difficultés le couloir qui le conduisait jusqu’au camion, en compagnie des sobreros et des toros qui n’avaient pas été lidiés.

jand03f

Un moment émouvant qui nous ramenait vers ce quart d’heure dominical au cours duquel Andy a bien profité des qualités du Jandilla, exécutant une faena qui a mis en exergue la classe de son opposant, jusqu’à obtenir le pardon présidentiel qui comme c’est le plus souvent le cas, a été accueilli par des opinions diverses…

jand03h

Après le départ du toro vers ses terres extremeñas, j’ai pu m’entretenir avec Curro Caro, apoderado d’Andy, qui est revenu sur cette feria pascale et évidemment, sur la prestation de son protégé et l’indulto du Jandilla…

jb03f

« Cette feria a généré d’excellents moments, à commencer par la prestation de Juan Bautista le samedi, au lendemain des obsèques de son père dont le cercueil avait été transporté sur le sable des arènes pour une dernière vuelta.

jb03k

C’est terrible de perdre son père, et juste après, Jean-Baptiste devait revenir au même endroit, ce qu’il a fait avec beaucoup de cran et de professionnalisme pour des moments de grande émotion conclus par un émouvant triomphe. Depuis l’an dernier, il est incontestable qu’il a pris une dimension hors pair…

ay03f

Le dimanche, des aficionados m’ont dit qu’il y a avait longtemps qu’ils n’étaient pas sortis des arènes en train de toréer ! Nous avons eu d’abord un torero d’une dimension hors normes, Miguel Ángel Perera, qui a enchanté les aficionados, notamment avec son premier adversaire. Il s’est arrimé à fond en prenant des risques, Ginés Marín a aussi été l’auteur d’une bonne tarde, et puis nous avons vu un jeune qui après avoir coupé trois oreilles pour son alternative nîmoise, sortant a hombros en compagnie de Juan Bautista, faisait sa présentation de matador dans sa ville et qui a mis tout le monde d’accord !

ay03g

Pour indulter un toro, pour le faire voir au ganadero et au public, il faut qu’il y ait un grand torero ! Sinon, on ne peut pas vraiment juger les qualités du toro. Il lui a donné de l’importance par un toreo largo, templé, avec de la passion, de la fraicheur, une envie de réussir, une douceur dans les passes, un ensemble de qualités rares chez une jeune diestro qui n’en est qu’à son deuxième paseo de matador…

ay03h

En ce qui concerne « Lastimoso », dès que je l’ai vu sortir, j’ai aimé son galop et j’ai compris que ça allait être un grand toro ! Puis quand j’ai vu de quelle façon il est allé au cheval en poussant avec classe et comme chaque fois qu’Andy l’a sollicité de loin, le Jandilla est venu, j’ai alors vu que l’on avait affaire à un toro de très haut niveau de caste. Il est allé ensuite encore « a más »… et on a vu indulter des toros qui avaient bien moins de qualités que celui-là ! Le président ne s’est pas trompé, et en plus, en ne le faisant pas insister avec plus de rencontres, il a permis à ce jeune torero d’avoir les atouts du triomphe qu’il a finalement obtenu…

ay03p

Si on veut que la tauromachie perdure, il faut du renouvellement et Andy fait partie de ceux qui ont la possibilité de prendre la relève. Avant, on attendait le début de saison pour voir la forme des toreros et on les engageait selon les résultats. Maintenant, ça se complique davantage dans la mesure où la plupart des cartels sont bouclés très tôt. C’est pour ça que même si la performance d’Andy aura de la répercussion, ce ne sera pas forcément le cas, du moins dans l’immédiat, en ce qui concerne les engagements. Mais quoi qu’il en soit, il avait besoin de frapper les esprits et c’est forcément très positif car ça va lui donner encore plus d’ambiance pour la suite…

 as03k

Pour revenir sur la novillada, alors que j’ai beaucoup d’espérance envers les ganaderos français, je dois dire que pour cette édition, j’ai été plutôt déçu. L’an dernier, Andy avait toréé  une novillada selon cette formule et ça avait été très intéressant. Malheureusement, cette année, ça n’a pas été vraiment le cas, à une exception près. Adrien s’en est un peu mieux sorti car il a plus d’oficio à ce niveau que les autres, l’Adoureño n’a pas pu s’exprimer autant qu’il l’aurait certainement voulu et pour ce qui est de Rafi, pour qui j’ai beaucoup d’affection au regard de sa famille, en particulier son grand-père Guy avec qui je suis très ami, on a énormément  d’espoir en lui. L’an dernier, il avait coupé quatre oreilles lors de la non piquée, mais ses adversaires ne lui ont pas permis pour ses débuts en piquée d’être aussi performant que souhaité. J’espère qu’il pourra triompher à Nîmes et donner la dimension à la hauteur du torero que Nîmes attend !

lda03k

Quant à la corrida de clôture, c’est vrai qu’elle a globalement ses promesses, malgré un faible coefficient de remplissage des arènes. Mais comment faire, quand il y a des vedettes, une partie de l’aficion reproche qu’il n’y a pas de jeunes, et quand il y a des jeunes, ils reprochent qu’il n’y a pas de vedettes ! Or, on a vu sur ces corridas des jeunes qui sont en train de justifier leur valeur, comme José Garrido au cours de cette bonne corrida d’Alcurrucén, tout comme Luis David Adame.

jg03k

Il y a eu aussi dans cette corrida des toros importants et malheureusement, le public dans la plupart de ses composantes n’a pas répondu. Il y a une frange de l’aficion qui recherche surtout ce qui est négatif et cela s’est ressenti sur l’ambiance de cette corrida. Le Fandi a été bien, à sa façon, il a toréé comme il en a l’habitude en Espagne, avec notamment ses tercios de banderilles, Garrido a été énorme à son premier et Luis David Adame, récemment sacré matador, a fait tout son possible pour triompher au terme d’un bel effort. Cela prouve bien que des jeunes qui ont envie de se positionner pour être les vedettes de demain. Il y en a, à condition de leur ouvrir les portes au lieu d’essayer de leur barrer le chemin !  »

ay03v

Même si effectivement la plupart des cartels sont déjà bouclés, on va tout de même souhaiter à Andy de trouver davantage de place dans le circuit, ce qui devrait être quelque peu facilité par ce triomphe, histoire d’étayer un peu plus sa carte de visite ! Il est évident que l’on retrouvera bientôt Andy ici pour revenir sur sa tarde pascale, mais aussi pour évoquer le futur de sa temporada, en lui souhaitant qu’elle s’étoffe encore plus. Suerte, Torero…

ISTRES

La vente des places individuelles a débuté le mardi 3 avril…

Tarifs : Corrida du vendredi 15 juin pour le geste d’Enrique Ponce à partir de 25€ (numérotées).

Corrida du Curé de Valverde du samedi 16 juin à partir de 25€ (numérotées).

La journée complète du samedi avec la novillada  à partir de 45€.

Corrida du dimanche 17 juin du matin avec le cartel international à partir de  25€ (numérotées), idem pour la corrida lyrique de l’après-midi. Journée complète à partir de 50€.

ist03k

Arènes Le Palio : 04 13 29 56 38

Office du Tourisme : 04 42 81 76 00

www.istres.fr/feria

Facebook : arènes d’Istres-le palio

GALO

Belle performance du novillero « El Galo » dans les arènes d’Aguascalientes (Mexique) où le cadet des Lagravère a coupé une oreille de son second adversaire de Rosas Viejas après avoir été privé d’une autre au terme de son premier combat par caprice présidentiel après une pétition majoritaire. Enhorabuena !!!

galo03w

Voir le résumé de cette novillada en cliquant ICI

BÉZIERS

Rappel…

bez03k

 mund23k1

SOLERA

Samedi dernier après la corrida triomphale de Juan Bautista, dans la Cour des Podestats à Arles, Arnaud Fesquet, délégué UCTPR, a remis à Maxime Solera le trophée 2017 du meilleur novillero secteur Sud-Est, aux côtés notamment d’Hervé Schiavetti, maire d’Arles,  Jean-Yves Planell, président de la commission taurine, José Caparros, président du CTPR d’Arles, et Cédric Bernardi, président de la Unica de St Martin de Crau…

ms03k

Une distinction qui souligne bien la bonne temporada de Maxime, d’autant plus qu’elle a été réalisée face à des ganaderías réputées difficiles, comme notamment celles de Dolores Aguirre à Boujan, Raso de Portillo à Céret, ou encore Miura à Carcassonne… Enhorabuena !!!

(Photo : Thierry Ripoll)

ETPA

L’école taurine du Pays d’Arles tient à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite d’une semaine pascale chargée d’émotions et d’enseignements pour ses élèves en lui donnant un relief particulier à l’occasion de son trentième anniversaire.

Qu’il s’agisse des tientas et becerradas du Salon du Toro, des capéas de la Croisière ou de la Novillada sans picador des Arènes d’Arles, l’ensemble des élèves se sont mobilisés pour donner le meilleur d’eux-mêmes, en compagnie de leurs camarades invités des écoles taurines de Béziers et Nîmes (CFT). En faisant partager leur passion et leur envie, ils ont été, fruit de l’enseignement de leurs professeurs bénévoles, les premiers responsables de la belle qualité des spectacles offerts au nombreux public venu les encourager.

etpa03k

L’école est reconnaissante à tous les partenaires et coorganisateurs de ces évènements. En premier lieu la Ville et l’empresa des Arènes d’Arles à travers la mise à disposition d’installations et/ou de bétail. Mais aussi tous ceux et celles qui ont partagé leur engagement en faveur de la diffusion de la culture taurine : aficionados, clubs taurins comme les Andalouses et l’UCTPR, La Muleta ou la Peña Jean-Baptiste, institutions comme le Comité de la Feria, artistes comme Jules et son exposition de peintures, associations comme l’Auberge des Passionnés, Soleil FM, le partenaire radio de l’école, et l’ensemble des organes de presse qui ont diffusé informations et commentaires sur cette très fournie activité pascale.

Avec ses bénévoles très largement mobilisés et qui se sont dépensés sans compter, l’Ecole Taurine du Pays d’Arles est fière de prolonger l’action de ses fondateurs en illustrant l’engagement de Francis Espejo et Luc Jalabert en faveur d’une tauromachie qui rassemble et tournée sur l’avenir.

(Communiqué)

GANADEROS FRANÇAIS

Assemblée Générale Annuelle

Samedi 7 avril 2018

L’Association des Eleveurs Français de Toros de Combat tiendra son Assemblée Générale Annuelle le Samedi 7 avril 2018 à 18 heures chez Jean Louis Darré (Ganaderia Camino de Santiago et Astarac – CANTAOU 32300 BARS).

Préalablement à son assemblée, l’AEFTC organise, en coopération avec la Mairie de MONT DE MARSAN,  un « tentadero » public dans les arènes de MONT DE MARSAN, à l’occasion de la présentation de la Feria de la Madeleine 2018.

tdf03k

Le programme de la journée sera donc le suivant :

10h45 : « Tentadero » public offert par l’Association des Eleveurs Français de Toros de Combat dans les arènes de MONT DE MARSAN (deux vaches de la Ganadería Jean Louis DARRÉ pour Thomas DUFAU et Juan LEAL).

12h : Présentation de la Feria de la Madeleine 2018 de MONT DE MARSAN.

18 h : Assemblée Générale de l’AEFTC chez Jean Louis DARRÉ.

20 h : Apéritif et dîner.

(Communiqué)

NO HAY BILLETES

Réservez vos visites de ganaderías lors de la Feria de Séville, achetez vos billets pour Séville et Madrid, vivez le Feria del Caballo de Jerez… avec « No Hay Billets » !!!

nhb03k

Renseignements : cliquez ICI

ALBASERRADA

Bientôt un élevage de sangliers à Mirandilla ?

alb03k

Cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 sc222aff