Mardi 25 Septembre 2018
Saint-Martin, Bautista, Bayonne, Ventura, Jerez, Sambuc, Vétos, Caveirac, Planète, Illescas, Rocío, Albaserrada, Ciné, Camus...
Mardi, 27 Février 2018

stm27wx

Programmation détaillée des animations de la prochaine Feria de la Crau…

 stm27a

stm27b

stm27c

stm27d

stm27e

stm03x1

BAUTISTA

En présence de José Ignacio Ceniceros González, de Conrado Escobar, respectivement Président et Conseiller de Justice et d’Intérieur du gouvernement de La Rioja et en présence de plus de 300 aficionados, Juan Bautista a reçu aujourd’hui lundi 26 février, la cape de paseo décernée au triomphateur de la Feria de San Mateo de Logroño (La Rioja) suite à la faena réalisée au toro Verdadero de Victorino Martín le samedi 23 septembre 2017.

jb27w

En compagnie de son picador Alberto Sandoval et de l’éleveur Victorino Martín García, récipiendaires des trophées Torero de Plata et meilleur toro, Juan Bautista ajoute un nouveau trophée prestigieux à ceux déjà reçus pour sa saison 2017.

(Communiqué - Presse Juan Bautista)

BAYONNE

bay27a

bay27b

bay27c

bay27d

VENTURA

Diego Ventura vient d’annoncer les ganaderías retenues pour son encerrona du 15 avril à Espartinas, à savoir celles de Partido de Resina, Prieto de la Cal, Pallarés/Buendía, Los Espartales, María Guiomar Cortés et un exemplaire de son propre élevage.

dv27x

« Je rêve d’offrir au public un spectacle grandiose, inoubliable. Pour eux et pour moi. Ça fait des années que je prends des encastes que l’on n’a pas l’habitude de voir dans des corridas de rejón et à Espartinas, je ne pouvais pas faire moins. Je ne veux pas qu’il y ait des limites. Chaque faena à chaque toro doit être un défi, et tous sont différents … »

JEREZ

L’abono de la Feria del Caballo de Jerez 2018 sera annoncé par une œuvre du peinte d’Alicante Pascual de Cabo, dont le protagoniste - modèle - n’est autre que Morante de la Puebla…

jer27k

Le produit fini, soit l'affiche officielle...

jer27m

SAMBUC

sambuc27k

VÉTOS

Face à la pression du secteur anti-taurin, la Junta du Collège de vétérinaires de Madrid a approuvé la suppression du prix attribué chaque année à la meilleure ganadería lidiée à Las Ventas, prix qui avait été remis sans discontinuer depuis seize ans et qui était considéré par les ganaderos comme une des distinctions les plus prestigieuses.

L’association des Vétérinaires Taurins d’Espagne (AVET) refuse la décision de ce collège pour avoir cédé par rapport à la pression d’un groupe, au détriment d’un autre dont l’exercice professionnel est absolument légal et qui se développe au sein d’une activité déclarée Patrimoine Culturel d’Espagne, la Tauromachie, et développée par des centaines de vétérinaires, et des milliers en Espagne, ainsi que dans d’autres pays.

lv27l

AVET, ses membres et le collectif des vétérinaires qui interviennent autour du toro de lidia, craignent aussi que l’attitude du collège des vétérinaires de Madrid soit le début d’une tendance dirigée au mépris d’une partie de la profession. Tout cela par la pression des antitaurins et la faiblesse de critères démocratiques des dirigeants du collège. Un collège professionnel est à tous ses membres et il est fait pour tous ses membres.

En outre, nous adressons nos félicitations à l’équipe vétérinaire de Las Ventas qui a décidé à l’unanimité de maintenir le prix à la meilleure ganadería à Las Ventas, de forme indépendante et sous l’organisation de l’équipe mentionnée. Notre association les soutiendra dans cette initiative…

(Communiqué de l’AVET)

CAVEIRAC

A Caveirac (30), le samedi 3 mars à partir de 18h30, soirée du Cercle Taurin Paul Ricard de Caveirac, j’aurai le plaisir de présenter le novillero Solalito qui sera aux côtés de Denis Loré et Serge Alméras…

sol26t

Restauration sur place. Plat/fromage/dessert/vin et café : 10€.

Réservations : 06 85 50 85 47.

PLANÈTE

jplc27k

ILLESCAS

Avec le retour exceptionnel de Pepín…

ill27f

ROCÍO

Blessée dimanche dernier lors du festival bénéfique d’Arroyo de la Encomienda, la novillera Rocío Romero a subi lundi une intervention chirurgicale consistant à réduire sa fracture du péroné droit.

rr27k

Dans une arène couverte qui a affiché le panneau du « no hay billetes », et aux côtés de Diego Ventura, Juan José Padilla, El Fandi, Cayetano et Alberto López Simón, Rocío avait bien démarré face à son novillo d’El Freixo, mais elle se fit surprendre lors d’un pecho, subissant alors une violente voltereta suivie d’une sévère rouste une fois au tapis. Après les premiers soins et les examens de circonstance, il a été détecté la fracture du péroné, l’opération qui s’en est suivie s’avérant réussie. Rocío a remercié par un communiqué pour les nombreux messages de soutien et devrait quitter l’hôpital sous peu, afin de poursuivre sa rééducation à son domicile.

(Communiqué - Presse Tauroemoción)

ALBASERRADA

Un mayoral de légende : Domingo Nogales…

alb27k

Cliquez ICI

CINÉ

Toros et Cinéma

Arles, les 9 et 10 mars 2018

La tauromachie a souvent inspiré et inspire encore le 7ème art.  Avec son week-end Toros et Cinéma, venant en complément de la Capéa du Forum organisée par l'école taurine du Pays d'Arles, l'Auberge des Passionnés met en lumière la richesse et la diversité des créations cinématographiques passées et actuelles liées à la tauromachie.

Vendredi 9 mars à 18h30 au cinéma Actes Sud :

Le week-end débutera avec une création contemporaine : le film espagnol “Sobrenatural“ de Juan Figueroa (2016), un voyage somptueux et intimiste vers le mystère taurin en compagnie du grand torero castillan Andrés Vásquez, qui se prépare à tuer un taureau. Ou mourir. Tout en silence.

Le torero Thomas Joubert animera le débat à l’issue de la projection.

Samedi 10 mars à 18h30, salle Jean et Pons Dedieu :

En contrepoint - et avec 60 ans d’écart avec le documentaire de la veille -, c’est un des grands films classiques les plus mythiques de la tauromachie que les organisateurs proposent de voir ou de revoir “Les clameurs se sont tues“ d’Irving Rapper (1956) a fondé la passion de nombre d’aficionados qui en gardent un souvenir ému. pour petits et grands !

ciné27k

Participation aux frais : 6€ - plein tarif, 4€ - tarif réduit (jeunes, chômeurs, adhérents associations partenaires) -10 € - forfait week-end 2 séances.

Information : association l'Auberge des Passionnés - 04 90 47 55 35 – Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

laubergedespassionnes.wordpress.com

CAMUS

Albert Camus  était-il aficionado a los Toros ?

ac27a

Né à Mondovi (Drean aujourd'hui) près de Bône (Annaba), dans le Constantinois, en Algérie, d’une mère espagnole, Catherine Sintès et d'un père français d'Algérie, Lucien. Il a passé son enfance au quartier Belcourt à Alger, où le football était plus de mise que les toros, il sera d’ailleurs gardien de but junior du Racing Universitaire d’Alger.

Sa première épouse Francine Faure, est originaire d’Oran, Albert y fera de longs séjours, il écrira « La Peste », dont l’action se déroule dans la cité oranaise ; la population est espagnole à 65%, patrie de la « Mouna » (1), c’est également la première plaza d’Algérie avec les célèbres arènes Eckmühl inaugurées en 1954, le dernier séjour de l’écrivain datant de 1953, dont exit.

Camus peut avoir rencontré la corrida, dans le Sud Est de la France, car il résidera à l’Isle sur Sorgue chez son ami René Char, mais aussi à Lourmarin. On le croise également à Arles, dans les années 1959.

Il est impossible que le recours à une terminologie taurine dans son œuvre littéraire et théâtrale soit seulement le fruit du hasard, « un imaginaire espagnol de ce qu’il appelait son hispanolitude » (Bartolomé Bennassar) (2)

Par ailleurs, l'écrivain adaptera la Dévotion à la Croix (Calderon de la Barca) et le Chevalier d'Olmedo (Lope de Vega).

Michel Gallimard a tourné en 8 mm un film chez lui à Melun, style « week-end en famille ».

Albert Camus dans un paseo fictif défile, précédé par deux enfants jouant le rôle d'aguazil. Il exécute quelques passes avec un foulard, puis estoque un toro imaginaire, salut au public et joie visible du Torero et de l’aréopage.

 Vidéo : Cliquez ICI

Vraisemblablement, le déroulement de la lidia ne lui était pas inconnu.

En 1947, sous l’impulsion de deux psychiatres, originaires des Pyrénées-Orientales, le Dr Henry Ey, natif de Banyuls des Aspres et du général Venance Paraire, d’Arles sur Tech, est créé le Club Taurin de Paris.

Cette entité doyenne de l’Aficion parisienne a pour but de partager la passion des toros et des toreros et de faciliter les voyages en Espagne pour les découvrir.

Un courrier attestant d’une réunion au club, invite Camus en tant que sympathisant.

Dans une lettre à son ami René Char, Albert Camus déclare : « je ne peux admettre le bannissement des taureaux, étant membre du Club Taurin de Paris » (avril 1950)

Il faut préciser que l’amendement de la loi Grammont fut voté en mai 1950, et permit de perpétuer la tauromachie espagnole dans les villes de tradition…

« Qu’est ce que Camus aurait pu dire des affaires du monde » titra Jean Paul Sartre, après le tragique accident du 4 janvier 1960 à Villeblenin, près de Sens, qui emporte Albert et quelques jours plus tard Michel Gallimard.

Des preuves de courage, contre les doctrines figées, déniant les systèmes qui veulent faire taire les différences : un engagement pour la démocratie.

Une réponse à ceux qui ont sali sa mémoire, sur certains sites anti taurins, sur le seul critère du film précité en faisant de plus abstraction de son héritage philosophique et littéraire.

Le philosophe et écrivain Michel Onfray auteur en 2012 de « L'ordre libertaire, la vie philosophique d'Albert Camus » (5) refusera cette même année d'être commissaire pour l'exposition Camus à Aix en Provence. Il est le signataire dans ce même temps : « Le cerveau reptilien de l'aficionado » (6).

Albert Camus a partagé avec Ernest Hemingway le couronnement d’un prix Nobel de Littérature et peut être le plaisir tout simple d’être « Aficionado a los Toros ».

hem27k

Une preuve de courage ? Oui !

Jacques Lanfranchi « El Kallista »

Dimanche 25 février 2018

1. mouna : brioche en forme de couronne, importée par les espagnols, spécialité d’Oran, confectionnée pour les fêtes de Pâques.

2. IN toros n° 1927.1928 Bartolomé Bennassar

3. « Une tragédie du bonheur » film documentaire Jean Daniel et Joël Calmette (youtube)

4. Remerciements à Serge Milhé et Jacques Dalquier pour l’autorisation d’exploiter certains documents.

5. L'ordre libertaire - Michel Onfray, Flammarion 2012

6. La chronique mensuelle de Michel Onfray, Université de Caen 2012  

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 sc222aff