Mardi 20 Novembre 2018
De Justo, Bogotá, Vanegas, Magescq, Olsina, Marín...
Mardi, 30 Janvier 2018

edj29zw

Superbe reportage de Feria TV sur Emilio de Justo...

Jérôme Contestin a suivi le matador de toros Emilio de Justo lors d’un entrainement dans une finca de Cáceres où il a réalisé une entrevista très intéressante,  le torero revenant sur sa trajectoire, avec ses zones d’ombre puis de pleine lumière, notamment chez nous...

edj29k

Voir ce document en cliquant ICI

BOGOTÁ

Devant une arène pleine et face à des toros de Juan Bernardo Caicedo dont le dernier, « Abrileño »,  a été indulté, triomphe de la terna qui est sortie a hombros.

bog299k

Oreille, applaudissements et oreille pour Enrique Ponce, silence puis deux oreilles pour Andrés Roca Rey et saluts puis deux oreilles symboliques pour Juan de Castilla qui confirmait son alternative.

(Photo : VS)

VANEGAS

Enhorabuena à Manolo Vanegas qui vient d’être déclaré triomphateur de la Feria de San Cristóbal...

mv29k

MAGESCQ

Rappel...

mag29f

mag29g

OLSINA

La préparation hivernale intensive de Carlos Olsina se poursuit et augmente en intensité.

Le vendredi 19 janvier, il a pu, grâce à la générosité des ganaderos Pagès et Margé, ainsi que de leurs épouses, et en présence de quelques amis, lidier un toro de 3 ans et demi de l'élevage « Avé Maria ».

co29k

Philippe Pagès et Robert Margé suivent de très près ce novillero prometteur, et c'est dans leur magnifique finca « El Sardinero » qu'ils ont mis leur arène, un toro et deux vaches de tienta, à la disposition de Charles et de son apoderado Manuel Espinosa (Lolo de Camas).

Ce toro présentant de réelles qualités et s'employant correctement sous la pique, a permis une faena sérieuse et des séquences bien templées, tant au capote qu'à la muleta.

Carlos a pu servir de très bonnes séries des deux mains, résolvant au passage, en écoutant les conseils prodigués, les difficultés que pouvaient lui poser le bicho.

Au final, ayant brindé aux deux familles pour leur aide précieuse et leur bienveillance, un simulacre bien engagé a conclu la faena.

Interrogé, l'apoderado s'est dit très satisfait de l'excellente copie rendue par son protégé, ayant noté les points nécessitant un travail spécifique pour les semaines à venir.

A ce sujet, sur les conseils de Manuel, Carlos travaille particulièrement depuis quelques jours, l'aspect plus artistique de  son toreo. Pour cela, il s'est adjoint pour la temporada, en plus de l'entrainement quotidien, l'aide d'Antonio Chacón, ancien matador de Camas ayant pris son alternative en 1977 des mains de Paco Camino. A raison de deux heures par jours, nul doute que l'étendue de la palette technique et artistique de Charles sera visible très rapidement.

La tienta des vaches (qui ont très bien servi) lui a permis également de travailler les gestes en profondeur et de « faire ses gammes ».

co29x

Au cœur de l'Andalousie, dans cet environnement magnifique, entouré de gens passionnés, compétents et attentifs, Carlos poursuit ses efforts, pour être dans les semaines à venir, à la hauteur des engagements qui l'attendent... avec pugnacité, sérieux, passion et confiance.

(Communiqué)

MARÍN

Dans la Monumental de Mexico et sous la pluie, Ginés Marín s’est sorti miraculeusement sans mal d’un impressionnant accrochage, son apoderado Jorge Cutiño, fils de l’impresario José Cutiño, se faisant lui spectaculairement attraper en venant lui porter secours, avec cornadas de 15 et 10 cm sur le flanc droit. Malgré les conséquences, on se doit de souligner le geste d'un mentor prêt à prendre autant de risques pour protéger... son protégé, non ?

jc29k

Quatre toros de Fernando de la Mora, un de Xajay (5) et un sobrero de Montecristo (6bis), l’ensemble donnant un jeu médiocre, pour Juan Pablo Sánchez (applaudissements et saluts), Arturo Saldívar (applaudissements et silence) et Ginés Marín (saluts et silence).

Voir le résumé vidéo de cette corrida en cliquant ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 edj 222aff