Vendredi 28 Juillet 2017
Céret, Ferrera, CFT, Maurrin…
Dimanche, 16 Juillet 2017

cer16wz

Pour la clôture de la Feria de Céret, triomphe d’Alberto Aguilar face aux toros d’Escolar Gil…

 

Dans des arènes pleines, corrida de clôture avec un mano a mano entre Fernando Robleño (saluts aux trois) et Alberto Aguilar silence, oreille et oreille). Sobresaliente : Álvaro de la Calle.

cer16j

Toros d’Escolar Gil bien présentés, donnant un jeu inégal, plus maniables les 1 et 4, vuelta au 6, « Sevillano ». Tous les toros ont pris trois piques plus ou moins bien administrées et dosées, sauf le second qui n’en a pris que deux.

fr16k

Fernando Robleño ouvrit la séance avec un toro qui lui permit d’exécuter de bons capotazos puis plusieurs mouvements droitiers méritoires avant qu’il ne baisse de ton. Conclusion discutable. Le Madrilène pincha ensuite sa seconde faena face à un adversaire dangereux puis se battit avec obstination face à un quinto qui fit mentir l’adage, se révélant parado alors que Robleño sollicitait avec insistance une mobilité qui fit trop défaut.

aa16k

Alberto Aguilar se distingua au capote avec son premier. Menacé à plusieurs reprises, le Madrilène ne lâcha rien, mais sécha avec les aciers. Son second avait une bonne charge, bien exploitée par Aguilar tout au long d’un trateo entretenu bien rematé avec la tizona. Alberto allait doubler la mise avec l’ultime, coupant l’oreille de la grande porte au terme d’une faena brindée à son compañero au cours de laquelle Alberto mania la muleta avec à propos, mettant en évidence les bonnes conditions de son opposant. Coup de canon pour conclure une feria qui a mieux fini que ce qu’elle avait commencé !

Saluts de Jesús Romero, Miguel Ángel Martín et Iván García au second tercio.

(Photos : Christian Lamoulie)

Avec Feria TV, retour sur la Feria 2017 avec le résumé vidéo de la corrida de Miura en cliquant ICI et celui de la novillada de Raso de Portillo le samedi matin en cliquant  ...

FERRERA

Antonio Ferrera à la place de Curro Díaz pour ouvrir les corridas de la Madeleine…

Il est des coïncidences dans le monde des toros parfois liées au malheur des uns quin font assez souvent le bonheur des autres ! En effet, chaque temporada est soumise au jeu, si c’en est un, des substitutions, fréquentes en cette période, et la Madeleine n’y a pas échappé. Déjà qu’il a fallu trouver un remplaçant à l’infortuné Fandiño, suite à la récente tragédie d’Aire sur l’Adour, voilà qu’à présent, la commission taurine montoise a dû se pencher sur la substitution de Curro Díaz, gravement blessé à Manzanares durant ce week-end.

cd16k

Le Linarense devait ouvrir la Madeleine 2017 devant Manzanares et Thomas Dufau et pour le remplacer en tant que telonero, ils n’étaient pas légion. Curro Díaz, c’est un quadra avec vingt ans d’alternative et avec une trajectoire quelque peu cahotante mais ponctuée de triomphes mémorables, son parcours est finalement à l’image de la plupart des artistes. Vingt ans qu’un secteur du public le réclame à cor et à cri, vingt ans de difficultés à s’ouvrir le chemin des plus grandes ferias, mais à son rythme, à sa manière, vingt ans d’une patiente ascension qui a fini par convaincre une large majorité d’aficionados, d’où quelque part la légitimité de son intégration au premier rang de la feria montoise. Puis patatras, un toro de Mollalta est venu en décider autrement… A Manzanares, en une fraction de seconde, Curro s’est retrouvé au tapis, le visage ensanglanté. Rapidement évacué vers l’infirmerie, on ne le reverra plus. On pensait alors à un coup de corne au visage, mais les médecins diagnostiquèrent une blessure encore plus plus grave, avec une cornada dans le triangle d’une vingtaine de centimètres difficile à constater de prime abord. Du coup, Bye bye, Mont2 !

cd16m

Sans perdre de temps, la commission a réfléchi à la meilleure manière de pallier le forfait de Curro et pour ouvrir le rideau, c’est finalement Antonio Ferrera qui curieusement, a lui aussi vingt ans d’alternative au compteur. Bref, un vieux briscard vient en remplacer un autre, rompu aux vicissitudes du circuit, répondant toujours à l’appel en cas de besoin. Perso, tout en déplorant bien sûr l’absence de l’artiste de Linares, le choix d’Antonio me convient très bien, lui qui depuis quelques temps s’est mis à casser la baraque et qui a prouvé qu’il pouvait être tout autre chose qu’un Zébulon dans un ruedo !

af16f

Revenant de loin après la grave blessure subie à Muro, aux Baléares, Ferrera est revenu après des mois passés à lutter pour retrouver son meilleur niveau. Pari gagné puisqu’en ce début de temporada, Antonio s’est souvent distingué, obtenant le titre de triomphateur de la Feria de Abril de Séville, raflant en outre les prix au meilleur toreo de capote dans lequel il excelle, et celui à la meilleure faena. Rien que ça !

af16g

Et à Las Ventas, Antonio Ferrera a aussi laissé son empreinte, notamment sur un premier engagement le dimanche 21 mai face aux toros de Las Ramblas, soulevant le conclave sur une faena mémorable donnée au quinto, coupant une oreille avec pétition de l’autre. Et encore Pamplona…

af16h

Voir le résumé vidéo de cette course en cliquant ICI

Tout ça pour dire qu’avec la maturité et l’expérience qui va avec, l’Extremeño voudra probablement saisir l’occasion de se retrouver avec un public et une arène qu’il aime bien. Avec un toreo qui a singulièrement évolué, je ne sais pas trop pourquoi, mais je pressens qu’au Plumaçon, Antonio va faire bouillir la marmite ! Ce serait le meilleur remerciement pour ceux qui lui ont fait confiance, non ?

Renseignements et réservations : ICI

CFT

Tableau des prochaines sorties des différents élèves du Centre Français de tauromachie :

cft16k

MAURRIN

maur16k