Lundi 20 Novembre 2017
Bautista, Pamplona, Rion, A los Toros, Samadet, Toros, Fortes, Grana y Oro…
Jeudi, 13 Juillet 2017

jb13w

Au Musée des Cultures Taurines de Nîmes, mise en valeur du costume de lumières de Christian Lacroix pour l’encerrona nîmoise de Juan Bautista…

Ce jeudi en fin d’après-midi au Musée des Cultures Taurines de Nîmes, le Sénateur Maire Jean-Paul Fournier, entouré de plusieurs adjoints, dont Frédéric Pastor pour la Tauromachie et Daniel Jean Valade pour la Culture, recevait Juan Bautista, venu avec le costume de lumières spécialement conçu par Christian Lacroix à l’occasion de son encerrona du 4 juin dernier.

jb13f

Sur le principe d’un prêt, le « traje de luces » sangre de toro y azabache sera exposé dans le cadre de l’exposition « Quand Christian Lacroix habillait Carmen », jusqu’au 24 septembre.  Pour le maestro, ce costume constitue une œuvre d’art qu’il faut faire découvrir aux aficionados. Fabriqué par le célèbre « sastre » Fermín, il symbolise de façon assez prononcée l’heureux mélange de plusieurs savoir-faire artistiques, à commencer par la haute-couture et le toreo. Faite de mille détails, cette pièce unique allie la créativité de Christian Lacroix, la maestría de Fermín, ainsi que le talent et la réussite de Juan Bautista…

jb13g

Après, ce costume, qui reste sa propriété, fera certainement des aller retour, mais Jean-Baptiste a fait savoir qu’il ne comptait pas forcément le remettre et qu’il serait prêt à le mettre de nouveau à disposition. Pour l’heure, l’aficionado retiendra en outre que c’est ainsi vêtu qu’il est sorti pour la cinquième fois consécutive par la Porte des Consuls !

jb13z

Pour étayer le côté officiel, mais aussi amical, de cette sympathique réception, Jean-Paul Fournier a remis un cadeau d’anniversaire au maestro arlésien, à savoir une œuvre d’un artiste peintre gardois, Lucien Coutaud, ainsi que le catalogue de l’exposition.

jb13h

Feliz cumple y Suerte, Maestro !

PAMPLONA

Face à des Núñez del Cuvillo donnant un jeu divers, meilleur le 4, Alejandro Talavante a coupé la seule oreille de la tarde à son premier après un trasteo méritoire plus relevé à gauche, avec silence à l’autre.

Silence puis vuelta avec pétition pour Antonio Ferrera qui a fait chavirer le conclave avec le quatrième, sauf le président de la course !

Silence aux deux pour Ginés Marín, venu remplacer Roca Rey.

Encierro

Encore un encierro de « gran velocidad » avec un toro en éclaireur, qui a mis en exergue la qualité de course de nombreux mozos. Parcours bouclé en 2’40, les Núñez del Cuvillo faisant demi-tour en piste après être entré dans le ruedo à 2’15, se décidant ensuite à entrer toujours groupés dans le toril. Bilan : six mozos hospitalisés, dont deux pour blessure par corne, l’un à la cuisse droite et l’autre dans le triangle.

pamp13k

Avec Toril TV, voir la vidéo de cet encierro en cliquant ICI

(Photo : sanfermin.com)

RION

Cartels de la Journée Taurine du 20 août…

1ère novillada - 11h

Le matin, priorité aux «locaux» avec les deux promesses de l’école taurine de Richard Millian  qui font un début tonitruant ; d’abord à Mugron, où ils ont coupé chacun deux oreilles à leur novillo puis à La Brède où ils ont fait les deux une excellente impression.

De plus, l’un deux, Yon Lamothe, est vraiment le local puisque de Tartas ! (Ce sera le 2eme après El Santo de Pontonx en 2004 et 2005 originaire de la communauté de communes du pays tarusate et à faire le paseo dans les arènes de Rion).

... Le 3eme torero de la communauté puisque le 1er a été aussi le 1er torero français, Félix Robert, de Meilhan, en 1892) !!! Mais les novilladas de Rion n’existaient pas…   L’autre, de l’école landaise, est Dorian Canton, «l’ancien» de l’école que l’on voit depuis longtemps lors des capéas de l'école. Il attendait avec impatience l’âge de 16 ans pour pouvoir exercer à ce niveau… Une valeur sûre.   Le 3ème, Dylan Raimbaud, élève de Rhône Aficion d’Arles, était un candidat prometteur en 2015, mais il a dû interrompre son évolution pour une opération à l’épaule et donc une année blanche en 2016.

Il revient fort en 2017 et la commission a décidé de lui donner une chance de se rappeler aux organisateurs et au public du Sud Ouest. Il arrive donc très motivé pour ce rdv.  

rion13k

2ème novillada - 18h  

L’après midi, ce sont vraiment les «stars» de la catégorie des novilladas sp 2017 qui seront présents.  

D’abord, le Français El Rafi, au sommet de son art à ce niveau, prêt à passer à l’échelon supérieur. 4 oreilles à Nîmes, il triomphe partout (2 oreilles dernièrement face à un novillo d’un redoutable Dolores Aguirre à Boujan). Une confrontation intéressante avec ses concurrents espagnols.

Avec Manuel Diosleguarde, on tient certainement une «figura de demain». C’est encore un diamant brut de l’école taurine de Salamanca.

Pour sa 1ère année à ce niveau, il impressionne et gagne tous les bolsíns importants d’Espagne où il participe : Ciudad Rodrigo, Zamora, Peñaranda, Fuenesauco et Bougue en France, qui lui permet d’intégrer les férias de Mt de Marsan, Dax et Bayonne. Il vient également de se qualifier pour la finale de Séville. Il s’affirme ainsi comme le leader incontesté de la catégorie.  

Incontesté? A voir! Car Ismael Jiménez est aussi un authentique espoir de la tauromachie qui défilera à ses côtés, Il s’est fait remarquer en France en gagnant le bolsín «La Fragua» de Pontonx (engagé pour Mont de Marsan et Bayonne). Depuis, il multiplie les succès et a brillé dernièrement à Eauze. Excellent capéador et banderillero, sa competencia avec Rafi et Manuel sera l’attrait principal de l’après-midi.  

Bien sûr, tout cela arbitré par les traditionnels «Valdefresno», fidèles à Rion depuis 25 ans (1ère année en 1992).

Le midi , aperitif tapas suivi du repas.

La novillada sera suivie au village gourmand d'un spectacle de danses sévillanes avec Blanca companía.

Réservations : 06 07 37 80 44.

(Communiqué)

A LOS TOROS

La Madeleine 2017 sera l’occasion pour la Peña Taurine A los Toros de Mont de Marsan de rendre hommage à deux toreros chers au Plumaçon : Christian Montcouquiol Nimeño II et Iván Fandiño.

La Peña accueillera pendant les fêtes l’exposition montée par « Les Amis de Toros » en hommage à Nimeño II. Composée de 23 couvertures de la revue française Toros, elle permettra aux aficionados de redécouvrir le parcours du matador français à l’occasion de ses 40 ans d’alternative.

nim13k

Ouverture du local chaque soir après la corrida et le jeudi midi.

D’autre part, l’actualité taurine nous ayant malheureusement bouleversés ces dernières semaines, cette Madeleine sera aussi le moment de rendre hommage à Iván Fandiño. Les socios d’A los Toros proposeront une plaquette retraçant les actuations du matador basque au Plumaçon.

if13k

Vernissage de l’exposition « Des Toros pour Nimeño » et présentation de  la plaquette hommage à Iván Fandiño : mardi 18 juillet à 18h au local de la peña, 2 rue Léon Lalanne à Mont de Marsan (en face des arènes).

Entrée libre.

(Communiqué)

SAMADET

Le 29 octobre à Samadet, comme l’an passé, un festival sera organisé par Marc Serrano, avec Didier Cabanis et la Peña Al Violín.

Les bénéfices iront, comme lors des éditions précédentes, à l’association de pédiatrie de l’Hôpital Layné de Mont de Marsan, pour l’aide aux enfants leucémiques.

phc13k

Lors de ce festival, un hommage sera rendu à Philippe Cuillé, qui a été avec Didier Cabanis l’une des deux personnes qui ont aidé Marc Serrano dès les premiers jours pour mettre à jour ce projet.

TOROS

Le numéro 2052 de la revue TOROS paraîtra le vendredi 15 juillet...

Au sommaire :

Editorial : un pas de plus vers l’ignominie.

Chronique du temps : Morosité.

Ephéméride : 15 juillet 1908. On inaugure à Carabanchel.

Portrait : Antonio Lorca, un journaliste qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Toros en France : Istres, La Brède, Saint-Sever, Boujan-sur-Libron, Mauguio.

Toros en Espagne : Madrid, Zamora.

Algo de Toros : De Paris Match à Play Boy… en passant par Linares.

In memoriam : Gregorio Sánchez.

Cartels et clarines.

Toro dans l’art : Le dernier Montherlant.

Toro dans la pub.  

Le dessin d’Alain Bonhoure « Indultomania ».

En couverture : Toro du Marqués de Albaserrada -  Photo de JotaC : Mirandilla, Octobre 2016.

toros13k

(Communiqué)

FORTES

fort13k

GRANA Y ORO

Avec Constantino Álvarez, président du conseil d’administration des arènes de Santander, comme invité, l’émission est consacrée à la présentation de cette feria, mais aussi à des retours sur les courses de Burgos, Soria, Segovia, Zamora et Arévalo…

 gyo13k

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb goyesque17 arles aaff222 Copie