Mardi 26 Septembre 2017
Pamplona, ETA, Fortes, Santander, Salamanca…
Mardi, 11 Juillet 2017

cay11wx

Sortie a hombros de Cayetano Rivera pour avoir coupé une oreille à chacun de ses Jandilla, et deux oreilles aussi pour Roca Rey qui finit à l’infirmerie…

Miguel Ángel Perera (silence et saluts) a d’abord combattu un Vegahermosa - même maison - terne, qui l’a laissé sans option. Plus maniable, son Jandilla lui a permis plus tard d’exécuter une faena variée et ajustée, l’Extremeño perdant toutefois l’oreille pour avoir pinché.

Bonne actuation de Cayetano (oreille et oreille), très déterminé, templé  et spectaculaire, transmettant à l’assistance pour avoir laissé entrevoir ses ganas et son entrega. Dans l'ensemble, les toros de Jandilla ont donné du jeu...

Andrés Roca Rey (oreille et oreille), qui reprenait les trastos après sa blessure de Badajoz qui l’avait un temps écarté des ruedos, a coupé une oreille de son premier après un trasteo inégal mais varié et comprenant quelques bons passages, notamment à bâbord. Avec l’ultime, les choses allaient prendre une tournure curieuse dans la mesure où après une faena somme toute convenable, le Péruvien allait se faire cueillir au moment de porter l’estocade, recevant une cornada de deux trajectoires de 10 cm dans la cuisse gauche. Une blessure provoquée par la rupture du pommeau de son épée au moment du choc, ce qui l’a propulsé sur le toro ! Et une seconde oreille qui lui a ouvert la porte… de l’infirmerie ! Une fois de plus… le sort s’acharne. Malasuerte !

(Photo : Mundotoro)

Encierro

Contrairement à la réputation d’une ganadería redoutée pour les encierros qui la plupart du temps ont fait pas mal de dégâts, les Jandilla ont couru l’édition 2017 en mode record olympique !!! 2’12…

pamp11k

Bilan : pas de blessé par corne, seulement un traumatisme crânien.

(Photo : sanfermin.com)

Avec Toril TV, voir la vidéo de cet encierro en cliquant ICI

ETA

Journée du 15 juillet à Raphèle organisée autour de la novillada sans picador de l’Ecole et de l’ACCM en partenariat avec l’AEFTC.

Une tienta réunira le matin les plus jeunes apprentis de l’école (entrée gratuite)

L’affiche a été entièrement conçue par Saskia Matic, également élève de l’école taurine d’Arles, qui fut lauréate du concours de photo taurine de l’Auberge des Passionnés lors de la Feria de Pâques.

Nous sommes heureux de mettre ainsi  l’accent sur les jeunes talents qui contribuent aujourd’hui à l’image de la tauromachie, dans le ruedo, mais également autour, sur le plan culturel.

L’après-midi, aux côtés d’El Azabache et de Vincent Pérez, de l’école Taurine d’Arles, présentation en France d’Ernesto Marín, de Grenade, et de José Antonio Valencia, né à Valencia au Venezuela, qui a récemment rejoint l’Ecole Taurine d’Arles en tant qu’élève. José Antonio est issu d’une famille de toreros, dont son propre père matador de toros sous l’apodo José Antonio Valencia.

Repas sur place (paella : 15 euros).

Entrée de la novillada : tarif unique 10 euros (gratuit jusqu’à 13 ans).

eta11k

Enfin, l’avant-dernière novillada de l’Ecole et de l’ACCM sera organisée le 30 juillet à Saint-Etienne du Grès.

Pour suivre l’actualité de l’école, rendez-vous sur notre page : ICI

(Communiqué)

FORTES

Pour son encerrona du mercredi 16 août à Málaga, le matador de toros Fortes a communiqué le nom des élevages choisis : José Vázquez, Parladé, Victorino Martín, Victoriano del Río, Jandilla et Garcigrande.

 jf11k

SANTANDER

Voir la présentation de la Feria 2017 en cliquant ICI

sant11w

SALAMANCA

Salamanca11k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 ist222aff

 nimes30z