Jeudi 17 Octobre 2019
Tarascon, Séville, Toros, Peña Ponce…

tar27xz

Détails sur le cartel de la novillada de la Feria de la Jouvènço…

trar27f

Ce jeudi soir à la mairie de Tarascon, devant une salle pleine, le maire Lucien Limousin, entouré notamment de Pascal Mailhan, Bourmel Morade et des deux novillos concernés, a présenté les festivités avec la Fête de la Jeunesse, celle de la Musique, les traditionnelles Fêtes de la Tarasque et la Feria de la Jouvènço.

tar27h

Concernant cette dernière, et avant d’en détailler le programme complet, le maire a tenu à annoncer le « plato fuerte » de ce week-end, à savoir, le dimanche 9 juillet, une novillada non piquée en matinée puis une novillada piquée dans l’après-midi avec les eux triomphateurs de l’an passé en mano a mano, Andy Younes et Tibo Garcia.

Ci-dessous, l’intervention du maire tirée d’un texte de Rolland Agnel, président de la commission taurine…

La novillada du 9 juillet

« Fidèle à une volonté très affirmée, la Ville de Tarascon et la Commission Taurine Extra Municipale présenteront cette année encore dans le cadre de la Feria de la Jouvenço, troisième du nom, une novillada avec picadors  pour laquelle les toreros et le bétail seront français.

La Commission Taurine Extra Municipale a beaucoup travaillé cet hiver afin de mettre sur pied le cartel qui présenterait le plus d’intérêt et d’originalité après les succès de 2015 et 2016.

Pour mémoire,

- En 2015, Andrés Roca Rey qui est aujourd’hui Matador et est engagé dans toutes les grandes ferias, triomphait à Tarascon après être sorti en triomphe de Madrid quelques semaines avant.

En 2016, Andy Younes, n°1 actuel des novilleros qui a triomphé à Arles, Nîmes, Valencia, etc… et Tibo Garcia, qui lui a triomphé avec Andy Younes en début de saison à Samadet, et avait remporté l’an dernier le Trophée de Triomphateur de la novillada de la Jouvenço sortaient ensemble en triomphe des arènes de Tarascon.

De surcroit le cartel annonçait pour la première fois réunis Andy Younes, Tibo Garcia et Adrien Salenc, les trois grands espoirs de la tauromachie française. Ce cartel a « fait école » et a été présenté dans plusieurs autres arènes françaises.

Pour 2017, et donc le 9 juillet prochain,  nous avons choisi de présenter un cartel totalement inédit pour le moment en France : un mano a mano entre les deux triomphateurs de l’an dernier ici même : Andy Younes et Tibo Garcia.

Cette affiche est aussi une première dans les arènes de Tarascon.

Pour ajouter un intérêt à cette novillada, le jeune recortador tarasconnais Romain Aguillon fera le paseo à côté de ses collègues toreros et interviendra durant la course.

Pour mémoire, le 28 juin 2009, il y avait bien eu un mano a mano entre deux novilleros, mais l’un était Français (Thomas Joubert, tout récent triomphateur de la Feria d’Arles et l’Espagnol Juan del Álamo). Les deux novilleros étaient sortis en triomphe. Pour l’anecdote, les anciens apoderados de Juan del Álamo s’occupent désormais de la carrière de Thomas Joubert !

Ce jour-là, la novillada avait mis en concours des novillos de Hubert Yonnet, François André, Aimé Gallon, Luc et Marc Jalabert, Lucien Tardieu et  un de la ganadería Las Dos Hermanas (Patrick Laugier) qui avait été honoré d’un tour de piste.

Concernant le bétail, pour cette année, il s’agira d’une novillada de competencia entre les élevages des frères Gallon, de Philippe Cuillé et de Gilles et Matthieu Vangelisti (Ganadería San Sebastian) qui fourniront chacun 2 novillos.

Ce sera l’occasion pour la ganadería de Philippe Cuillé (récemment décédé) de se présenter à Tarascon.

L’affiche

Pour l’affiche, nous avons souhaité, avec l’accord de son frère Alain, rendre hommage au 1er grand Matador français de renommée mondiale : Christian Montcouquiol « Nimeño II ». Deux raisons à cela.

tar27k 001

- La première : en mars 1967, il y a donc 50 ans, « Nimeño II » participait à sa première capea en public. C’était dans les arènes de Tarascon. Vous retrouverez d’ailleurs une photo de cette première capea sur l’affiche.

La seconde : en mai 1977, le 8 mai exactement, encore novillero, il était le premier torero français à sortir en triomphe des arènes de Madrid.

Vingt jours plus tard, il prenait l’alternative à Nîmes des mains d’Ángel Teruel et José Mari Manzanares père. SA ville de Nîmes, mais aussi de nombreuses arènes, vont célébrer cet anniversaire. Tarascon ne pouvait faire autrement que de lui rendre cet hommage mérité, et, sauf annonce prochaine, elle sera la seule ville à lui consacrer très clairement une affiche avec photos.

L’affiche réalisée par Adrien Philippe, le graphiste de la Mairie sera donc indéniablement une affiche « collector ».

Nous espérons que, comme l’an dernier, vous serez nombreux à vous rendre aux arènes pour cette novillada, qui nous le pensons, demeurera dans les annales de la tauromachie dans notre Ville… »

tar27k

Les deux novilleros ont remercié les organisateurs et confirmé leur satisfaction de se retrouver dans un tel cartel pour une « saine competencia », eux qui il y a quelques années ont débuté ensemble à l’école taurine d’Arles….

Torofiesta reviendra rapidement sur cette journée taurine avec de plus amples détails…

SÉVILLE

Avec le panneau du no hay billetes sorti du tiroir et par temps pluvieux, la corrida tant attendue de Garcigrande/Domingo Hernández a ressemblé pour l’essentiel à la montagne accouchant d’une souris ! Il faut dire qu’en accusant un manifeste surpoids, la plupart des cornus n’ont pas donné le jeu escompté, le cinquième se sauvant de la quema et permettant au Juli d’obtenir le seul trophée de cette tarde au terme d’une faena compacte…

elj27k

Morante de la Puebla : silence et sifflets.

El Juli, qui a été le plus en vue : applaudissements et oreille.

Alejandro Talavante : silence aux deux.  

(Photo : maestranza-pagès)

TOROS

Le numéro 2046 de la revue TOROS est paru le 28 avril…

Au sommaire :  

- ÉDITORIAL : Échanger, comprendre, proposer       

- CHRONIQUE DU TEMPS : Toros et élection présidentielle   

- ÉPHÉMÉRIDE : 28 avril 1901 – La mort programmée de “Chufero"     

- GANADERÍAS : De l’Extrémadure au Levante     

- TOROS EN FRANCE : Garlin – Arles – Aignan – Mugron

- TOROS EN ESPAGNE : Madrid – Séville

- CARTELS – CLARINES -  TORO DANS L’ART : José Villegas - La muerte del maestro 

- Le trait d’humour d’Alain BONHOURE : Mano a mano à Las Ventas

toros26k

En couverture : Photographie de Jean-Yves Blouin – Núñez del Cuvillo, Séville 16 avril 2017.

PEÑA PONCE

pp27w

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels