Mardi 22 Octobre 2019
Valencia, Printemps, Morante, Béziers, Pierre…

cd12wz

Torería de Curro Díaz, Cara y Cruz pour le Pirate et retour encourageant pour Escribano…

Devant une demi-arène et face à des toros de Fuente Ymbro bien présentés, justes de forces et donnant un jeu inégal, la terna a su rendre la course entretenue, à l’image du chef de lidia Juan José Padilla (vuelta et oreille), à l’entrega et à l’aguante jamais démentis. Le Pirate a fait passer le public par toutes sortes d’émotions. Généreux dans ses deux prestations, il se vit refuser une oreille pétitionnée à son premier puis mit le paquet au quatrième pour tenter de réussir le desquite. Mais il se fit cueillir spectaculairement en milieu de faena, recevant deux cornadas, l’une à la cuisse droite de deux trajectoires de 15 et 20 cm  et l’autre dans le thorax de 15 cm. Le Cyclone de Jerez afficha encore un courage légendaire en poursuivant toutefois sa faena pour couper une oreille avant de se diriger vers l’infirmerie ! Pronostic grave.

jjp12t

Curro Díaz (saluts et oreille) semble avoir retrouvé une seconde jeunesse, avec en prime une maturité artistique qui l’a autorisé ce dimanche à flirter avec la grande porte dont il fut privé à cause des aciers à son premier. Mais quelle impression laissée par le Linarense à son second… Un pur travail d’orfèvre sur quelques gestes de grande musique !

cd12t

Manuel Escribano (saluts aux deux) a été chaleureusement ovationné par une assistance qui n’avait pas oublié sa longue période de récupération. Au terme de ses deux trasteos, on peut avancer d’avoir retrouvé chez ce maestro sa générosité dans tous les tercios, son entrega et son dynamisme qui en font sa griffe. Bonne course de reprise pour le maestro de Gerena qui devrait retrouver une bonne place à l’escalafón au cours de cette temporada…

me12t

Voir le résumé vidéo de cette corrida en cliquant ICI

(Photos : SCP)

PRINTEMPS

Affiche officielle du Xe Printemps des Jeunes Aficionados qui se tiendra à Vauvert les 25&26 mars…

print12t

MORANTE

Voir la vidéo du faenón de Morante de la Puebla exécuté à Illescas samedi dernier, pour la Feria de Los Milagros…

mo12t

Cliquez ICI

(Photo : Rincón Taurino)

BÉZIERS

Gala Taurin du Mundillo de tous les contrastes sur le Plateau de Valras, à l’image d’un ciel passablement changeant, mais qui au final nous a laissé tranquilles, le vent venant toutefois perturber par moments les prestations des toreros.

pm12g

En matinée, face à des erales de Blohorn, Pierre Mailhan est venu dire adieu à une profession que finalement il n’embrassera pas (voir plus bas). L’assemblée l’ignorait encore à l’heure du brindis à son père, Pierre se montrant ensuite volontaire et accrocheur face à un eral exigeant. Conclusion par metisaca.

bc12t

Baptiste Cissé (deux oreilles)  a laissé une impression positive, brindant à l’assemblée une faena agréable sur les deux cornes, rematée par entière, le protégé de Richard Milian affichant pour la circonstance de bonnes dispositions, encourageantes pour la suite…

lm12t

Lucas Miñana (oreille) a pinché une faena qui aurait pu lui valoir deux récompenses. Stylé au capote comme à la muleta, le Biterrois devra néanmoins travailler encore la suerte suprême, sous peine de voir s’envoler des trophées à sa portée…

elg12t

El Galo (oreille), et non pas El Gallo comme mentionné sur l’affiche, exécuta une partition enthousiaste face à un eral piqué par Jean-Loup Aillet, brindant au public puis à Tomas Cerqueira une faena décidée au son de « Manolete », marquée par une grosse entrega et un sens inné de la transmission.

jb12t

L’après-midi, devant des gradins qui auraient mérité d’être mieux remplis, Jérémy Banti (saluts) ouvrit le bal avec une demi-heure de retard. Il brinda sa faena à l’assistance, soignant le geste au cours d’un labeur irrégulier conclu par entière au second envoi.

jc12t

Contrairement à ses compañeros qui eurent à s’entendre avec des Blohorn dans lesquels il y eut un peu de tout, mais qui ont contribué à maintenir l’intérêt aux débats, Javier Conde (silence) prit un Fernay qui ne lui rendit pas la partie facile. Visiblement désireux d’exposer le toreo fleuri dont il s’est fait le spécialiste, le Malagueño passa son temps à essayer de trouver la bonne carburation dans des échanges sans liant, ni en définitive grand brio. Relation de cause à effet…

ss12t

Sergio Serrano (saluts) brinda au ciel une faena compliquée par la charge réservée de son opposant à qui il vola néanmoins quelques muletazos valeureux. Bon final par manoletinas avant entière tombée.

elmont12t

El Monteño (oreille) se montra très décidé dès l’entame par portagayola. Après un bon quite, le Montois s’attira les faveurs du public avec les palos puis brinda à Javier Conde une faena appliquée et ajustée face à un bon toro, l’épée le privant d’un deuxième trophée qui lui tendait les bras.

tc2t

Tomas Cerqueira (oreille) s’employa à bien canaliser au capote un adversaire sortant avec fougue puis après deux rencontres, le Biterrois partagea les palos avec le Monteño pour un tercio compliqué face à un bicho peu enclin à charger. Brindant à Estrella, Tomas exécuta quelques bons mouvements droitiers sans pouvoir toujours bien lier, avant de conclure par entière.

mich12t

Michelito (oreille) s’est montré bien disposé au capote face à un opposant qui sortit faible après la pique. Brindis à Paquito Leal puis début alluré et relâché, le petit Michel exécutant sous les yeux de son banderillero de père une faena templée et variée qui aurait mérité un meilleur sort sans une conclusion en demi-teinte. Mais sur quelques passages très toreros, Michelito avait su transmettre au conclave son envie et ses bonnes manières…

ddm12t

Pour fermer le ban, David de Miranda (oreille) s’est montré très stylé devant un novillo qui fut l’auteur de la séquence la plus chargée d’émotion de cette tarde. En effet, il alla surprendre Michel Lagravère en sautant au-dessus d’un burladero et le prenant plein pot ! Parti à la renverse, il se trouva coincé un bon moment alors que le toro était dans le callejón. Finalement il partit dans la direction opposée, mais sans ça, on allait droit vers un drame ! Le visage en sang, Michel gagna l’infirmerie, revenant ensuite sans autres dégâts que quelques contusions…

ml12w

David de Miranda a exposé une torería bien léchée et sincère qui a porté sur le public, lui aussi perdant la seconde oreille à cause des aciers, pour avoir pinché deux fois avant entière.

bez11t

Bonne organisation. Enhorabuena à tous les bénévoles qui ont permis le bon déroulement de cette journée...

PIERRE

« Bonjour à tous,

Aujourd'hui, je dis au revoir au ruedo après avoir toréé ma dernière novillada dans les arènes de Béziers. Je remercie Paquito Leal, Tino Lopes et Patrick Varin pour m'avoir transmis leurs savoirs et leur aficion.

Merci à toutes les personnes qui ont cru en moi et qui m'ont fait avancer ! C'est avec beaucoup d'émotion que je vous dis à bientôt de l'autre côté du ruedo.

Merci à tous.

Tout doit être fait avec passion.

Suerte a todos ! »

pm12f

Ce message de Pierre Mailhan, publié après sa participation au Gala Taurin de Béziers où il avait d’ailleurs brindé son novillo à son père Pascal ne laisse plus aucun doute sur ses intentions. Ça se murmurait depuis quelques temps, mais c’est donc à présent une certitude, Pierre va arrêter le toreo actif, comme l’ont fait avant lui plusieurs de ses jeunes compañeros qui comme lui auront participé un temps à une belle venture.

Après, pour chacun d’entre eux, l’histoire consiste à savoir jusqu’où  ça peut aller selon son propre niveau, son propre degré d’implication.

Son retrait des ruedos lui appartient, on va donc le respecter en lui souhaitant bonne chance pour la suite et en le félicitant pour la bonne image qu’il a toujours laissée dans une arène. Enhorabuena, Pierre, pour ce que tu as fait dans les toros, sois-en fier, et suerte pour les nouvelles orientations de ta vie…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels