Lundi 18 Novembre 2019
Nîmes, Saintes, Concha y Sierra, Monteño, Murcia, Albacete, Logroño…
Dimanche, 18 Septembre 2016

sc17zw

Deux oreilles pour un Sébastien Castella très digne devant les Adolfo Martín l’après-midi, et Juan Bautista a hombros le matin, face à de décevants Puerto de San Lorenzo pour la plupart, trois sobreros venant en renfort…

Par temps ensoleiillé et venté, frisquet sur la fin, dans une arène quasiment pleine (4/5 environ), Sébastien Castella a été chaleureusement reçu, le public lui réservant une ovation de gala après le paseo à laquelle le Biterrois a répondu par un salut en piste.

sc17w

Globalement, les toros d’Adolfo Martín, bien dans le type, sérieux,  ont donné un jeu inégal mais intéressant pour l’aficionado. Face à eux, Sébastien Castella, qui quelque part a fait évoluer son toreo,  s’est montré très professionnel tout au long de la tarde, l’épée venant le trahir pour l’empêcher de sortir par la Porte des Consuls. Dans un geste de pundonor, Sébastien s’est retiré à pieds sous une belle ovation finale…

am17t

Résultat : silence, oreille, saluts, saluts, oreille et applaudissements de despedida.

Bon début par véroniques à son premier qui lui confisqua cependant son capote sur le remate puis deux rencontres, la seconde pour ne pas attenter au règlement. Bon second tercio puis brindis à l’assistance d’une faena bien débutée à droite face à un bicho juste de forces, ce qui limita l’impact des bonnes intentions de Sébastien accroché sans mal au final. Echec aux aciers.

Le second mesura les planches puis prit deux rations de fer sans grande histoire. Saluts de Marco Leal au second tercio puis brindis au peintre Fernando Botero et début depuis les tablas. Suite entreprenante et relâchée par redondos templés, changements de mains et naturelles d’école. Entière trasera et deux descabellos.

sc17f

Le troisième provoqua une belle frayeur à votre serviteur pour avoir sauté juste devant lui ! Deux rencontres sans style puis brindis à Palomo Linares, auteur d’une affiche spéciale, d’une faena technique imposée à un adversaire compliqué, sous l’air de Manolete. Entière au second envoi.

Le quatrième allait être avec le picador Gabin protagoniste du meilleur tercio de piques de la tarde en trois rencontres, la troisième, superbe, donnée sur la longueur, Gabin attendant l’Adolfo sous la présidence et avec la musique ! Bon second tercio avec saluts de Morenito d’Arles puis échanges âpres avec un toro qui cherchait des mouches. Sébastien exécuta des muletazos méritoires au cours d’un long trasteo conclu par entière et un descabello, faisant place à une pétition jugée insuffisante.

gab17t

Après deux rencontres, le quinto a été consenti par une entame fluide en se ployant, avant plusieurs mouvements remarquables de temple et de douceur au son d’Opera Flamenca. De la belle ouvrage conclue par demie qui valut ce coup-ci à Sébastien une oreille chaleureusement fêtée.

L’ultime étala sa mansedumbre en quatre rencontres de diverse intensité. Entame de faena allurée depuis la barrière, puis faena comprenant plusieurs séquences ajustées avant un tiers de lame au second essai puis descabello.

sc17h

En matinée,  par beau temps et devant une demi-arène, les toros du Puerto de San Lorenzo ont fait place à la polémique par une invalidité récurrente à partir du troisième, accusant des faiblesses au niveau des jarrets et des sabots nécessitant l’entrée en jeu de trois sobreros du même fer venant suppléer les trois derniers ! Auparavant, le second avait eu les honneurs de la vuelta posthume.

psl17t

Rafaelillo (oreille et saluts), appelé à suppléer David Mora, a débuté avec un adversaire juste de forces et mansito avec lequel il composa une faena suave dans son entame, suivie de mouvements harmonieux sur les deux bords qui lui valurent, après trois quarts de lame, le premier trophée de cette matinée. Son second, qui alla fracasser un estribo, dut ensuite être changé pour boiterie. Après deux rencontres, le bicho la laissa sans option. Faena de aliño et entière.

raf17t

Juan Bautista (deux oreilles et oreille) se distingua au capote sur la réception de son premier qui prit deux piques, la première en contournant avec bon équilibre du piquero. Par la suite, il se le mit dans la canasta au cours d’un trasteo soutenu par la Concha Flamenca, l’Arlésien faisant chavirer le cirque par son temple, le tout en douceur… et profondeur ! Conclusion a recibir, la spécialité maison, qui libéra légitimement deux pavillons. Le quinto bis ne sortait pas du même tonneau. Il prit deux doses homéopathiques sous le peto et par la suite, afficha pas mal de complications. Labeur technique de Jean-Baptiste lors d’âpres échanges conclus par trois quarts de lame et un coup de verdugo. Oreille diversement reçue…

jb17t

Miguel Ángel Perera (silence aux deux) n’a pas trouvé ce matin un adversaire qui puisse lui permettre de s’exprimer sans réserve. Après deux piques cuidées et les saluts au second tercio de Javier Ámbel et Guillermo Barbero, il brinda au public une faena qui ne décolla jamais à cause des attaques trop molles de son opposant. Trois quarts au second envoi. L’ultime, soit le troisième sobrero, le laissa à son tour sans options et l’Extremeño n’insista pas plus que de mesure.

map17t

Avec Feria TV, voir la vidéo du triomphe de Juan Bautista en cliquant  ICI

jb17w

Voir celle de l’encerrona de Sébastien Castella en cliquant

SAINTES

Dimanche 2 octobre aux Saintes Maries de la Mer, Journée du Mundillo au profit de l’association TRISOMIE 21 GARD avec la présence de SEBASTIEN CASTELLA…

stes17t

Réservation des places numérotées à partir du lundi 19 septembre. Attention, places limitées : 06 69 10 14 89 / contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Vente des entrées générales le jour du festival.

Ouverture de la taquilla le dimanche 2 octobre à partir de 9h.

(Communiqué)

CONCHA Y SIERRA

L’élevage de Concha y Sierra organise, au pied des Alpilles, un évènement unique : le 15 octobre prochain, en plein champ et au coucher de soleil, seront retientées les plus vieilles vaches de l’élevage. Ces vaches, âgées d’une quinzaine d’années, torées et approuvées en Espagne, auront l’opportunité d’exprimer une dernière fois leur bravoure. A cette occasion, la ganadería convie les aficionados et les clubs taurins à partager ce moment historique...

cys17f

Pour les affronter, un torero particulièrement apprécié par l’aficion française sera invité : Alberto Lamelas.

cys17m

Renseignements et réservations au 06 64 19 10 36 ou à l’adresse e-mail suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

cys17g

cys17h

(Communiqué)

MONTEÑO

La Peña Taurine des Graves reçoit Mathieu Guillon "El Monteño" et Richard Milian pour une conférence sur le parcours de Mathieu Guillon depuis son alternative du 19 juillet 2012 à aujourd'hui. Le thème de la soirée s'orientera sur ces quatre dernières années. La projection d'un diaporama vous fera revivre cette période de reconstruction.

Pour assister à cette soirée qui aura lieu le 5 octobre 2016 à 19h, salle des fêtes de la Brède, vous pouvez réserver dès aujourd'hui auprès de Michel au 06.83.147.141 par téléphone, par mail ou SMS (nombre de places limité).

mg17t

Un apéritif dînatoire clôturera cette soirée.

Participation pour cette soirée : 10 euros par personne.

Lors de cette soirée, pour avoir le plaisir de fêter les 20 ans de la Peña Taurine des Graves avec nous en 2017, vous pourrez renouveler votre adhésion ou adhérer pour les nouveaux. 20 euros par personne, 30 euros par couple et gratuit pour les moins de 20 ans…

(Communiqué)

MURCIA

Devant un tiers d’arène et face à de décevants novillos d’Alejandro Talavante, triomphe de David Fernández qui a coupé une puis deux oreilles.

murc17g

Oreille et vuelta pour José Manuel et oreille et silence pour Fran Ferrer qui débutait en piquée.

La veille, devant une demie arène pour la classe pratique avec des erales d’El Cotillo, triomphes de Miguel Polope (ET Valencia) et de Ramón Serrano (ET Murcia).

murc17f

Oreille pour Jessús Cuesta (Et Sevilla), Romera (ET Granada), Borja Collado (ET Valencia) et Rafael León (ET Málaga).

(Photos : Joël Buravand)

ALBACETE

No hay billetes pour la corrida de Daniel Ruiz globalement bons avec un triomphe pour Rubén Pinar, oreille et deux oreilles avec pétition de rabo.  

Saluts aux deux pour El Juli et oreille puis applaudissements pour Alberto López Simón.

LOGROÑO

Devant un quart d’arène et face à des toros de Victorino Martín donnant un jeu inégal, supérieur le second qui a été crédité de la vuelta posthume, triomphe du Cid qui a coupé les deux oreilles de ce  toro, puis saluts.

elc17t

Oreille et silence pour Curro Díaz et silence aux deux pour Paco Ureña.

Voir le résumé de cette corrida en cliquant ICI

(Photo : Poyatos - Mundotoro)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels