Samedi 23 Février 2019
Cuéllar, Bayonne, Carcassonne, Palencia, Leal, Adame, Michelito…

dm31g

Indulto du toro « Orégano », de Lagunajanda, par David Mora…

Devant une demi-arène, sortie a hombros de la terna, avec mention spéciale à David Mora qui a obtenu les « máximos trofeos » pour avoir indulté « Orégano », toro très encasté de Lagunajanda. Silence à son second.

dm31f

Saluts et deux oreilles pour Curro Díaz et oreille puis oreille pour Javier Herrero.

(Photos : Antonio Catalán)

BAYONNE

Pour la corrida de Pedrés du samedi 3 septembre, Manuel Escribano sera remplacé par Javier Jiménez, venant notamment de se faire remarquer en sortant a hombros de Las Ventas le dimanche 21 août pour la corrida de Bañuelos, puis le samedi suivant à San Sebastián de los Reyes pour la corrida de Victoriano del Río, avec une sortie triomphale en compagnie du Juli et de Manzanares…

jj31t

Le jeune diestro d’Espartinas fera le paseo aux côtés de Curro Díaz et Iván Fandiño.

Réservations : cliquez ICI

(Photo : Juan Pelegrín – Las Ventas)

CARCASSONNE

Retour sur la Feria de Carcassonne 2016 :

Samedi 27 août à 17h: Corrida de toros de Tomás Prieto de la Cal…

Six toros magnifiques de présentations (excepté le second), tous cinq ans, tous applaudis à l’entrée en piste et à l’arrastre. Quatre jaboneros (1, 3 , 5, 6), un melocotón claro (4) et un negro (2).

sv31t

Sánchez Vara (vieux rose or) : oreille, applaudissements, vuelta.

gol31t

Marco Antonio Gómez  (rouge vif et or) : silence, sifflets, bronca. 

Sobresaliente : Jérémy Banti, auteur d’un bon quite au sixième.

Cette corrida, organisée exceptionnellement à l’occasion du dixième anniversaire de la peña organisatrice « Carcassonne Aficion », a été marquée par la présence des toros de Prieto de la Cal, par le sérieux et la qualité du toreo de Sánchez Vara, et par la déroute due à la peur de Marco Antonio Gómez  qui annoncera sa despedida lors du brindis du dernier toro à son père. Marquée aussi par un palco inflexible dans sa rigueur madrilène qui privera Sánchez Vara (et l’aficion ! et la plaza !) d’un triomphe mérité.

Samedi 27 août 2016 à 11h, en ouverture de Feria, Encuentro de l’AFAP (Association Française des Aficionados Prácticos)…

Après avoir permis aux volontaires d’approcher et d’utiliser capes et muletas, de salon ou au carretón, la lidia sans mise à mort de 4 erales d’Alain Tardieu a été commentée à des fins pédagogiques.

hg31t

De par le niveau des quatre prácticos Daniel Soler, Hervé Galtier, Christophe De Vos, Raphael Chaubet, et de par la qualité du bétail,  le spectacle a ravi le public venu en nombre. Les spectateurs, dont pas mal d’enfants, ont pu découvrir le toro de combat. Tout était prévu : sévillanes, sorteo, palco, paseo, musique, récompenses… Une bonne entame de Feria.

afap31t

Le jeune Antoine Saroul, « Saroulito », est sorti de second et a participé à la sortie des erales.

Dimanche 28 août 11 h : Corrida Mixte, rejón et NSP d’Antonio Martín Campos…

Novillos et erales d’Antonio Martín Campos. Tous applaudis à leur entrée en piste et à l’arrastre, montrant puissance et noblesse durant la lidia, et un tempérament de coureur face au cheval. Le ganadero de Santa Elena (Jaén) a salué en piste au final. Une vuelta al toro.

2 novillos (negros) pour Laury Tisser : oreille et vuelta.

4 erales d’Antonio Martín Campos, très bien présentés (3 negros, 1 castaño) pour :

Pierre Mailhan, du CFT (Centre Français de Tauromachie de Nîmes), vuelta.

Antoine Madier, CFT, 1 oreille.

elp31t

Geoffrey Chastel, « El Père », CFT, 2 oreilles. Triomphateur, vainqueur du trophée offert par l’UCTPR. Prix remis en piste à l’issue de la corrida.

elp31w

El Pere touche le castaño du lot. Il exploite la noblesse de son adversaire et étale son envie et son savoir-faire. Mort rapide sans puntilla. Deux oreilles chaleureusement fêtées et applaudissements à ce toro de vuelta.

Vincent Pérez, Ecole Taurine d’Arles, 1 oreille.

lt31t

Très bonne prestation de Laury Tisser, bien servi par le comportement des novillos d’Antonio Martín Campos. Celui qui est conseillé par Marie Sara et Lauri Monzon coupera une oreille à son premier et fera une vuelta au dernier à cause d’une mort trop longue à venir. Vuelta al toro.

Le public s’est retiré satisfait. Il a apprécié les deux prestations de Laury Tisser et le niveau global des élèves du CFT de Christian Lesur et Patrick Varin, ainsi que celui de Vincent Pérez, élève de Tino Lopes (ET Arles).

Dimanche 28 août 17 h30 : Miurada…

Six novillos de Miura bien présentés dans leur diversité, tous applaudis à l’entrée, tous applaudis à l’arrastre. Deux piques chacun, sauf le 2ième, une longue pique.

gr31t

Gerardo Rivera (bleu et or) : salut, applaudissements.

ac31t

Alejandro Conquero (blanc et argent): applaudissements, silence.

map31t

Miguel Ángel Pacheco (fuchsia et or): oreille et applaudissements.

L’unique miurada de novillos de la temporada aurait pu ou dû terminer la Feria avec plus d’alegría. Les novillos étaient tous braves, nobles et toréables. Ils ont donné du jeu, mais se sont comportés en véritables Miura, semant le désordre dans les cuadrillas. Ajoutés à cela la défaillance des épées et un palco qui oublie que Carcassonne n’est pas Madrid, le bilan aurait pu ou dû être meilleur.

Pacheco coupera la seule oreille de l’après-midi, une oreille de poids qui en vaut deux. Comme la veille, le palco s’est montré intransigeant. Le cárdeno prend une première pique en poussant de longues minutes dans le peto. La deuxième sans présentation de la vara. Après le brindis à Antonio Miura, Miguel Ángel distillera une faena d’exception face à ce noble novillo, faena conclue par une épée volontaire dans le berceau. Oreille, avec pétition de deuxième et de vuelta al toro.

Avant le dernier toro, face aux quelques antis qui ont été tenus à distance par les forces de l’ordre, mais qui ont craché leurs vociférations vers les arènes, « Carcassonne Aficion » a fait donner la Marseillaise reprise en chœur par l’hémicycle de manière émouvante et retentissante.

A noter la musique « La Bienvenida », et la cavalerie de Philippe Heyral.

(Texte : JCB - Photos : Yvon Parès)

PALENCIA

Devant environ deux tiers d’arène et face à des toros d’El Pilar, sortie a hombros de Paco Ureña qui a coupé une oreille à chacun de ses adversaires avec les deux fois pétition de la seconde.

Silence et saluts pour Enrique Ponce et silence et sifflets pour Alejandro Talavante.

LEAL

A Puebla de don Rodrigo (Ciudad Real), devant trois quarts d’arène et face à des toros de Peñajara, triomphe de la terna, la palme revenant à Juan Leal qui a coupé deux fois deux oreilles !

jl31t

Oreille et oreille pour Eugenio de Mora et applaudissements puis deux oreilles pour Antonio Nazaré.

ADAME

A San Sebastián de los Reyes, devant un tiers d'arène et face à des novillos de Carlos Charro, triomphe de Luis David Adame qui a coupé une puis deux oreilles.

lda31t

Silence et oreille pour Ángel Sánchez et vuelta et applaudissements pour Álvaro García.

(Photo : Joël Buravand)

MICHELITO

jld26t1

Pour Michelito, le futur proche passera par une corrida de Jean-Louis Darré (Camino de Santiago) à Zalamea la Real, une mixte avec notamment El Cordobés à Yepes, et une de Julio de la Puerta à Cazorla, en compagnie de Curro Díaz et du Fandi.

mich31t

caz31t

Tentadero chez Osborne...

mich31f

mich31g

Suerte…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 lq19aff

 stm19aff

 arl19aff

 ist25aff