Samedi 20 Juillet 2024
Esplá, Carcassonne, Bilbao, Almería, Gallon,Espagne…
Samedi, 27 Août 2016

arl27wa

Dans les arènes d’Arles, préparation technique des éléments de décoration pour la Goyesque par Luis Francisco Esplá…

Ce samedi matin, il faisait un soleil de plomb dans le « ruedo » arlésien quand Juan Bautista et Luis Francisco Esplá, accompagnés notamment de Luc Jalabert et le maire Hervé Schiavetti, ont reçu la presse pour présenter ce qui sera la décoration de la corrida goyesque, avec cette année un contexte plutôt insolite.

arl27o

En effet, comme nul ne l’ignore, cette décoration sera l’œuvre d’un torero qui jouera sur les deux tableaux, puisque Luis Francisco Esplá a accepté de coiffer la double casquette pour cet événement unique de décorateur et de matador…

arl27

Avec les responsables techniques, le maestro a étudié avec soin le plan qui servira de support pour les nombreux pochoirs, la difficulté venant de la forme de la piste qui n’étant pas d’une symétrie parfaite, implique des ajustements entre le tableau et sa représentation éphémère au sol…

arl27n

Parmi les aspects pratiques concernant la réalisation de ce projet, on retiendra que celui de l’Alicantino est particulièrement complexe et que pour qu’il soit achevé à l’heure H sans problème, il est prévu de le démarrer l’avant-veille…

artl27p

Ce tableau représente l’œuvre qui servira de support à la tenture qui sera accrochée en dessous de la musique.

A propos de musique, Luc Jalabert est intervenu pour se féliciter du travail accompli par Jean-Baptiste et Lola, désireux de poursuivre l’œuvre entreprise, avec notamment la pérennité de la corrida goyesque et sa connotation musicale. Continuité et innovation, puisque cette année, c’est à un violoniste, Paco Montalvo, qu’a été confiée l’intervention musicale aux côtés de l’orchestre Chicuelo II, Luc rappelant qu’en son temps, c'est Arles qui a innové dans ce domaine et que ce concept est à présent reproduit ailleurs…

arl27v

Après cette première prise de contact avec ce qui va être le théâtre de sa double création, artistique et tauromachique, Luis Francisco Esplá, accompagné de son fidèle banderillero Domingo Navarro qui lui aussi revêtira le costume juste le temps de cet événement, s’est montré très enthousiaste et confiant, d’autant plus qu’il a pu vérifier le sérieux et la motivation de l’équipe technique qui va prendre en charge la réalisation de cette déco. Enhorabuena y Suerte a todos…

lfe27t

Renseignements et réservations : cliquez ICI

arl01s1

Pour voir la rétro des corridas goyesques d'Arles, cliquez ICI

CARCASSONNNE

Face aux toros de Prieto de la Cal, oreille, silence puis vuelta pour Sánchez Vara, et silence puis sifflets aux deux autres pour Marco Antonio Gómez.

BILBAO

Après sa brillante prestation de la veille, José Garrido a confirmé ce samedi devant une demi-arène en sortant a hombros de Vista Alegre pour avoir coupé les deux oreilles du sobrero de Fuente Ymbro sorti en 6ème position, après saluts à son premier.

jg27t

Saluts et silence pour Sébastien Castella et Miguel Ángel Perera.

(Photo : Manu de Alba - Mundotoro)

ALMERÍA

Environ demi-arène. Face à des toros de Victorino Martín qui pour la plupart ont donné du jeu, Curro Díaz a triomphé, coupant une oreille à chacun de ses adversaires.

Oreille et saluts pour David Galván et saluts puis oreille pour Román.

GALLON

Triomphe de la corrida des frères Gallon à Iniesta (Cuenca) où pas moins de huit oreilles ont été coupées par une terna qui est sortie a hombros.

Oreille puis deux oreilles pour Morenito de Aranda, deux oreilles et oreille pour Ginés Marín et silence puis deux oreilles pour Joaquín Galdós…

ESPAGNE

A Arenas de San Pedro (Ávila), saluts et deux oreilles pour Diego Ventura, saluts puis deux oreilles et la queue pour Enrique Ponce et deux oreilles puis deux oreilles pour César Jiménez, toros d’Albarreal.

A San Sebastián de los Reyes, face à des toros de Victoriano del Río, oreille et oreille pour El Juli, oreille puis deux oreilles pour Manzanares et oreille puis oreille pour Javier Jiménez.

A Colmenar Viejo, face à des novillos d’Antonio San Román, triomphe de Luis David Adame qui a coupé les deux oreilles de son second après silence à son premier. Silence aux deux pour Rafael Serna et oreille puis vuelta pour José Aguilera qui débutait en piquée.

lda27t

(Photo : Joël Buravand)

A Peñaranda de Bracamonte (Salamanque), oreille et saluts pour la terna composée de Paco Ureña, Juan del Álamo et Juan Leal, toros de Valdefresno.

A Guadix (Granada), oreille et vuelta pour Ginés Cartagena, oreille puis deux oreilles et la queue pour El Cordobés et saluts aux deux pour El Guajareño, toros de Luis Albarrán.

A Calahorra (Rioja), silence aux deux pour Diego Urdiales, oreille et oreille pour El Fandi et saluts aux deux pour Antonio Puerta, toros de Guadalmena.

A Sacedón (Guadalajara), oreille et oreille pour El Cid, deux oreilles et deux oreilles et la queue pour Iván Fandiño et saluts puis deux oreilles pour El Payo, toros de Cayetano Muñoz, avec vuelta au troisième.