Lundi 18 Novembre 2019
Mont-de-Marsan, Valencia, Châteaurenard, Orthez, Rion, Voyages...

manz21wz

Sortie a hombros de Manzanares par une grande porte frôlée par Thomas Dufau...

Sortant in extremis du purgatoire, sous la forme d’une blessure contractée à Eauze, Thomas Dufau (oreille et saluts) est passé très près ce jeudi d’une entrée fracassante dans un paradis céleste nommé Plumaçon qui affichait le no hay billetes ! Il aurait fallu pour cela qu’il puisse remater son faenón exécuté à « Hoacino », excellent toro de Cuvillo qui a eu les honneurs de la vuelta posthume, par un grand coup d’épée. Hélas, deux pinchazos lui ont enlevé le second trophée, synonyme de grande porte, alors qu’il avait exécuté une faena de rabo ! Allant d’emblée manifester sa grosse envie en signant une larga a portagayola, Thomas poursuivit en administrant quelques bons capotazos avant deux piques cuidées, Enrique Ponce prenant le relais par un quite d’orfèvre par chicuelinas puis rebolera avec excellente réplique du Montois. Le ton était donné et après un brindis aux chirurgiens, la faena débuta par deux cambios au centre suivis de redondazos relâchés sur la bouche d’arrosage. La suite, à gauche, avec temple et aguante, avant d’autres redondos de catégorie puis deux circulaires avec changements de mains, quelques manoletinas, une ovation à l’Orchestre Montois... et un immense soupir de déception lors des deux pinchazos évoqués plus haut avant entière trasera. A la fois rassurant pour Thomas, mais quelle frustration avec cette conclusion qui n’était pas à la hauteur de l’œuvre exposée auparavant !

td21t

L’ultime lui laissa peu d’options de réussir le desquite et après un bon second tercio et un brindis à Marie Sara et son fils Lalo, Thomas s’engagea dès un début arrodillado dans une faena décidée à laquelle il ne manqua que des réponses plus enflammées de son adversaire au demeurant bien terne, voire réservé. Mais en tout état de cause, Thomas a marqué de nombreux points pour un premier faenón qui fera date...

ndc21t

Enrique Ponce (légers applaudissements et oreille) a été invité à saluer avant que ne sorte son premier opposant, ce qu’il fit en faisant participer ses deux compagnons de cartel. Après un excellent capoteo et trois rencontres, le maestro de Chiva brinda à Marie Sara, mais son adversaire, peut-être trop piqué, eut du mal à humilier et ne lui permit qu’un exercice de style sans grande émotion. Entière au second envoi. Au quatrième, reçu par capotazos allurés, deux piques a minima avant un quite « a cuerpo limpio » du Valencian pour sortir Luis Fernández « Jocho » d’une situation délicate. Brindis à l’assemblée avec entame suave jusqu’au centre pour l’exécution de derechazos soignés, la suite par naturelles comme colofón d’une trasteo marqué par sa brillante technique et une remarquable esthétique qui lui permirent de finir par prendre le dessus sur un coriace Cuvillo qui vendit chèrement sa peau. Pinchazo avant entière.

ep21t

Manzanares (deux oreilles et saluts) a été déclaré vainqueur de l’étape pour sa grande faena réalisée à son premier reçu par capotazos suaves avant deux piques administrées par Chocolate qui lui valurent une belle ovation. Bon quite de Thomas par chicuelinas puis rebolera, ovation au second tercio pour Jean-Luc Laboudigue, joueur de flûte landaise pris à partie par un spectateur ! Son toro étant juste de forces, comme la plupart d’ailleurs, Manzanares dut le consentir à mi-hauteur et sous l’air de la Concha Flamenca, il distilla quelques muletazos fluides qui firent grimper la température. Conclusion par estocodón qui finit de faire rugir la paroisse... Au cinquième, un superbe castaño chorreado, « Manzana » proposa encore des capotazos soignés avant deux puyazos, le second pour la forme. Après un salut de Jesús González au second tercio, l’Alicantino exécuta plusieurs mouvements bien cadencés, mais manquant de profondeur à cause d’un bicho aux forces limitées. Autre espadazo avec pétition minoritaire.

manz21t

En matinée, beau succès populaire (environ demi-arène) pour une novillada non piquée qui a vu sortir en piste plusieurs erales de qualité provenant des éleveurs régionaux. Comme quoi...

cas21t

La palme est allée à l’élevage Casanueva, de José et Guillaume Bats, pour un de leurs pupilles d’origine El Torreón (César Rincón), né dans leur finca de Montsoué, crédité de la vuelta posthume.

co21t

Carlos Olsina (ET Béziers) - Camino de Santiago : saluts

rafi21t

El Rafi (CFT) Alma Serena puis Malabat : silence aux deux.

am21t

Antoine Madier (CFT) - Le Lartet : saluts.

vp21t

Vincent Pérez (ET Arles) - Casanueva : oreille.

nsp21t

Rafi a été invité à toréer le cinquième, un bon exemplaire de Malabat, et au final, Vincent Pérez a reçu la muleta octroyée par Guillaume Marsan pour l’UCTPR. D’autres prix ont été offerts à certains novilleros, dont un partagé par les quatre.

gb21t

L’an prochain, la novillada non piquée sera à charge du vainqueur, Casanueva. Enhorabuena...

VALENCIA

Pour l’ouverture de la Feria de Julio donnée devant environ un tiers d’arène, Luis David Adame a été le plus en vue, faisant la vuelta puis coupant la seule oreille de la tarde à son second novillo de Santiago Domecq.

lda21f

Deux silences pour Cristian Climent et silence et applaudissements pour Andy Younes.

Voir le résumé vidéo de cette novillada en cliquant ICI

(Photo : Alberto de Jesús – Mundotoro)

CHÂTEAURENARD

Rappel...

chat24t1

chat21a

chat21b

chat21c

chat21d

chat24m1

chat21f

Tous renseignements : cliquez ICI

ORTHEZ

Rappel...

ort23t1

Dossier complet de la journée taurine : cliquez ICI

ort02t1

RION

1ère novillada, 3 Landais en compétition: 2 bolsíns importants sont organisés dans le Sud Ouest, terre importante pour la détection des futurs toreros.

Ces 2 bolsíns sont organisés dans Les Landes : le 1er de longue date est celui de Bougue qui a révélé un bon nombre de toreros qui officient aujourd'hui au plus haut niveau.

Le 2ème, plus récent, est celui de Pontonx, "la Fragua", qui bénéficie de parrainages prestigieux (Paco Ojeda et Ortega Cano cette année)

Il se trouve que cette année, ce sont 2 Landais qui ont gagné ces 2 bolsns (Juan Molas à Pontonx et Antoine Madier à Bougue) devant des élèves venus de toutes les écoles taurines d'Espagne.

L'occasion était bonne de les mettre en compétition pour décerner le "trophée des Landes "

Le 3eme étant le tyrossais Baptiste Cissé qui triomphe pratiquement dans toutes les novilladas ou il torée cette année dans le Sud Ouest .

A ne pas rater : dimanche 21 août à 11h : Baptiste CISSE (Tyrosse), Juan MOLAS (Dax) et Antoine MADIER (Grenade sur Adour) face à 3 novillos du "Camino de Santiago" (Bars - Gers).   2eme novillada : un cartel original l'après-midi:

- Cristobal REYES : torero confirmé, présent dans tous les tercios, il vient d'Andalousie apporter sa touche d'engagement et la variété de son toreo.

- El GALO Lagravere : le franco-mexicain a pratiquement débuté en France à RION (novillada 2013...) ; son toreo a évolué et il est devenu un torero expérimenté prêt à passer à l'échelon supérieur. Il a beaucoup toréé ce printemps et cet été, que ce soit au Mexique ou en Espagne dans les grandes arènes . Il vient de couper 2 oreilles à Castelnau et de faire une prestation remarquée à la Maestranza de Séville.

-Enfin, l'autre Mexicain Diego SAN ROMAN, chaudement recommandé par Sébastien Castella qui l'a repéré au Mexique et qui croit beaucoup en lui, sera la surprise du cartel (après avoir toréé en France à Eauze et Bayonne).

Dimanche 21 aout à 18h : Cristobal REYES, El GALO Lagravère, Diego SAN ROMAN face aux traditionnels "VALDEFRESNO" (Salamanque).

rion21t

La novillada sera suivie au "village gourmand " d'un spectacle de danses sévillanes "Blanca Compania".    RÉSERVATION : 06 07 37 80 44

(Communiqué)

VOYAGES

Les férias de SAN SEBASTIAN (il nous reste quelques abonnements), BILBAO, VALLADOLID, SAN MIGUEL à SEVILLE, sont à vivre avec JCS VOYAGES...

jcs21t

Cliquez ICI

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels