Jeudi 25 Avril 2019
Rion, Tibo, Talavante, Easy Rider…

rion08wz

Tous les détails sur le prochain week-end taurin de Rion-des-Landes…

 rion08k

rion08t

TIBO

Fin de temporada active pour Tibo Garcia…

Si le novillero Tibo Garcia avait perdu quasiment une année à cause de son grave accident de la circulation, il s’est bien repris lors de cette temporada avec plus de trente courses à son actif, remportant au passage le prix UCTPR du meilleur novillero sans picadors dans le Sud-Est… Et à l’heure où la saison s’achève, Tibo est encore sur le pont pour cette dernière ligne droite avec cinq participations en huit jours : à la Churascaïa (Aigues-Mortes) samedi dernier, chez François André ce dimanche puis à St-Sever le 11 novembre, à Lunel le samedi 14 et enfin chez Granier le lendemain pour la journée Torería.

 tg08c

A la Churascaïa, dans le cadre de la journée organisée par l’Union des Jeunes de Provence et du Languedoc qui a attiré beaucoup de monde, Tibo a tienté une bonne vache de La Véronique qui avait pas mal de moteur et qui lui a permis d’étaler ses bonnes conditions actuelles.

tg08f

Auparavant, un groupe de recortaderos ont fait apprécier leur spécialité puis Marc Serrano a lui aussi tienté une vache du même élevage.

ms08t

Le lendemain, à la ganadería François André, Tibo était invité par le CTPR des Areneros du Pays d’Arles à tienter une vache le matin, puis à lidier un toro l’après-midi. André Bortolin, président de ce club, a tenu en préalable à évoquer avec beaucoup d’émotion la mémoire de quelques pionniers, dont Francis Espejo, puis a remis des souvenirs au peintre Tom Garcia, au couple de ganaderos et à plusieurs membres de la gent féminine particulièrement actives lors des différentes manifestations organisées. Il a aussi salué la présence de Tibo et de son apoderado Serge Alméras, précisant que son club le soutiendrait durant sa carrière de novillero…

tg08t

Ensuite, les nombreux présents se sont rendus à la placita pour  assister à la tienta d’une vache mansita, mais qui a étalé par la suite une noblesse qui a permis à Tibo de tirer notamment à droite plusieurs séries de muletazos allurés. Luc Tosello était sur le cheval, David Romero a assuré la brega et ont sortis ensuite de second les jeunes Hugo, Tristan et Antoine.

tg08m

Après les agapes de la mi-journée, retour vers la placita pour la lidia du toro qui s’est employé au cheval, s’avérant ensuite compliqué et exigeant, Tibo faisant un bel effort pour en tirer le maximum avant de conclure par entière et deux descabellos.

tg08n

Un excellent entrainement pour le novillero et une journée bien sympathique, avec une météo favorable et une excellente ambiance.

tg08o

A noter encore qu’après ses trois prochains rendez-vous mentionnés plus haut, Tibo rangera les trastos pour subir une intervention chirurgicale consistant à enlever la plaque qui maintenait son fémur. Ensuite, il sera temps pour lui d’observer une période de repos avant de se lancer cet hiver dans la préparation de son futur passage en piquée. Suerte… 

(Photos Churascaïa : Laure Crespy)

TALAVANTE

A Aguascalientes (Mexique), devant trois quarts d’arène pour le mano a mano Talavante-Adame avec des toros de Los Encinos, Alejandro Talavante a triomphé après avoir coupé les deux oreilles de son troisième toro, un sobrero de Montecristo qui a eu les honneurs de l’arrastre lent. Silence à ses deux premiers.

at08t

Saluts, oreille et applaudissements pour Joselito Adame.

(Photo : Mundotoro)

EASY RIDER

Il ne s’agit pas ici du film de Dennis Hopper, mais bel et bien d’un taureau. Pas de combat, certes, mais d’un taureau. Du genre de ceux qu’on utilisait jadis pour certains travaux champêtres… et que l’on retrouve parfois dans nos assiettes.

Mais Easy Rider n’est pas tout à fait comme les autres, preuve en est qu’on a pu le rencontrer récemment… sur la scène de l’Opéra Bastille !!! Eh oui, installé dans une cage en verre, il a intégré la scénographie pour représenter le Veau d’Or dans une œuvre de Schoenberg. Certes, ce n’est pas la première fois que ce haut-lieu de la Culture a reçu des animaux, mais c’est vrai qu’un taureau dans un tel endroit, ça ne passe pas vraiment inaperçu !

Pour le préparer à ce rôle insolite, son éleveur lui a passé pendant des mois la musique de cet opéra dans son milieu naturel, histoire qu’il ne soit pas trop dépaysé une fois transféré vers la capitale. Après, que l’on apprécie ou pas une telle œuvre, là n’est pas le problème, une mise en scène originale étant à prendre pour ce qu’elle est. Mais…

Parce qu’il y a un mais ! En effet, ça n’a pas tardé, et les défenseurs de la cause animale se sont manifestés, alertant la ministre Fleur Pellerin sur les conditions d’utilisation d’Easy Rider, allant même affirmer qu’il était drogué pour se tenir tranquille, ce qui a été démenti par l’éleveur et la direction de l’Opéra.

Après son incursion il est vrai insolite dans la capitale, ce taureau va retrouver ses vertes prairies de Normandie. Il aura provoqué une tempête dans un verre d’eau de la part d’animalistes toujours aux aguets pour s’élever contre tout ce qu’ils prennent pour de la maltraitance. Jusqu’au ridicule car en l’occurrence, il n’y a pas de quoi… fouetter un chat, non ? Et encore moins un taureau…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z