Mardi 26 Septembre 2017
Saint-Sever, Bayonne, Séville, Lorca, Arnedo, Ardèche, Perturbations...
Dimanche, 27 Septembre 2015

jb27wx

Triomphe de Juan Bautiista et blessure de Thomas Dufau...

Par temps estival, grande affluence sur le plateau de Morlanne pour cette corrida de Victorino, les arènes, superbement décorées par Loren, affichant pratiquement le plein.

sts27t

Présentation correcte des toros de Victorino Martín, dans le type, et comportement inégal, la plupart compliqués, meilleurs les 1 et 6.

vm27t

Thomas Dufau joua de malchance, tombant en premier lieu sur un sérieux client qui le plaça rapidement sous a menace. Après trois rencontres, les deux dernières en partant de plus loin, il brinda sa faena à Juan Bautista, aguanta plusieurs arreones mais se fit toucher violemment à la main gauche en voulant éviter une cornada.

td27g

Après s’être fait soigner dans le callejón, il revint en piste pour en finir avec son opposant puis gagna l’infirmerie où ses banderilleros lui apportèrent une oreille. Coupure profonde avec section d’un tendon du pouce gauche et intervention prévue ce lundi à Biarritz.

td27t

Du coup, on assista pratiquement à un encerrona de Juan Bautista qui avait coupé une oreille de son premier reçu au capote en montrant son envie avant deux bonnes rencontres. Le toro se montra rapidement avisé à gauche, Juan restant sous la menace sans vraiment rompre, mais c’est à tribord qu’il réalisa le meilleur de son trasteo par plusieurs séries enlevées et ajustées. Quasi entière et un descabello.

Le troisième sortit avec fougue et alla détruire un tableau de Loren accolé au burladero. Deux piques sortie fermée puis faena brindée à Henri Tilhet, le maitre d’œuvre de cette journée, que l’Arlésien abrégea malgré sa décision à cause d’un client développant davantage de sentido que de bonne caste. Demie, descabello et silence.

Au quatrième, après annonce au micro du forfait de Thomas Dufau, Jean-Baptiste prit un toro qui provoqua un batacazo sur le premier assaut avant un second puyazo rectifié. Saluts de Marco Leal au second tercio puis entame décidée, son opposant ne rendant pas la partie belle à Juan en se montrant dangereux sur chaque attaque. Bel aguante en esquivant quelques velléités assassines, demie, descabello et applaudissements.

Capoteo décidé pour recevoir le quinto qui prit deux bonnes piques puis deux paires bien exécutées par Rafael Viotti. A la muleta, entame par la gauche où Bautista signa plusieurs naturelles templées avant des aidées, changeant ensuite de rive avec moins d’aisance. Retour à gauche plus probant, carton jaune bien aguanté, demie, deux descabellos et saluts.

Avec l’ultime, Juan allait trouver matière à exercer un bon toreo. Bien reçu au capote, le Victorino prit ensuite deux piques maladroites, la seconde en étant replacé par le sobresaliente Jérémy Banti. Saluts de Morenito d’Arles au second tercio, brindis à l’assistance et début gaucher par aidées avant alternance templée de muletazos. Faisant fi de la menace venant de la gauche, il liquida le fauve d’une entière concluante a recibir. Deux oreilles.

A l’issue de la course, Juan ne sortit pas a hombros, comme les trois oreilles récoltées pouvaient l’y autoriser, par un geste de compañerismo envers son  infortuné rival du jour.

jb27t

Voir la vidéo de « Vuelta a los Toros » relatant la journée taurine de la veille pour les dix ans d’Adour Aficion, au demeurant très réussie.

Cliquez ICI

vt27t

Pour la galerie photos, cliquez

BAYONNE

Samedi dernier, Adrien Salenc a été déclaré triomphateur de la novillada non piquée de Bayonne pour avoir été le seul à couper une oreille, avec saluts à son second, le plus compliqué des quatre erales d’Alma Serena, les trois premiers affichant de la bonne caste.

as27t

Pour Carlos Ochoa, saluts puis silence.

Voir le reportage photo de Jean-Michel Lamy en cliquant ICI

SÉVILLE

Pour la clôture de la San Miguel, devant un peu plus de demi arène et face aux toros d’Alcurrucén, saluts aux deux pour Esaú Fernández qui a pinché ses faenas, silence et saluts pour Borja Jiménez et silence aux deux pour lama de Góngora.

LORCA

Triomphe de Paco Ureña qui dans les arènes de sa ville remplies aux deux tiers a coupé cinq oreilles et un rabo aux toros de Bañuelos, La Reina, Puerto de San Lorenzo, José Cruz, Montalvo et José Vázquez.

La corrida était donnée à titre bénéfique pour les sinistrés du tremblement de terre qui avait ravagé la ville il y a quatre ans.

ARNEDO

Devant une demi entrée environ et face aux novillos d’Ana Romero, deux ovations pour David de Miranda, deux silences pour Louis Husson et saluts puis silence pour Lagartijo.

lh27t

Le moment le plus émouvant est venu de Louis Husson après la lidia de son second adversaire, Louis se coupant alors la coleta. C’est certainement un choix longuement mûri qu’il faut bien sûr respecter. Bonne chance pour le futur vers une autre voie...

(Photo : Poyatos – Mundotoro)

ARDÈCHE

Madame, Monsieur, Chers aficionados, 

Soirée du CTA le 9 octobre dans la salle des fêtes de Vinezac à 19h30.

Présence et débat avec Thierry Cazaubon qui nous présentera la féria du rhony et nous commentera la fonction d’empresa de pueblo.

verg02k1

Présence de Rudy Nazy directeur de l’orchestre Chicuelo II...

CHIC27T

Notre ami Jean-Marie Bourret sera bien entendu présent.

Le débat se poursuivra par un apéritif, puis un repas dans l’ambiance conviviale et aficionada du CTA.

Merci de réserver impérativement avant le 1er octobre, le tarif est de 20€ pour les membres, de 25€ pour les non membres et gratuit pour les jeunes.

(Communiqué)

PERTURBATIONS

En partance pour Madrid où je vais passer une semaine, Feria de Otoño comprise, attendez-vous à quelques perturbations dans les délais de publication. Outre les courses de Las Ventas, programme serré et chargé, et relation de cause à effet, les infos seront à découvrir parfois dans la journée. Merci pour votre compréhension...

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 ist222aff

 nimes30z