Vendredi 23 Février 2024
Garlin, Plaisance, Saint-Perdon, Almería, Ayuda, No Hay Billetes, Toros, Palencia, Expo…

garl03xw

Tous les détails sur la Journée Taurine du samedi 18 juillet…

 18 juillet 2015 - 29ème Novillada des Fêtes de GARLIN

Après le succès de la Novillada de Printemps, la Peña Taurine et le Comité des Fêtes de Garlin proposent le samedi 18 juillet  leur deuxième rendez-vous de la temporada. Certains auront noté un changement de date des fêtes locales de Garlin : en effet, afin d'éviter la concurrence des fêtes de la Madeleine, les festivités garlinoises ont été cette année avancées au week-end du 18 et 19 juillet.

gar03m

Et c'est un véritable événement taurin qui a été programmé pour cette 29ème Novillada des Fêtes puisque ce sera la première confrontation dans le Sud-Ouest entre les deux "phénomènes" péruviens que sont Andrés Roca Rey et Joaquin Galdós. Leurs premières sorties de l'année ont marqué les esprits des aficionados et la paire sud-américaine constitue actuellement l'incontournable attraction dans le paysage novilleríl.

 garl03k

Les arènes de la Porte du Béarn vont donc être le théâtre de ce duel "à la loyale" mais sans concession, tant la compétition entre les deux compatriotes est forte.

garl03s

Troisième novillero du cartel, le jeune français Andy Younes, tout récemment auréolé de son succès nîmois pour sa présentation en piquée, ne se contentera sûrement pas "d'arbitrer" cette lutte fratricide et pourrait bien tirer les marrons du feu pour sa première sortie "avec picadors" dans le Sud-Ouest. Les novillos retenus sont de l'élevage de Juan Manuel Criado qui fera également sa présentation dans le Sud-Ouest. La journée taurine des Fêtes commencera dès midi aux arènes avec la 3ème édition du "Tremplin des Jeunes Toreros", spectacle hispano-landais qui permettra de découvrir deux jeunes écarteurs garlinois, Julien Broca et Xavier Piraube, ainsi que les jeunes pousses de l'école taurine Adour Aficion dirigée par Richard Milian.

La journée sera jalonnée d'animations multiples et la restauration sera assurée tant le midi dans le magnifique cadre du parc municipal que le soir pour une nuit de l'aficion à la Bodega de la Peña Taurine ou bien dans l'enceinte bucolique du jardin du presbytère qui accueille la Caseta du Comité des Fêtes.

garl03q

Le samedi 18 juillet, ce sera un peu le Pérou... à Garlin !

garl03t

La  ganadería  de Juan Manuel CRIADO

Pour sa présentation dans le Sud-Ouest, la ganadería de Juan Manuel Criado :  la découverte d'un élevage prometteur…

Régulièrement à l'honneur dans les arènes de Las Ventas, la ganadería de Juan Manuel CRIADO proposera pour la première fois en France un lot complet de novillos à l'occasion de cette 29ème édition de la Novillada des Fêtes de Garlin. L'an dernier, l'exemplaire portant la devise de cet élevage avait été désigné meilleur toro de la corrida-concours d'Alès : son unique sortie française à ce jour.

Cet élevage a été créé par Don Estebán Sánchez Martín de Valverde en 1941 avec des bêtes de Don Lorenzo Rodríguez, d'origine Gamero Cívico. En 1960, les frères Martín Aparicio deviennent propriétaires de l'élevage et incorporent des vaches et des sementales d'origine Contreras.

A partir de 1982, l'effectif de l'élevage est régulièrement réduit jusqu'à 1994, date à laquelle Juan Manuel Criado achète le fer au dernier représentant des "Martin Aparicio". L'actuel propriétaire modifie d'emblée le fer et la devise et transforme radicalement l'élevage avec l'acquisition de la moitié du cheptel de mères de Luis Algarra Polera (par tirage au sort).

jmc03k

Andrés ROCA REY : La tornade péruvienne…

Le 19 avril dernier, Andrés Roca Rey rejoint le cercle très fermé des novilleros sortant a hombros des arènes de Las Ventas.

De fait, cette performance dans l'antre de la tauromachie, fait du prodige péruvien le numéro un incontesté de la classe novilleríl. Mieux, le 4 juin, il réalise un « doublé » historique en coupant 2 oreilles à Séville, la 2ème arène la plus prestigieuse.

Torero de dynastie, Andrés sera dès l’âge de 15 ans pris en charge par son mentor actuel, José Antonio Campuzano, pendant qu'il s'inscrit à l'école taurine de Badajoz. Après un retour au pays d'un an, il n'aura de cesse d'accumuler les succès sur le sol européen, d'abord en "sans piquées" (Bayonne en 2013, Magescq début 2014), puis avec picadors (Captieux pour sa présentation ou Béziers pour ne citer que les plazas françaises). Pour clôturer une première temporada piquée plus que prometteuse, il est inexplicablement privé du Zapato de Oro d’Arnedo 2014 alors qu'il est le seul novillero du cycle à sortir en triomphe...

Aujourd'hui, avec courage, temple, technique, intelligence et sens inné du sitio, la perle péruvienne « marche sur l'eau » et transforme la quasi-totalité de ses actuaciones en triomphes. Comme à Aire sur l'Adour et Captieux, où il semble évoluer dans une autre catégorie. Sur le chemin de l'alternative de luxe qui lui est promise aux Vendanges Nîmoises, Andrés Roca Rey a sans nul doute coché avec insistance sur son agenda, la Novillada de Garlin. Il sait l'expectación de l'aficion du Sud Ouest quant à son duel avec son compatriote Galdós. Au delà de sa soif de vaincre, il devra s'imposer, question de suprématie.

arr03k

 Joaquin GALDÓS : l’autre atout péruvien...

En sortant a hombros en avril dernier des arènes garlinoises après avoir coupé 3 oreilles aux redoutables novillos de Pedraza de Yeltes, Joaquin Galdós a prouvé à l'aficion française qu'il faudrait aussi compter avec lui durant cette temporada. Une fois n'est pas coutume, le Pérou peut s'enorgueillir de posséder les deux meilleurs novilleros du moment et avec Andrés Roca Rey que l'aficion française avait découvert l'an dernier, Joaquin Galdos a pris pour sa part une nouvelle dimension cette année.

Fils d'Alfredo Galdós, matador de toros, le virus a également pris Joaquín qui, déjà tout petit, ne manquait aucune corrida dans les arènes d'Acho de Lima. C'est ainsi qu'il intègre en 2012 la Fondation "El Juli" d'Arganda del Rey sous la tutelle d'Ángel Gómez Escorial, matador madrilène retiré.

Après un bref retour au Pérou pour terminer ses études secondaires, il intègre l'Ecole Taurine de Málaga dirigée par Fernando Camara (sans se détourner totalement d'Ángel Gómez Escorial) et entame une carrière en "sans picadors" le 3 mars 2013 à Villaconejos (4 oreilles et une queue) pour une saison de 30 novilladas, avant d'effectuer ses débuts avec picadors à Málaga le 17 août 2014 pour une temporada de 10 novilladas et 23 oreilles coupées.

Meilleur novillero 2014 dans le Sud-Est pour sa formidable actuation de Saint-Gilles (4 oreilles), les débuts 2015 sont remarquables puisqu'après son triomphe garlinois, Joaquín Galdós a su charmer Séville (1 oreille) et Las Ventas, sensibles à son courage à toute épreuve et à sa technique affirmée. Vainqueur comptable de la première manche à Lima fin 2014, lors de sa première confrontation avec Andrés Roca Rey, Joaquín Galdós tentera à Garlin de confirmer son rang.

jg03k

Andy YOUNES : le Français qui monte…

Sacré meilleur novillero "sans picadors" à la fois dans le Sud-Est et dans le Sud-Ouest pour la saison 2014, Andy Younes a frappé fort d'entrée pour ses débuts avec chevaux pour la Pentecôte nîmoise. En coupant 2 oreilles à des novillos de Parladé, il s'octroie de ce fait le convoité Trophée de la Cape d'Or attribué par la Peña Antonio Ordóñez. Pour sa deuxième sortie dans sa nouvelle catégorie, il se présentera à l'aficion béarnaise aux côtés des deux actuels "monstres" péruviens.  Gageons qu'il mettra tout en œuvre pour voler la vedette à ses ses deux compañeros de cartel.

Le "démon du taureau" investit très jeune Andy, subjugué par cet animal lors d'une novillada de Blohorn en Arles alors qu'il n'a pas encore 6 ans. Il intègre l'école taurine arlésienne en 2009 et torée sa première capéa à Saint Rémy de Provence. Fin 2011, le jeune arlésien rejoint l’école taurine du maestro Richard Milian et après une trentaine de capéas, débute enfin le 16 juin 2013 en novillada sans picadors à Aire sur l’Adour où il coupe 2 oreilles aux erales des frères Bats. La machine est dès lors lancée et les succès s'enchainent avec une année 2014 aboutie et riche en triomphes (Arzacq, Bayonne, Roquefort, Maubourguet...). On retiendra notamment la fameuse course de Saint-Gilles où il indulte «Pirata» de la ganadería La Paluna, ainsi que son encerrona de Fourques (4 oreilles et une queue). Placé sous la houlette de Curro Caro, Il était alors temps pour lui de passer dans la division supérieure… C'est désormais chose faite (et de quelle façon !) et c'est donc avec sérénité qu'Andy peut aborder cette nouvelle temporada qui devrait lui permettre de "s'installer" en haut de l'escalafón novilleríl.

ay03k

(Communiqué)

PLAISANCE

plais03h

plais03k

Tous les détails sur le site de la Peña « Vivement 5 Heures » en cliquant ICI

SAINT-PERDON

La vie au campo est parfois dure... En effet, le novillo «titulaire » du Conde de Mayalde s’est rompu le piton droit et, de ce fait, est devenu impropre à la lidia.

Le deuxième choix ne s’étant pas développé comme souhaité, après concertation avec le ganadero, il a été décidé de sa non participation à notre édition 2015 de notre novillada concours.

Pour sa substitution, il nous fallait trouver une ganadería de renom avec une ancienneté pouvant s’intercaler entre les fers de Partido de Resina et Dolores Aguirre, toujours en tenant compte de la variété des encastes.

Notre choix s’est porté sur l’élevage de Fernando Peña Catalán avec un exemplaire de respect.

fp03k

Plus d’infos sur : www.lamuleta.net

(Communiqué)

ALMERÍA

alm03k

AYUDA

L'AYUDA organise une soirée exceptionnelle "Jazz y Toros"  le jeudi 9 juillet dès 19h30 sur la terrasse privatisée des jardins de l’hôtel IMPERATOR à NIMES dans le cadre des "BELLES RENCONTRES DU JAZZ" (soirée jazz   new-orleans  avec le STEAMBOAT JAZZ BAND)

Cette soirée conviviale  vous est proposée au tarif unique de 50 € par personne (tapas et boissons comprises).

L'ensemble des bénéfices permettra à l'AYUDA de participer à la sauvegarde de l'encaste minoritaire "SANTA COLOMA" via le pur Buendía en s'inscrivant dans la continuité de la première belle action menée par notre association.

Cette soirée est bien évidemment ouverte à tous.

Compte tenu du délai très court, je vous remercie de réserver, par mail ou par téléphone (06 73 87 64 56 - 06 73 87 64 56) puis de confirmer, obligatoirement,  votre réservation par le paiement par chèque à l'ordre de l'AYUDA à l'adresse suivante : Monsieur Jean-Marc BERGOGNE, 14 rue Emile REINAUD, 30000 NIMES.

Si des personnes ne peuvent assister à cette soirée, mais souhaitent  apporter leur soutien financier, nous sommes à leur entière disposition par téléphone.

Yvon VERDIER, Président L’Ayuda: Fond’actions Taurine Aficionada Hôtel C Suites - 152 Rue Claude Nicolas Ledoux -30900 Nîmes

(Communiqué)

NO HAY BILLETES

Balcon pour les encierros de Pamplona à la Calle Estafeta, ainsi que places de corridas pour la San Fermín, et billets pour les corridas de l’été avec "No Hay Billetes"…

pamp03p

Cliquez ICI

TOROS

Le numéro 2004 de la revue TOROS est paru le 4 juillet...

Au sommaire :

- L’arroseur de La Puebla

- éphéméride : 4 juillet 1925, le premier numéro de Biòu y Toros, 90 ans déjà !

- la chronique du temps : actualité judiciaire - Silvino Zafón Rodríguez « Niño de la Estrella », le torero rouge

- la chicuelina et ses variantes

-  San Fermín - Madrid, Istres, La Brède, Aire…

- les cartels - clarines

- les pelages des toros : particularités générales

- l'actualité taurine : Istres, La Brède, Aire sur l’Adour et Madrid,

- le dessin de Bonhoure

- les brèves

(Communiqué)

 tor03k

PALENCIA

pal03k

EXPO

ih03k