Jeudi 19 Septembre 2019
Andrés Mérida

am05xz

Le peintre malagueño Andrés Mérida expose au Novotel Atria de Nîmes…

En général, les artistes qui viennent exposer ne sont que des oiseaux de passage : montage, vernissage, démontage, et hop, à la suivante… Mais Andrés Mérida est un homme curieux qui aime bien s’imprégner de l’ambiance locale. C’est pourquoi, il a décidé de s’installer à Nîmes pour un mois, louant pour la circonstance une maison qui lui sert aussi d’atelier car même en déplacement, il ne se passe pas un jour sans qu’il ne prenne le pinceau…

Depuis la semaine dernière, ses toiles sont accrochées au Novotel Atria de Nîmes où elles resteront jusqu’à la fin du mois de mai. Jeudi prochain, 7 mai à 19h, Andrés Mérida a prévu un vernissage où tout le monde est convié. Une bonne occasion de le rencontrer et de partager un temps ses émotions artistiques…

Rencontré récemment alors qu’il mettait la main à la pâte pour régler les derniers détails, Andrés Mérida a évoqué sa venue chez nous et de façon plus générale, sa trajectoire d’artiste…

am05aa

«  Je suis venu exposer pour la première fois en France en février 2012 à la chapelle Sainte Anne d’Arles, à l’invitation de l’association Torería. Grâce à cette exposition, j’ai pu ensuite venir à Nîmes la même année pour Pentecôte, au Royal Hôtel, puis à Mont-de-Marsan pour la Madeleine. Je me sens très bien dans votre pays, notamment au Sud où les personnes sont très proches du caractère andalou. J’ai été très bien reçu, les gens sont accueillants et en outre, j’y ai de plus en plus d’amis, grâce aux réseaux sociaux comme Facebook.

am05a

Je vais passer un mois à Nîmes car j’aime beaucoup cette ville, j’adore flâner dans les rues, observer, prendre des photos. Je m’en servirai peut-être un jour pour représenter cette ville, mais toujours mêlées à la peinture…

Pour mon exposition de l’Atria, j’ai emmené des œuvres très différentes, avec une bonne part taurine, mais aussi d’autres choses, car j’aime aussi m’inspirer du flamenco et représenter les gens curieux, un peu fous, les choses de la vie aussi, sans réellement de modèles, mais toujours selon ma propre représentation, comme dans les rêves, selon ma propre imagination, par une vision un peu surréaliste. J’aime beaucoup l’humour, je le représente à ma façon, mais si certains de mes personnages ont l’air triste, c’est parce que le flamenco exprime des sentiments, ils ne sont pas tristes, je les montre tels qu’ils sont.

am05b

A l’étranger, j’ai exposé notamment, outre la France, au Portugal, en Allemagne, au Mexique, aux Etats-Unis, en République Tchèque, au Canada, en Argentine, en Chine… Quand j’expose dans d’autres pays, j’adapte un peu le contenu au caractère de ce pays ou d’une ville. Par exemple, aux Etats-Unis, j’avais exposé un torero avec une montera aux couleurs de l’Amérique ! Je mêle leurs icônes avec les miens…

am05d

Dans le domaine de la technique, je peins beaucoup d’huiles sur toile, mais il y a une technique qui me plait aussi beaucoup, ce sont les dessins avec des cendres ! Au début, je faisais ça pour m’amuser, mais je me suis rendu compte qu’en répandant des cendres de cigarette, ça produisait un bel effet. Je les répands, elles imprègnent le support, un peu comme le fusain, puis je passe un fixateur.  Pour cette technique, les cendres de cigarette sont bien meilleures que celles des cigares ! Ça plait beaucoup, notamment en Allemagne où mon agent m’en demande pas mal…

Voir cette technique en cliquant ICI

Mon style correspond au nouveau figuratif. Il y a pas mal d’artistes qui se retrouvent dans cette tendance, mais c’est avant tout quelque chose de personnel. C’est quand-même un mouvement assez libre, chacun est différent, avec ses influences, notamment avec le XXème siècle, Dali, Picasso, mais aussi des impressionnistes… C’est tout à fait logique que nous soyons influencés par cette époque artistiquement si prolixe !

am05c

J’ai du mal à évaluer mon évolution, ce sont plutôt les gens qui connaissent ma production qui s’en rendent compte ! Mais quand j’ai exposé une rétrospective, il est clair que cette évolution est notable, tout en gardant le caractère de ma peinture.

am05e

Après Nîmes, je me reposerai quelques temps. J’aurai aussi une exposition à Málaga pour la feria d’août, mais relativement modeste, et à la fin de l’été, c’est pratiquement sûr, j’exposerai dans une galerie qui va s’ouvrir à Ciudad Real… »

am05f

Donc, si ça vous tente, rendez-vous le jeudi 7 mai à 19h à l’Atria, superbement décoré pour la circonstance avec notamment les toiles d’Andrés Mérida…

Découvrir le site d’Andrés Mérida en cliquant ICI

am05wx 001

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff