Mercredi 12 Décembre 2018
Béziers, Madrid, Castella, Expo…
Samedi, 02 Mai 2015

bez02xz

Despedida biterroise pour Morenito, Mehdi Savalli le plus en vue…

Avec un ciel clément et une entrée qui n’a pas satisfait l’organisation, ce festival annoncé comme une opportunité pour les toreros français a connu quelques bons moments dans une ambiance quelque peu feutrée. Bétail de Blohorn donnant dans l’ensemble un jeu satisfaisant, et un Pagès-Mailhan pour Morenito.

Morenito de Nîmes (oreille) faisait ses adieux aux Biterrois. Il ouvrit les débats en recevant son adversaire de Pagès-Mailhan par deux largas cambiadas de rodillas avant deux rencontres. Brindis à l’assistance, bonne entame au fil des planches puis séries méritoires face à un bon toro auquel il ne manquait qu’un peu de « chispa ». Entière.

mn02h

Mehdi Savalli (deux oreilles) ptoucha un Blohorn qui fit d’emblée travailler le menuisier. Après deux bonnes piques puis une ovation au second tercio, faena bien conçue avec alternance de séquences templées bien rematée par entière.

ms02h

Jérémy Banti (silence) a démarré par capotazos allurés. Deux rencontres puis brindis au public d’un long trasteo comprenant plusieurs passages ajustés, notamment à droite, la conclusion s’avérant plus délicate.

jb02h

Roman Perez (oreille) afficha des gestes stylés au capote et après deux piques poussées, le bicho fit voler quelques planches au moment du brindis. La suite avec entrega et dynamisme, les meilleurs passages venant à bâbord. Entière caídita.

rp02h

Thomas Joubert (oreille) a une nouvelle fois affiché ses bonnes dispositions. Son adversaire alla d’emblée taper très fort au burladero avant de se ressaisir au cheval. Brindis à Morenito et Banti avec nouveau coup de boule du fauve dans les planches. Entame suave, séries templées avant un sérieux accrochage dont Thomas se tira sans mal avant de bien se reprendre à gauche. Entière au troisième envoi.

tj02h

Tomas Cerqueira (silence) étala de bonnes manières au capote face à un opposant qui afficha sa mansedumbre au cheval, mais qui par la suite manifesta une caste propice au bon toreo. Tomas se distingua surtout sur plusieurs séries de naturelles, tua d’une demie tombée après pinchazo, le public restant curieusement de marbre après un trasteo somme toute agréable à suivre.

tc02h

Cayetano Ortiz (silence) clôtura la séance par gestes allurés sur les capotazos de réception puis brinda à l’assistance une faena méritoire sur les deux côtés avant final sur le petit périmètre puis un tiers de lame après trois pinchazos.

co02h

A l’issue du festival, matadors et banderilleros ont reçu une récompense en piste avant que Christian Coll, président du CTPR « El Mundillo » ne prenne la parole pour remercier tous les participants, en piste comme sur les gradins, concluant son intervention en regrettant la faible mobilisation des aficionados pour soutenir à la fois les toreros français et une noble cause.

bez02h

Des propos auxquels je souscris totalement…

cc10h

En matinée, devant une chambrée réduite, trois erales de Roland Durand et un de Pagès-Mailhan, bons dans l’ensemble, avec la palme au premier et au Pagès-Mailhan sorti en quatrième position pour… Pierre Mailhan.

Jamadi Ibañez (saluts), de l’école du Campo de Gibraltar, est allé recevoir son client a portagayola, se faisant ensuite quelque peu déborder avant de bien se reprendre. Applaudi aux banderilles sur deux paires, il brinda à Cayetano Ortiz, Tomas Cerqueira et Mehdi Savalli une faena débutée à genoux suivie d’enchainements dynamiques et parfois pintureros, l’ensemble étant terni par une atravesada avant quasi entière.

ji02h

El Chispa (oreille), de l’école de Béziers, reçut un becerro playero par bons capotazos puis brinda à l’auditoire une faena volontaire plus relevée sur le flanc droit. Entière.

elch02hj

Tibo Garcia (oreille), débuta bien au capote et brinda à Lilian Ferrani et Cayetano Ortiz une faena débutée en se fendant près des planches avant de donner la distance sur plusieurs mouvements droitiers honorables. Le Nîmois éprouva ensuite plus de difficultés sur l’autre rive avant de bien se reprendre sur la bonne corne. Deux entières, la première tombée.

tg02hg

Pierre Mailhan (vuelta), de l’école d’Arles, perdit avec les aciers le bénéfice d’une faena complète brindée au public, débutée par deux cambios face à un bon adversaire de la maison mère et poursuivie par des séries correctement tracées, surtout à gauche. Auparavant, il s’était fait applaudir avec les palitroques, notamment sur une deuxième paire au quiebro.

pm02h

MADRID

Traditionnelle corrida goyesque accidentée, mais très soutenue, voire mémorable, avec le triomphe de Morenito de Aranda et les blessures d’un López Simón héroïque, obtenant un pavillon à l’issue de chaque combat, ainsi que d’Ángel Teruel. Grand lot de Montealto…

Morenito de Aranda (saluts, silence, deux oreilles et saluts) a connu une drôle de situation, devant lidier quatre toros après la blessure de Teruel. Auteur d’une grande tarde, il a coupé les deux oreilles, ce qui est très rare ici, de l’excellent « Frutero », sorti en cinquième position, pour qui a été pétitionnée une vuelta al ruedo non accordée. Depuis sa réception a portagayola jusqu’à l’entière qui libéra les deux trophées et lui ouvrit la Puerta Grande, Morenito a construit une faena intelligente et courageuse, avec lenteur et aplomb. Après son triomphe de la semaine dernière à St-Martin, voilà bien un  torero qui devrait davantage être pris en considération dans les ferias importantes… par ses propres mérites !

ma02h

Alberto López Simón (oreille et oreille) a lui aussi connu une tarde peu commune, mais paradoxalement par rapport aux deux oreilles coupées, à l’issue moins allègre que celle de son chef de lidia. Pour lui, une tarde de « sangre y valor », car au lieu d’accompagner Morenito dans sa sortie a hombros comme ses deux trophées la justifiaient, c’est par la porte de l’infirmerie qu’il a quitté Las Ventas ! Blessé par son premier qui lui a infligé deux cornadas au moment de porter l’estocade, il a été ensuite évacué vers l’infirmerie dont il est ressorti en demandant de prendre en suivant son deuxième adversaire, ce qu’il a fait avec un garrot à la cuisse droite. Au terme de ce second combat, il a été opéré à l’infirmerie de deux cornadas de 10 et 25 cm ayant causé notamment des dégâts au nerf sciatique avant d’être dirigé vers un hôpital. Pronostic grave.

ls02h

Ángel Teruel a lui aussi été gravement blessé par son premier sur une naturelle. Cornada de 20 cm dans la cuisse gauche avec contusion à la fémorale et dégâts musculaires. Pronostic grave.

at02h

Quel est l’imbécile qui a prétendu que les toros de lidia étaient apprivoisés et inoffensifs ?

(Photos : Ángel Marcos – Las Ventas)

CASTELLA

Triomphe de Sébastien Castella à Trujillo, le Biterrois coupant une puis deux oreilles aux toros de Luis Algarra.

sc02h

Il est sorti a hombros en compagnie de Miguel Ángel Perera qui a coupé les deux oreilles de son second après avoir salué.

Saluts et silence pour Rivera Ordóñez et silence pour Leonardo Hernández qui a combattu un toro de Los Espartales.

(Photo : Communication Castella)

EXPO

am02h

 Cordiale invitation à tous les aficionados…

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 edj 222aff