Mercredi 28 Février 2024
Arnedo, Samadet, Mimizan, Valencia...

gm22xz

Sortie a hombros pour Ginés Marín qui a coupé les deux oreilles du cinquième Fuente Ymbro...

Un tiers d’arène, novillos de Fuente Ymbro justes de forces, six piques au total, la moyenne est vite comptée ! Nobles, mais pour la plupart manquant de forces et de piquant. Chez les novilleros, Ginés Marín décocha la timbale avec le cinquième, et au cours de cette tarde, il fut le plus entreprenant et décidé. Revenant d’une grave blessure, José Ruiz Muñoz a fait preuve d’un visible manque de confiance, malgré quelques gestes de classe.

Ginés Marín (applaudissements, saluts et deux oreilles) a crevé l’écran après avoir perdu au moins un trophée pour avoir pinché sa seconde faena. Avec le quinto, qui justifia l’adage, le Jerezano construisit notamment sur la rive gauche une faena allurée faite de séries liées et ajustées. Le meilleur moment de cette tarde qui allait valoir au  vainqueur du "Zapato de oro" 2014, après une bonne entière, les deux pavillons qui lui ouvraient la grande porte pour un nouveau triomphe à l'Arnedo Arena.

 gm22h

José Ruiz Muñoz (silence, silence et sifflets) ne s’est pas montré très à l’aise. Peu avantagé au sorteo, il eut du mal à prendre le dessus sur ses adversaires malgré des gestes parfois très allurés, mais manquant de suivi. Et comme il étala avec la ferraille une maladresse chronique, sa prestation ne passera pas à la postérité. A l’évidence, José doit retrouver la confiance après sa grave blessure de l’an dernier. Sur ce qu’il nous avait alors montré, on le sait capable d’exposer un toreo digne d’intérêt. Attendons...

jr22h

SAMADET

Novillos de Cuillé bien présentés.

Borja Álvarez : silence après deux avis et silence après deux avis.

Manolo Vanegas : applaudissements après deux avis et vuelta al ruedo après un avis.

Álvaro García, qui débutait avec les picadors : vuelta al ruedo et ovation avec pétition d'oreille alors qu'il se rendait à l'infirmerie. Il a tué son novillo d'une grande estocade malgré sa blessure. Il a séduit par son courage. Sa cuadrilla a effectué une vuelta au ruedo alors qu'il était à l'infirmerie.

 ag22h

Le jeune novillero espagnol Álvaro García a été blessé ce dimanche lors de la novillada de Samadet, pour la première piquée de l'année dans les Landes. Il a été atteint d'un double coup de corne de 15 et 12 centimètres de profondeur dans la cuisse droite. L'accident est arrivé lorsqu'il combattait le sixième novillo de l'élevage français de Philippe Cuillé. Ce coup de corne a pour conséquence une lésion importante du muscle quadriceps droit. Álvaro García a réussi à tuer son opposant avant de passer à l'infirmerie des arènes où il a été soigné.

Par ailleurs, on notait la présence autour des arènes d'une quarantaine d'anti-taurins contenus par un important dispositif de gendarmerie. Il n'y a pas eu d'incidents majeurs.

(Informations et photo Christian Sirvins)

MIMIZAN

La temporada commence à peine, mais le programme est déjà bien chargé. Le Club Taurin Mimizannais vous propose différentes sorties et manifestations.

Notez bien ces dates et n’hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

14 mai à 11 h: Novillada Non Piquée suivie d’un repas sur l’esplanade des arènes.

30 mai journée complète à la Ganadería de Jean-Louis Darré, à la découverte des toros retenus pour la corrida du 22 août. Si suffisamment d’inscrits nous souhaiterions organiser un car.

13 juin: présentation de l’affiche de la corrida à la Chapelle de la Plage.

27 et 28 juin: voyage taurin à la Feria de Burgos

Spectacle taurin le 30 juillet. A préciser.

Point d’orgue de la temporada, 22 août : grande corrida.

18 au 23 août: Exposition d’Arts Taurins

Septembre: Voyage taurin à Salamanca

http://www.torosenmimizan.fr/news/news.php

(Communiqué)

VALENCIA

El Juli a été déclaré triomphateur des Fallas 2015 par le jury de la Diputación de Valencia...

elj14m

Autres trophées :

Meilleur toro: "Juncoso", de Núñez del Cuvillo.

Trophée Vicente Zabala à la meilleure ganadería: Desierto.

Meilleur rejoneador: Andy Cartagena.

Trophée Jaime Marco « El Choni" au meilleur toreo de cape de matador: Daniel Luque.

Trophée Manolo Martínez à la meilleure estocade: Sébastien Castella.

Trophée Manuel Granero à la meilleure faena: Morante de la Puebla.

Trophée Manolo Montoliu au meilleur picador : Desierto.

Trophée Blanquet au meilleur banderillero dans la brega : José Antonio Carretero.

Trophée Paco Honrubia au meilleur banderillero pour la pose des  banderilles : Juan José Trujillo.

Meilleur  novillo: "Gestor", d’El Parralejo.

Meilleur novillero : Jonathan Varea.

Meilleur toreo de cape de novillero: Jonathan Varea.