Mercredi 12 Décembre 2018
Bois mouillé
Vendredi, 14 Novembre 2014

Avec les déclarations des uns et des autres, on sent bien que le bois se mouille…

Ces derniers jours, les cris d’alarme se sont multipliés, et le constat est clair, si rien n’est fait pour redresser la barre, la corrida court à sa perte.

On est donc sur un problème économique et structurel de première importance, j’allais dire de première urgence, et si dans le passé on a déjà entendu de tels discours, il est évident qu’avec la crise sociale qui perdure, les choses se sont considérablement aggravées.

Le constat étant établi et partagé par tous les secteurs du monde taurin, il apparait souhaitable que toutes les parties prenantes se retrouvent autour d’une table pour en discuter et trouver les solutions qui permettraient de remettre le navire à flot… tout en étant conscients que les intérêts des uns et des autres sont loin de converger.

Une équation difficile à résoudre, certes, mais qui faute de solutions, plongerait la tauromachie au fond du gouffre. Espérons donc que chacun y mette du sien, empresas, toreros, ganaderos et autorités, dans la même volonté d’éviter le pire. Ce n’est pas pour eux une mince responsabilité. Avec en filigrane, la question qui tue : on fait quoi ?

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 edj 222aff