Mardi 22 Octobre 2019
Garrido
Vendredi, 22 Août 2014

Les retombées d’une encerrona réussie…

Si par les temps qui courent les encerronas sont devenues monnaie courante, en tout cas plus fréquentes qu’à une époque plus lointaine, il est plus rare que ce soit des novilleros qui s’y collent.

L’exercice n’est pas sans risques et en définitive, ressemble souvent à un quitte ou double. Pour José Garrido, aujourd’hui, à Bilbao, la pièce est tombée du bon côté.

Le novillero de Badajoz peut maintenant voir son avenir s’éclaircir, même si rien n’est définitif dans ce milieu, et cela tombe d’autant plus bien que de l’avis général, sans faire d’injure à qui que ce soit, on manque de novilleros punteros capables de faire la différence et d’afficher une personnalité qui leur permettra d’aller plus loin. José Garrido est incontestablement de ceux-là…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels