Mardi 22 Octobre 2019
Retour
Lundi, 18 Août 2014

Avec quelques souvenirs impérissables dans la musette…

Ça n’a pas été vraiment de la tarte car après Toulouse, bouchons, ralentissements, re-bouchons, mais bon, je commence à y être habitué ! Bref, pénates regagnées avec pas mal de souvenirs, autour des toros, bien sûr, mais aussi de la convivialité, que ce soit à Riscle, Hagetmau, Villeneuve, Bayonne ou Dax…

Un périple de dix-huit jours dont il me restera beaucoup de choses, et si je devais établir un palmarès, je citerais volontiers Fandiño pour sa première faena à Bayonne, un modèle du genre, Morante à Dax, parce que Morante dans un bon jour, ce n’est pas rien, et Daniel Luque, surtout pour sa prestation bayonnaise, mais aussi pour sa seconde faena de deux oreilles à Dax face à un Torrestrella.

Bien sûr, je pourrais en citer d’autres qui eux aussi se sont mis en évidence, mais comme à Auteuil, le tiercé ne comporte que trois numéros… Côté toros, je mettrais à égalité les Montalvo de Bayonne et les Pedraza de Yeltes de Dax, avec en troisième position les Pedrés de Bayonne. Et dans la catégorie novillada, les novillos de la Quinta à Hagetmau avec José Garrido, et mention à José Ruiz pour sa prestation de Riscle.

Bien sûr, ce n’est que mon avis, et tout ceci reste un peu subjectif, mais globalement, dans toutes les arènes citées, j’ai vu pas mal de bonnes choses. D’autres feront des choix différents, mais bon, l’essentiel reste qu’il y a eu un peu partout pas mal de plateaux de qualité et qu’excepté le samedi à Bayonne, où les absents ont eu tort, l’aficion a su répondre présent. Et ça aussi, ce n’est pas rien…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels