Jeudi 25 Avril 2019
Dax, Béziers...

dax15xz

A Dax, sorties a hombros de Manzanares, Juan Leal et le mayoral de Domingo Hernández le matin et de Daniel Luque l’après-midi, et à Béziers, celle de Sébastien Castella…

Arènes pleines, ciel menaçant. Six toros de Domingo Hernández correct de présentation, donnant un jeu varié, le troisième étant honoré de la vuelta posthume.

Morante de la Puebla (saluts aux deux) a cultivé le paradoxe d’être le seul à n’être pas sorti a hombros après avoir éclaboussé cette matinée de sa torería allurée, alignant des instantanés pour le bonheur des photographes et des aficionados !!! Il ne fut pourtant pas le mieux servi, mais lors de ses deux trasteos, Morante a été « en Morante », y compris d’ailleurs dans son rôle de chef de lidia. A son premier, qui mesurait les planches, il distilla des muletazos somptueux après un extraño puis sur un quite relâché au sortir de deux piques, la première poussée. Remarquable entame de faena qui déclencha les premiers olés, séries de derechazos avec changement de mains, naturelles ajustées, avant un final égrené de détails de classe, le tout allant toutefois un peu a menos à cause des conditions de son adversaire. Entière caída. Au quatrième, excellent accueil au capote, deux piques sans grand style, la seconde sur le réserve, bon second tercio avec saluts d’Álvaro Núñez, puis superbe début droitier avant plusieurs séries de grande musique sur les deux bords, malgré une adversité qui avait tendance à lorgner vers les planches. Trois pinchazos avant entière.

 mo15m

Manzanares (oreille et deux oreilles) reçut son premier avec élégance et après deux piques puis un bon quite de Juan Leal, l’Alicantino exécuta de remarquables redondos avant un enchainement inversé qui fit chavirer l’assistance. La suite sur le même ton avec une bonne séquence gauchère face à un bicho qui alla a menos, Manzanares en finissant d’une entière qui libéra un premier trophée. Il doubla la mise avec le quinto qui prit deux piques avant un salut de Curro Javier au second tercio. Faena artistiquement aboutie, qui alla a más avec des enchainements de haute école, changements de mains à la clé, le tout conclu par un recibir qui mit les gens debout.

manz15m

Juan Leal (oreille et oreille) tomba sur un excellent toro qui provoqua un batacazo sur le premier assaut avant de recevoir un second puyazo appuyé. Saluts de Rafael Viotti pour deux bonnes paires, brindis à l’auditoire, début arrodillado au centre, désarmé une fois, mais y retournant avec succès avant de bons redondos puis naturelles méritoires avec gros susto quand le toro le bouscula sans mal sur une seconde d’inattention. Final rapproché et entière. Avec l’ultime,  bien reçu au capote, il brinda au public après deux bons puyazos, une faena débutée par deux cambios au centre. Après deux bonnes séries de derechazos puis des naturelles plus prudentes, Juan s’engagea dans une séance encimista qui porta sur les gradins avant bernardinas et entière d’effet rapide. En tout état de cause, entouré de ces deux figuras, une présentation réussie pour Juan qui s’engouffra par la grande porte en compagnie de Manzanares et le mayoral de Domingo Hernández.

jl15m

Mais outre le bilan arithmétique, les sorties d'un côté ou de l'autre, le nombre d'oreilles, et sans rien enlever aux mérites de chacun, une corrida où il ne faudra surtout pas oublier Morante…

Après-midi. Plein, beau temps. Six toros de Torrestrella, de présentation moyenne, inégaux de jeu, certains manquant de fonds, meilleur, et de loin, le cinquième.

 dl15m

Juan José Padilla (silence aux deux) tomba sur un premier client assez incommode qu’il banderilla après deux puyazos, s’attirant une ovation, notamment pour une troisième paire au violon. Brindée au public, sa faena ne décolla jamais, et après s’être fait déchirer sa muleta sur les doblones, le Pirate cumula les échanges indécis face à un bicho qui réfléchissait et qui ne lui laissa aucune option d’espérer mieux. Tiers de lame après pinchazo. Au quatrième, reçu par deux largas cambiadas de rodillas puis bon capoteo par véroniques, chicuelinas et rebolera, le Jerezano enthousiasma les gradins avec un tercio de banderilles aux airs de « Clavelito » qui lui valut une grosse ovation. Début de faena assis sur l’estribo, mais par la suite, le Cyclone eut du mal à s’entendre avec son burraco qu’il finit par liquider d’une entière.

jjp15m

 Daniel Luque (saluts et deux oreilles), venu remplacer Iván Fandiño, s’est taillé la part du lion avec un  cinquième qui confirma l’adage. Reçu par bon capoteo et demie supérieure, le bicho prit deux piques, la seconde en simulacre, avant les saluts des frères Neiro au second tercio. Début de faena alluré avec notamment deux trincherazos, la suite relâchée et verticale en alternance sur les deux bords, dosantina templée puis luquecinas qui transmirent au conclave. Entière. Auparavant, le maestro de Gerena exécuta un excellent quite par chicuelinas entre les deux puyazos. Brindis au public, excellente entame par le haut sans remuer un orteil puis succession de muletazos allurés sur les deux rives face à un opposant qui ne favorisait pas forcément les grandes envolées. Entière, descabello et pétition minoritaire.

dl15n

 David Galván (silence aux deux) eut du mal à passer la rampe face à deux exemplaires qui ne l’ont guère aidé. Certes, il s’est montré les deux fois volontaire et appliqué, mais sans aucune option d’aller plus loin qu’un succès d’estime pour sa présentation.

dg15m

 BÉZIERS

sc15m

Environ trois quarts d’arène, tramontane. Six toros de Robert Margé donnant un jeu varié, meilleur le cinquième...

sc15n

Belle prestation de Sébastien Castella qui est sorti a hombros après avoir coupé une oreille à chacun de ses opposants.

ep15m

Deux silences pour Enrique Ponce, peu heureux au sorrteo, et saluts et oreille pour Juan Bautista, le palco refusant de lui octroyer un trophée au terme de son premier combat après une pétition soutenue.

jb15m

(Photos JC. Carbonne)

En matinée, triomphe de Joaquín Galdos, qui a coupé deux oreilles d’un bon eral de Robert Margé.

jg15m

L’élève de l’école taurine de Béziers Joao Machado s’est lui aussi distingué en coupant une oreille.

am15m

Silence pour Sergio Roldán et vuelta pour Pierre Mailhan.

Prix du triomphateur et de la meilleure estocade pour Joaquín Galdos qui a été récompensé par le club taurin Sol y Sombra et l’UCTPR.

bez15m

Joao Machado a pour sa part été récompensé pour le meilleur quite de la matinée.

(Photos : Daniel Chicot)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z