Mardi 22 Octobre 2019
Adieu, Monsieur Yonnet…
Lundi, 28 Juillet 2014

Le Monde des Toros perd un Figurón de l’élevage…

Lors de mes dernières visites à La Belugo pour assister à des tentaderos, je voyais bien que le propriétaire des lieux déclinait, mais en apprenant son décès, c’est avec une grande tristesse que j’évoque là un homme exceptionnel, un personnage, ou plutôt une personnalité, emblématique qui a su se faire une grande place dans le monde des toros, en tant qu’empresa et ganadero.

hy08t

Que dire d’Hubert Yonnet, le doyen des éleveurs français, que l’on ne sache déjà ? Rien, ou beaucoup de choses, mais pour ma part, je retiendrai entre autres en évoquant cet homme de terrain, de passion, qu'il savait si bien faire partager, ces quelques moments privilégiés de conversations à La Belugo au cours de divers entretiens où l’éleveur, apparemment réservé, finissait toujours par délivrer quelques confidences. Je retiendrai aussi quelques virées pour aller photographier ses superbes toros en sa compagnie, mais surtout une entrevue, il y a une vingtaine d’années, dans son bureau des arènes d’Arles, où j’avais pu vérifier quel humaniste était Hubert Yonnet. J’ai encore le souvenir plus récent d’une corrida à Vergèze vécue à ses côté, avec aussi Françoise, pour des commentaires à chaud qui me faisaient voir les choses d’une autre façon, plus intimiste, et probablement plus pertinente.

hy28m

Aujourd’hui, La Belugo est en deuil, toute la Camargue, l’Aficion, Françoise, sa famille, ses proches, ses amis… et à tous, j’ai simplement envie de dire que nous perdons un Figurón, un Señor Ganadero, et que je partage leur peine. Reposez en paix, Monsieur Yonnet.

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels