Dimanche 31 Mai 2020
Rieumes, Tarascon, Saint-Sever, Soria, Burgos, Algeciras…
Dimanche, 29 Juin 2014

lh29xz

Sortie a hombros de Louis Husson avec la ganadera Dolores Puerta…

 Temps pluvieux, bonne entrée. Six novillos de Diego Puerta bien présentés, charpentés, donnant un jeu divers, intéressants dans l’ensemble, le sixième étant crédité de la vuelta posthume.

Borja Jiménez : applaudissements et silence.

Vicente Soler : saluts et silence.

Louis Husson : oreille et deux oreilles.

Belle performance de Louis Husson qui malgré des conditions très défavorables, le ruedo s’étant transformé en piscine, a fait preuve au sixième d’une grosse détermination, emballant la machine avec aguante et firmeza, tuant bien de surcroît…

TARASCON

ddm29g

Devant demi-arène, le plus en vue a été David de Miranda qui a fait une vuelta à son premier, puis étant applaudi à l’autre.

ddm29h

ms29hMiguel Ángel Silva : saluts et silence.

dc29hDaniel Crespo : saluts puis trois avis

Novillos d’Olivier Fernay, Gallon frères, Blohorn, Luc et Marc Jalabert, Roland Durand et Dos Hermanas.

A noter qu’au second, Mojales Balti sauta en piste pour marquer son mécontentement, aucun novillero français n’ayant été engagé.

ay29h

En matinée, Andy Younes a coupé une oreille à un eral de San Sebastian, ainsi qu'El Azabache qui a remporté le trophée de l'UCTPR.

az29h

(Photos : Daniel Chicot)

SAINT-SEVER

Novillada des fêtes. Moins de 1/2 entrée, temps pluvieux et grosse averse une 1/2 heure avant le paseo. Novillos de La Quinta.

Tomás Angulo, palmas après avis et ovation après deux avis;

Posada de Maravillas, silence après avis et vuelta après une pétition; Clemente, silence et oreille protestée par une partie du public.

Ovation au picador de Clemente Óscar Bernal pour son tiers de piques au sixième.

Dans le type, bas de châssis (surtout les trois premiers) et parfois mal défendus, les novillos de La Quinta n'ont pas eu, cette fois, ce mordant, cette présence que l'on aime chez eux. Le second fut le meilleur du lot, un animal complet, brave à la pique et qui avait de la vibration sous la muleta. Le premier et le sixième maniables, mais sans plus. L'ensemble fade, fit son boulot sous le cheval et finit à menos dans les leurres des toreos.

Tomás Angulo ne laissera pas un grand souvenir. Il a une certaine habileté et plus d'expérience que ses deux camarades. Une technique solide, sans doute, là où il fallait pour réussir une pointe de fantaisie, une note artistique, compte-tenu de la candeur des opposants, qu'il ne possède pas. Il fut durement secoué en tentant de mettre à mort son premier adversaire, passa à l'infirmerie mais revint par la suite.

Posada de Maravillas fit illusion avec la cape qu'il mania avec grâce et élégance lors de ses deux passages. Ce furent les meilleurs moments de l'après-midi. Il y a sans conteste quelque chose de langoureux dans ses attitudes avec le capote. Avec le muleta, ses deux travaux baissèrent d'un ton; il eut pourtant, avec le second La Quinta, un adversaire qui se prêtait au triomphe. Il manqua de liant dans ses séries et ne sut pas exploiter les ressources de cet opposant qu'il tua mal. Par la suite, son début de faena plut, mais l'ensemble s'étiola et manqua d'éclat. Comme il tua d'une bonne estocade, une partie du public demanda l'oreille que le palco refusa de lui céder.

clem29h

Clemente n'aura pas vraiment convaincu hier à Saint-Sever. Le Bordelais n'était pas gâté par une opposition terne et sur laquelle il fallait monter pour passer la rampe. Il manqua d'enthousiasme et ses beaux détails, les pechos notamment, furent isolés dans un ensemble peu structuré et souvent anodin. Il plaça au dernier toro l'estocade de la soirée et coupa ainsi la seule oreille d'un spectacle qui ne restera pas dans les annales du Cap de Gascogne.

Pierre Vidal – Photo : Ch. Sirvins

SORIA

Sortie a hombros d’Iván Fandiño, oreille et deux oreilles, et d’Alejandro Talavante, oreille et oreille face à des toros d’El Torreón.

sor29h

Sébastien Castella, sans grandes options, silence et saluts.

(Photo : Mundotoro)

BURGOS

Sergio Galán est sorti a hombros pour avoir coupé les deux oreilles de son second toro de La Castilleja, après avoir salué à son premier. Pour Pablo Hermoso de Mendoza, oreille et silence, et pour Joao Moura fils, saluts et oreille.

ALGECIRAS

Manzanares a été déclaré triomphateur de la feria d’Algeciras pour la deuxième année consécutive…

manz22g

Palmarès complet :

Triomphateur : Manzanares

Meilleure paire de banderilles : Curro Javier

Meilleure faena artistique : David Galván

Meilleure estocade : Manzanares

Meilleur toro : « Largapuya », de Fuente Ymbro

Meilleur peón de brega : Daniel Duarte

Quite providentiel : Desierto

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 ar14rizl Copie