Mardi 23 Avril 2019
AFAP

pr01l

Retour sur la journée taurine de samedi et présentation des projets de l’Association Française des Aficionados Prácticos…

 Cette association, présidée par Hervé Galtier, est particulièrement dynamique, la récente journée taurine chez Alain Bonijol attestant de la mise en pratique de ses principes, aider les jeunes à se former et à s’exprimer dans le ruedo et faire une bonne place aux amateurs passionnés de toreo.

Le matin, les quatre aspirants, un de l’Ecole Taurine de Montpellier et les trois autres  de la section « El Toreo », qui fait partie intégrante de l’AFAP, se sont mesurés aux erales de Michel Niquet devant une bonne chambrée, tous mettant du cœur à l’ouvrage selon son niveau.

pr01i

 L’après-midi, après une pause très conviviale, deuxième partie avec un « encuentro » d’afionados prácticos, quatre d’entre eux se succédant en piste, toujours face au bétail de Michel Niquet, l’éleveur de la ganadería Sainte Marthe.

Avec des fortunes diverses, sur les conseils avisés de Morenito de Nîmes et Denis Loré, avec aussi un niveau de préparation inégal, les quatre becerristas ont montré qu’en conjuguant  aficion et volonté, tout devenait possible…

pr01m

Les commentaires d’Hervé Galtier…

 "Cette journée faisait partie de notre programmation dans le cadre de celles réservées aux écoles taurines et aux amateurs, c’était un condensé des deux, avec la dénomination de PROAM.

 Pour ce premier Bolsín El Toreo, nous avons invité un jeune de l’école de Montpellier et nous avons inclus trois jeunes de notre école. Il y aura encore des bolsíns pour faire toréer les jeunes des écoles taurines, avec chaque fois des invitations pour les autres écoles, dans un esprit d’ouverture. Pour ces manifestations, on a le soutien de la Ville de Nîmes.

 Quant à la partie amateurs, avec les prácticos, ils vont eux aussi participer à plusieurs rencontres, dénommées « encuentros ». Pour eux, c’était une première, c’était la première fois qu’ils estoquaient leur toro. Ce ne sera pas systématique, mais, là, ils ont eu l’occasion de le faire en public pour la première fois, tout comme le matin pour Rafael de Lucas et Clément Fernandez, la deuxième fois pour Geoffrey Brun, tandis qu’El Diego a plus d’expérience dans ce domaine.

 Je suis globalement très satisfait de cette journée, on ne s’attendait pas à faire autant de monde avec plus de cent entrées le matin, compte tenu de la multiplication des fiestas camperas. On a été favorisé à la fois par la météo et notre circuit de relations, mais les jeunes ont eux aussi drainé du monde pour leur bolsín.

 Je suis aussi satisfait du bétail, Michel Niquet fait ça par passion, ses toros sont d’origine François André et ils ont donné globalement satisfaction. C’est un éleveur modeste, on travaille avec lui depuis plusieurs années et c’est aussi important pour nous de solliciter les ganaderos français.

 Quant aux jeunes, ils s’en sont bien tirés, chacun a essayé de donner le meilleur de lui-même et en définitive les gens se sont régalés et les professionnels aussi.

 eld01h

El Diego a déjà une certaine expérience puisque ça fait pas mal de temps qu’il navigue dans le circuit des non piquées, cette expérience étant d’ailleurs son point positif, il sait où il va, mais il devra encore travailler physiquement pour avoir plus de poder devant le toro.

 gb01h

Geoffrey Brun a très peu toréé, il manque d’expérience, d’entrainement, mais il a quand même tiré son épingle du jeu en construisant plusieurs bonnes séquences. Il lui faut encore améliorer des choses, mais il s’en est bien tiré avec l’épée.

 cf01h

Clément Fernandez a reçu le novillo le plus compliqué, le plus âpre, il n’était pas le plus agréable, mais il avait sa faena. C’est le genre d’adversaire avec lequel il faut rapidement être en confiance, c’est justement le point qu’il devra travailler. Clément a progressé, il a mis un bon coup d’épée, et quand il aura pris plus d’assurance, ça ira encore mieux. Il faut dire que toréer devant son père (Stéphane Fernandez Meca) était certainement une pression supplémentaire, il avait envie de bien faire, il était très ému, c’est aussi quelque chose qu’il devra gérer.

 rdl01h

Quant à Rafael de Lucas, lui aussi fils de professionnel, il est plus libéré, il a exécuté de bonnes séquences, il a un sens artistique évident, mais il commence et il devra encore progresser dans le domaine technique. Il a mis un bon coup d’épée, il a coupé deux oreilles, ce qui est forcément encourageant…

 pr01j

Il faut savoir que les prácticos sont très encadrés, ils suivent deux ou trois fois par mois des cours avec Morenito et Denis Loré, on ne peut pas dire qu’ils sont arrivés là par hasard…

 cdv01h

Christophe De Vos a eu le meilleur toro, c’est celui qui est le plus préparé, il s’entraine souvent, il a fait la meilleure faena, il était content et pour lui, ça a été très positif.

 pb01h

Pour Philippe Baio, ça a été plus délicat et il s’est fait spectaculairement accrocher, il nous a fait une grosse frayeur, mais heureusement il s’est bien remis. Le problème, c’est que c’était le moins préparé, je pensais que ce serait difficile pour lui, on lui avait dit, il avait bien commencé, mais ensuite, ça a été plus compliqué. Il sait qu’il lui faudra rester à un niveau un peu inférieur pour ne pas jouer avec le feu. Il faudra donc qu’il s’entraine avant de recommencer ce genre d’exercice.

 ros01h

Rosario, on le connait depuis longtemps, il était à l’école taurine de Nîmes, et quand il est venu chez nous, Denis Loré a essayé de canaliser son énergie car c’est un impulsif. Il a eu un toro compliqué dans la mesure où il était attiré par les planches et il fallait le capter dans la muleta, mais il a pégué de bonnes passes, surtout à droite, mais ça a été difficile pour l’estoquer aux tablas.

 seb01h

Sébastien était le plus préparé, il avait les meilleurs gestes à l’entrainement, il a eu un toro plus enracé et il a eu quelques difficultés car sob adversaire avait plus de moteur que les autres. Il s’attendait peut-être à quelque chose de plus suave, mais il a mis un bon coup d’épée.

 En définitive, ils ont pu mesurer, malgré l’entrainement, que la tauromachie… ce n’est pas si facile que ça ! Mais c’est aussi par ce genre d’épreuve qu’ils pourront encore progresser…"

 ASSOCIATION FRANCAISE DES AFICIONADOS PRÁCTICOS (AFAP)

Créée le 13 mai 1989 à Franquevaux avec un groupe d'amis passionnés : Alain Bonijol, Dominique Fleuchot, Marc Reynaud et Pascal Gilles.

Multiples activités de campo et festival, notamment à Vauvert.

En 2005,  l'association installe son siège à Nîmes et se « relance » avec une nouvelle équipe : Chantal Berthon, Raphaël Chaubet, Philippe Cattelin, Jean Pierre Crudo…

Elle devient « Association Française des Aficionados Prácticos »  (AFAP). L'AFAP fêtera ses 25 ans les 27, 28 et 29 Juin 2014 à Caveirac avec Denis Loré comme parrain.

LE PROJET

Il repose sur les 7 piliers  suivants :

1/ LES PRÁCTICOS (100 membres)

Des aficionados passionnés, du toreo de salon à la confrontation directe devant du bétail…

A travers les prácticos c'est le volet de la TRANSMISSION, DIFFUSION et DÉFENSE de la culture taurine qui est mis en valeur,

L'action phare de ce volet est la « Découverte de la culture régionale et de la tauromachie au cœur des quartiers Nîmois ». Depuis 4 années maintenant, l'AFAP intervient au cœur des quartiers Nîmois pour des actions de promotion de la culture taurine.

Actions élaborées en partenariat avec la ville de Nîmes (CUCS), les présidents des quartiers et les responsables des différents CSCS concernés.

pract16jg

2/  L'ECOLE TAURINE « EL TOREO » (12 jeunes)

Structure à part entière avec un projet écrit et déposé. A travers l'école, c'est le volet de la FORMATION et de l’APPRENTISSAGE qui est mis en valeur.

Dans un premier temps, section avec Fermin Gonzalez, d’où a été formé  Clemente, ensuite école à part entière encadrée par Denis Loré et Morenito de Nimes, 12 jeunes sont inscrits dont Tibo Garcia, Raphaël de Lucas, Clément Fernandez, Geoffrey Brun… Deux entraînements /semaine le samedi à Caveirac et le mercredi à Caissargues.

L'objectif de l'école est d’apprendre les bases solides et fondamentales du toreo, favoriser et développer la personnalité propre de chaque jeune et enfin d’orienter les meilleurs dans le circuit professionnel (ex : Clémente).

Un des objectifs prioritaires de l'école est de professionnaliser les intervenants. A noter que les jeunes qui ne réussissent pas peuvent ensuite intégrer le groupe des aficionados prácticos. 

afap29g

3/ LE CHEVAL

Un concept élaboré autour du cheval est en gestation. La création d’une « école de Picador »  qui à travers le travail d’Alain Bonijol  est à mettre en place ; les picadors Gabin, Matias, Marc Reynaud et Marc Allien ont été formés autour de cette nouvelle conception du tercio de varas.

ma01h

4/  UNE ÉQUIPE

Composée d’un bureau directeur et d’un conseil d’administration de 15 personnes venant  d’horizons divers, mais tous étant des bénévoles passionnés et inconditionnels de l’AFAP. Des représentants de régions dans les villes d’Arles, Béziers, Céret, Toulouse, Rieumes, et surtout Dax où récemment une antenne de l’AFAP, sous la houlette d’Anaïs Cazenave (blog : aficionadospracticosdusudouest), vient d’ouvrir en partenariat également avec des membres de la Peña du Campo Charro. Une autre antenne est aussi en projet dans la région. La formation au sein de l’équipe technique est assurée par des matadors de toros intervenant dans le cadre des aficionados prácticos et au sein de l’école taurine « El Toreo » : Denis Loré, Morenito de Nîmes, et El Monteño dans le Sud-Ouest au niveau du groupe práctico.

afap29h

5/ UNE LOGISTIQUE

L’atout de l’AFAP est de posséder en ses rangs une structure d’entrainement pratique avec des arènes à Franquevaux, une cavalerie (Alain Bonijol) et tout récemment une ganadería (Raphael Chaubet).  Des conventions sont signées avec les arènes de Caissargues (Prácticos) et de Caveirac (El Toreo). 

6/ DES ACTIONS

Significatives à tous les niveaux d’intervention :

AFAP/Prácticos

PROAM (marque déposée à l’INPI), Encuentros de prácticos, Fiestas camperas en Espagne chez des éleveurs prestigieux, participation à des événements annuel. Des actions spécifiques comme « Toros y Handicap » avec le foyer Hubert Pascal de Nîmes, l’Hommage aux pionniers de la tauromachie française au Mont Margarot à Nîmes, et les actions au cœur des quartiers nîmois.

EL TOREO

Les différents bolsíns, El Toreo, Agglo Toros, Ouest Provence, ateliers d’apprentissage.

7/ UN BILAN

Chaque année, c’est  80 vaches braves, 10 à 20 Camargue, et 40 becerros  qui sont toréés, pour un total c’est 120 à 150 animaux.

C’est 61 organisations (bétail et hors bétail). Création de multiples actions dont les principales sont Proam, ateliers d’apprentissage, action au cœur des quartiers nîmois,  l’hommage aux pionniers du Mont Margarot, les encuentros de prácticos…

Journée du 5 avril

Les Prácticos au cœur des quartiers de Nîmes…

- Seconde sortie "al campo" pour les personnes des quartiers de Nîmes dans le cadre de l'opération de "Découverte de la tauromachie et de la culture régionale au cœur des quartiers nîmois".

 Les jeunes des quartiers de Valdegour et de Gambetta - Nord encadrés par leurs reponsables respectifs, Mme Annabelle Juan, Mme Anne-Marie Boismoreau pour Gambetta-Nord et M. Patrick Manco pour Valdegour, se retrouveront le samedi 5 avril en matinée dans une manade des Alpilles pour découvrir la course camarguaise, ainsi que les recortadores, et assister à une tienta de vaches braves. Ils découvriront donc plusieurs types de tauromachies, ainsi que l’élément naturel dans lequel le taureau est élevé.

afap31h

 - Cette matinée (quatrième journée de l'édition 2014) concrétisera donc sur le terrain toutes les initiations culturelles mises en place depuis plusieurs années dans les quartiers par l'association française des aficionados prácticos.

 Action réalisée en partenariat avec la ville de Nîmes - la direction de la mission cohésion territoriale (C.U.C.S.) et les différents présidents de quartiers, ainsi que les directeurs des centres sociaux concernés (C.S.C.S).

 DIMANCHE 6 AVRIL LA CHASSAGNE (Jalabert)

Grand Acoso y Derribo au campo & Tienta de vaches  A partir de 11H...

 REPAS: Fidéua, salade,f romage, dessert et vin. Venez nombreux !!!

 Aperçu de la future programmation…

 Dimanche 13 avril à 11h : Salon du Toro à l’Espace Toros de Gimeaux, encuentro de prácticos, quatre becerros.

 Dimanche 27 avril, 15h à Franquevaux : six à sept vaches.

 3, 4 et 5 mai à Séville : tentaderos et toros en privé dans plusieurs ganaderías.

 Samedi 10  mai à 11h  chez Tardieu : quatre vaches.

 Samedi 31 mai : tienta chez Fano à 11h30.

 Dimanche 1er juin à 11h à Franquevaux : tienta.

 Week-end à Caveirac

 Vendredi 27 juin : vernissage de l’expo à 18h30 et tienta à 20h30.

 Samedi 28 à 11h : encuentro de prácticos et fiesta campera à 18h avec quatre novillos.

 Dimanche 29  à 11h : encuentro de prácticos avec cinq becerros.

 

 

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff