Mardi 11 Août 2020
Clemente, Séville, Espagne, Puebla del Río, Arles, Corridafrance, Recorte, AFAP, Bouillargues, Fourmigo, Tendido Cero…

clem30xy

Retour sur la bonne impression laissée par Clemente à Arnedo…

Tous les commentaires soulignent la bonne performance du novillero aquitain qui malgré le peu d’oficio, avec seulement quatre novilladas piquées, a su se mettre en évidence devant les caméras de Canal +. Tout ceci est évidemment de bon augure pour la saison suivante, à condition bien entendu que les empresas fassent appel à ses services car ce n’est qu’en enchainant les courses que Clément pourra encore progresser.

Quelques points de vue sur la prestation de Clemente…

A tout seigneur, tout honneur… avec les impressions de Clemente sur sa novillada d’Arnedo…

« J’y suis allé avec beaucoup de motivation et d’envie car j’attendais ce moment depuis longtemps. Je savais qu’avec la présence de Canal +, cette novillada aurait de la répercussion et j’ai donc basé ma préparation sur cette course. C’était pour moi une première en Espagne en tant que novillero en piquée, qui plus est pour une compétition très considérée, et la veille, franchement, j’ai mal dormi. Mais au patio, ça allait beaucoup mieux, j’ai évacué la pression et après les deux premiers novillos, je suis très vite entré dans ma course. Je me suis senti a « a gusto » dès les véroniques de réception puis, à la muleta, ça a bien commencé, j’étais relâché et j’ai pu donner plusieurs bonnes séries. Ensuite, le toro ne m’a malheureusement pas beaucoup aidé, il ne me laissait pas le cadrer, je suis parti de loin et l’épée a été tendida, les choses trainant avant que je place une bonne estocade. Le deuxième, moins dans le type Núñez, a été vite arrêté, il réfléchissait beaucoup et après une grosse pique, il n’a plus embisté.  Mais je suis globalement satisfait, je pense avoir laissé une bonne impression et j’espère que cette course m’aidera pour la suite…

Maintenant, je ne vais pas me relâcher, ce n’est pas avec quatre novilladas que je suis fatigué ! Je vais donc continuer à m’entrainer, avec peut-être quelques opportunités à venir… »

clem30a

Fermín González, son apoderado…

« Clemente a surpris tout le monde par son concept, son impact, ses sentiments. La novillada était très sérieuse, astifina, et Clément a allié classe et pureté avec un vrai courage. Sur des séries à gauche, les olés ont fusé du fond de la gorge et comme me le disait Curro Vázquez à Dax, avec ce jeune, on reconnait ses muletazos !

Il a une vraie personnalité qui est en train de s’affirmer et j’ai toujours dit à Clemente que l’oreille, ce n’est pas le plus important car si on ne se base que sur les oreilles, on ne peut pas fonctionner. Il faut montrer autre chose, son propre concept, ses sentiments, ses ganas, et marquer les gens par sa propre interprétation du toreo.

J’ajoute qu’il m’est arrivé de refuser des courses car avec Clément, on fonctionne à l’ancienne, sans frais excessifs, mais je ne veux pas pour autant l’envoyer n’importe où pour toréer n’importe quoi dans n’importe quelles conditions. Pour moi, c’est un diamant, pas un simple verre. Le simple verre, si on le frotte, il va briller de suite puis assez rapidement se ternir, alors qu’un diamant, il faut le travailler patiemment, le polir, pour en faire ensuite un joyau unique !

Clemente s’est gagné ses courses et a donné envie de le voir. Il faut continuer dans cette perspective et en cela, j’ai un contact sérieux avec un important impresario espagnol pour tracer les grandes lignes de sa future trajectoire… J’ai totalement confiance en son futur et cette novillada d’Arnedo m’a conforté, s’il en était besoin, dans mon choix de l’aider… »

clem30b

André Viard, sur terres Taurines…

 «  (…) Il sera sans doute celui de tous les novilleros qui aura fait la plus grosse impression. Inconnu avant le paseo, il était l'objet de toutes les conversations à la fin, tant l'impact de son toreo si différent de la routine habituelle a marqué les esprits… »

Pour lire la chronique complète, cliquez ICI

clem30c

Luis Ruiz, pour Aplausos…

« Le Français Clemente a pris en premier lieu un excellent novillo au dernier tercio. Il embistait suavement, avec noblesse et classe. Clemente réalisa des séquences estimables, mettant en évidence qu’il avait un bon concept et du goût, même si son trasteo a manqué d’un peu d’épaisseur… »

Toni Sánchez, pour Burladero.com…

« Le novillero français Clemente complétait la terna et à son premier, il exécuta un  quite par chicuelinas aussi courageux qu’émouvant. Après avoir brindé sa faena au public, il réalisa une entame pleine de goût et d’inspiration. Il lia des derechazos limpios auxquels il ne manquait qu’un petit peu plus de temple et de dominio face à la vive embestida de « Blanco » qui reçut une forte ovation à l’arrastre. Très bravo et avec de la mobilité, ce novillo voulait manger l’étoffe que le Français présentait délicatement pour réaliser une série de naturelles émouvantes, même si elles étaient un peu accélérées… »

clem30d

On le voit, dans l’ensemble, des commentaires élogieux qui ne demandent qu’à être confirmés par Clemente, qui a visiblement des choses à dire dans les toros…

(Photos : Joël Buravand)

SÉVILLE

Ce lundi, le cartel du festival qui aura lieu le 12 octobre, Día de la Hispanidad, et qui clôturera la temporada 2013 dans la Maestranza a été officiellement présenté.

Feront le paseo : Morante de la Puebla, El Juli, El Cid, Manzanares, Alejandro Talavante et Lama de Góngora, bétail de Juan Pedro Domecq, Vellosino, Garcigrande, Victoriano del Río, El Pilar et Núñez del Cuvillo.

Avec Feria TV, voir la corrida dominicale qui a mis un terme dans la Maestranza à une San Miguel plutôt indigeste…

Cliquez ICI

ESPAGNE

A Las Rozas (Madrid), Antonio Ferrera a coupé une oreille de son premier Carmen Segovia puis a salué à l’autre, Daniel Luque a salué puis obtenu un trophée et Jiménez Fortes a coupé une oreille de son premier et a été applaudi à l’autre.

A Arnedo, face aux Fernando Peña, vuelta et silence pour Román, silence à son premier pour Posada de Maravillas qui a pinché un faenón au cinquième, « Bobero », crédité de la vuelta posthume, Álvaro Lorenzo se taillant la part du lion avec trois, oreilles, une puis deux.

A Moralzarzal, après un silence à son premier, triomphe de Curro de la Casa qui a coupé les deux oreilles de son Jandilla sorti en cinquième position. Mazantini a fait la vuelta à son second et deux silences pour Miguel Ángel Silva.

PUEBLA DEL RÍO

A noter que l’originalité de ce festival consistera en l’inversion des rôles, avec notamment Morante, le Juli et Talavante toréant à cheval et Diego Ventura à pieds ! D’où leur entrainement intensif chez les Peralta…

pdb30d

Ce festival sera donné au bénéfice de la Croix Rouge et de la Banque Alimentaire.

pdr31l

(Photo : Mundotoro.com)

ARLES

arl30wx

CORRIDAFRANCE

COMMUNIQUE DE PRESSE

Après consultation des différents besoins exprimés par le CHU de Nîmes, concernant l'utilisation ultérieure des fonds provenant de notre tombola caritative 2013, il a été décidé cette année en complet accord avec le parrain de l'opération, Jean-Baptiste Jalabert « Juan Bautista », de financer un projetd'équipement en tablettes tactiles avec création d'un « serious game » pour le secteur d'éducation thérapeutique des enfants diabétiques. Il s'agirait de rendre plus ludique l'éducation thérapeutique et de les aider à mieux prendre en charge leur maladie surtout sous l'angle nutritionnel.

Il sera possible d'acquérir des tickets de tombola jusqu'au samedi 23 novembre 2013, jour du tirage au sort des gagnants des différents lots. Le programme de l'édition 2013 de CorridaFrance à Lunel sera dévoilé dans les prochains jours. Il proposera différents rendez-vous à l'Espace Feuillade et aux arènes Francis San Juan, lors desquels il sera possible d'acheter des tickets auprès de nos bénévoles. Pour ceux qui ne pourraient se déplacer, nous rappelons qu'un système d'achat en ligne a été mis en place cette année, avec ou sans création d'un compte Paypal et que notre partenaire sur Nîmes, la Boutique "Banderillas" au 3 rue Saint-Antoine, propose également des billets à la vente. De votre implication dépendra le nombre de tablettes que nous pourrons offrir aux petits diabétiques en traitement au CHU de Nîmes.

cf02c

RAPPEL

Pour la quatrième temporada consécutive, le Collectif CorridaFrance et son parrain Juan Bautista organisent leur traditionnelle tombola taurine à caractère caritatif.

Les tickets, au prix unitaire de cinq euros, sont proposés à la vente depuis la dernière Feria du Riz en Arles. Le tirage des vainqueurs des différents lots se déroulera lors de la journée « Coups de Cœur CorridaFrance », le samedi 23 novembre prochain, à l'Espace Louis Feuillade de Lunel (34) en présence de Juan Bautista.

L'année dernière, les 5000 euros récoltés avaient servi à l'achat de tablettes tactiles pour les enfants hospitalisés au CHU Arnaud de Villeneuve de Montpellier. Pour 2013, les sommes recueillies seront utilisées pour améliorer le quotidien des jeunes malades du CHU de Nîmes. Différents projets sont à l'étude, tous très intéressants et utiles au bien-être des plus jeunes, malheureusement touchés par la maladie.

Grâce à l'implication de notre Parrain, Juan Bautista, et à l'estime que lui portent ses compañeros, les lots proposés cette année sont encore de très haut niveau :

En effet, le Maestro José Tomas nous a confié un capote portant une dédicace très particulière, dont la lumière éclaire encore un peu plus ce don d'exception.

Le Maestro Juan José Padilla nous a fait parvenir une muleta également dédicacée, qu'il a utilisée pour son retour en habit de lumières après sa gravissime cornada de Zaragoza, en 2011.

Le Maestro Juan Bautista notre parrain, comme à son habitude depuis les débuts de la tombola a également effectué un don. Il s'agit cette année d'une camisa ; une paire de medias et de zapatillas.

Les lots seront exposés à l'Espace Feuillade – 48 boulevard Lafayette à Lunel durant les trois semaines d'exposition du Collectif CorridaFrance, du 2 au 24 novembre 2013.

Durant ces trois semaines d'exposition, différentes animations seront proposées dans la salle, qui donneront lieu à la vente de tickets par des bénévoles du Collectif CorridaFrance. De même, l'accès aux arènes de Lunel pour le spectacle Taurin de l'édition 2013 de CorridaFrance, sera conditionné à la présentation d'un ticket de tombola acheté sur place, ou par un autre moyen auparavant.

Laurent Deloye « El Tico »

Achat de tickets - demande de renseignements :
web : http://www.corridafrance.fr

Courrier : CorridaFrance - 16, rue de la Méditerranée - 34400 LUNEL - Joindre un chèque libellé à l'ordre du Collectif CorridaFrance et votre adresse mail.

Courriel :contact@corridafrance.

RECORTE

Depuis des années le groupe de recortadores français "Arte sin Fronteras" parcourt des milliers de kilomètres afin d'assouvir leur passion du toro dans la rue, ainsi que la tauromachie du recorte. De pueblos en pueblos,  traversant les plus belles provinces d’Espagne, foulant le sable des plus prestigieuses "plazas de toros", le groupe d'amis a su se faire intégrer et respecter dans la famille des "recortadores".

gs30a

Rappelons que la tauromachie du recorte se compose de trois suertes : le recorte, le quiebro et le salto, chaque recortador exerçant dans sa spécialité.

Le français Guy Sadji, de Beaucaire, suit les traces des plus grands noms de cette tauromachie, comme Ramón Belver "El Blanco", "El Tavi", César Palacios, Alberto Langosta et bien d'autres.

Guy, de par son courage, sa technique, son sang froid,  sa "valentía" comme disent les espagnols,  avance  doucement au milieu de l'arène, se place face au toro afin d'effectuer un quiebro, que cela soit à genoux, "quiebros de rodillas", ou debout, et d'un geste précis  il feintera le fauve puis repartira vers la "talanquera".

gs30b

Pouvons-nous dire que cette tauromachie est souvent oubliée dans nos férias françaises, que seul l'empresa des arènes d’Arles a su incorporer un concours de recortadores pour la Feria du Riz, que la ville de Beaucaire qui organise sa feria oublie qu'un recortador de renom réside dans sa ville, une intervention sur une corrida avec un toro de la ganadería Gallon qui restera dans les anales de la tauromachie, intervention bénévole bien sûr, afin de promouvoir notre art dans cette ville.

alq30a

Cette saison, une empresa de la région de Valencia a mis en place un concept qui se nomme "Dioses en la Arena", un concours de recortadores avec éliminatoires, les dieux de l'arène ont foulé le sables des arènes de Bocairent (Valencia), Oropesa (Valencia), Requena (Valencia) et la grande finale à Alquerias del nino perdido  avec pour le gagnant du concours une enveloppe de 6000 €. Guy Sadji s'est présenté à Requena pour le concours et s'est qualifié pour la finale des "Dioses en la Arena", finale de qualité car les plus grands étaient présents.

Le dimanche 29 septembre à 12h dans les arènes d’Alquerias, le temps s’arrêta lorsque Guy se présenta au milieu de la piste pour effectuer ces figures à genoux et debout. Le jury, après délibération,  désigna Guy Sadji vainqueur du concours le plus important de la temporada.

gs30c

Heureux et le visage chargé d'émotion, ce dernier brandit le trophée vers ses amis. Nous pouvons être fiers de toi, qui représentes cet art peu connu…. BRAVO Guy.
(Communiqué)

AFAP

Cette année, l'assemblée générale de l'Association Française des Aficionados Prácticos s’est déroulée chez les Héritiers de François André avec comme maître d'œuvre Frédéric Lautier, responsable de la ganadería.
 
Après l'AG, où les divers bilans de la saison écoulée ainsi que les projets pour 2014 furent évoqués, trois novillos dont un en lidia complète pour Hervé Galtier, puis Christophe Devos et Philippe Cattelin furent toréés le matin.

afap30a

Excellentissime celui d'Hervé, un novillo de vuelta prévu pour une grande plaza ou Hervé se régala des deux mains.

Ensuite, encore deux becerros de grandes qualités, nobles et braves, pour Christophe et Philippe qui eux aussi s'exprimèrent complètement.

afap30b
 
Apéritif offert par l'UCTPR en présence de Bernard Planchon suivit d'un buffet organisé par les "prácticas".
 
L'après-midi, tienta de trois vaches, dont deux de grandes qualités, pour Mathieu Guillon très en forme, Raphael Chaubet et Bruno Oble.

Un grand merci au ganadero Frédéric Lautier, ainsi qu'à son épouse Sandrine et Bastien son fils, pour cette journée taurine qui se déroula sans une goutte de pluie, avec même le soleil.

afap30c
 
A signaler la présence de Denis Loré, Morenito de Nîmes et El Monteño comme "encadrants", ainsi que les clubs taurins de Clermont Ferrand, "la Peña des Volcans", et de Sol y Sombra de Béziers, les deux enchantés de cette journée.
(Communiqué - Photos Chantal Berthon)

BOUILLARGUES

bou10a

bou10b

bou10c

FOURMIGO

four30f

TENDIDO CERO

L’émission revient sur la Feria de Logroño, sur les courses de Madrid et de Murcia, sur le débat de l’ILP au Congrès, avec la présentation de la ganadería mexicaine de San José de Buenavista, Fandiño avec les aspirants et Padilla avec les enfants, ainsi que l’histoire d’une tarde de 1948…

mex30m

Pour voir l’émission, cliquez ICI


 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 bez20aff

arl08aff 

 jl21aff