Vendredi 26 Avril 2019
Camille Juan, Malabat, Istres, Tarascon, Eauze, Challenge, Mimizan, Ruedo, Mundillo, Grana y Oro, Tendido Cero, Expo…

cj11yy

A quelques jours de la corrida de Saint-Gilles, rencontre avec Camille Juan…

Le dimanche 23 juin, il sera au cartel en compagnie d’Antonio Ferrera et Javier Castaño pour affronter les toros de Baltasar Ibán. Un sacré challenge que Camille attend sereinement et pour lequel il se prépare sérieusement pour être prêt le jour J. Pour l’heure, il était en partance pour Séville, où quelques toros l’attendent pour peaufiner sa préparation, et avant son départ, l’occasion était belle de faire le point avec lui, avec en tête son triomphe de l’an dernier aux portes de la Camargue comme élément majeur de sa motivation…

cj11a

Il faut dire que depuis ses débuts en tant qu’élève du CFT en 1999, puis son alternative dix ans après, le temps est finalement passé très vite et à présent, à 30 ans, Camille surnage dans une profession qui ne lui a jamais fait la part belle. Ce qui le renforce dans son désir d’aller encore plus de l’avant et de se battre au quotidien, avec toujours en tête la même aficion et le même désir de s’imposer…

cj11wz

 « J’ai pris l’alternative à Saint-Gilles le 7 juillet 2009, avec Marc Serrano comme parrain et Julien Miletto en tant que témoin, devant les toros du Scamandre et j’ai coupé une oreille. Ensuite, j’ai eu très peu d’opportunités, il y a eu Vergèze en 2010 où j’ai coupé une oreille à un toro de Pagès Mailhan et remporté le trophée, puis rien en 2011 et en 2012, j’ai toréé le festival de Mont-de-Marsan qui a été une après-midi importante avec un toro de Yonnet, puis la corrida de Feria à St-Gilles, où je partageais l’affiche avec Oliva Soto et Manuel Escribano pour combattre des toros de Cebada Gago.

cj11b

 Evidemment, j’avais une grosse pression, avec deux toreros confirmés, Oliva Soto, une révélation de Séville, et Manuel Escribano qui commençait à se révéler en accumulant les succès.

cj11c

En outre, Cebada, c’est une ganadería sérieuse, mais je n’avais rien à perdre et je m’étais bien mentalisé.

cj11d

Mon premier adversaire était compliqué, je me suis accroché, mais je n’’ai pas coupé, faisant tout de même la vuelta, mais ce n’est pas pareil. J’étais alors condamné à tout donner au dernier, d’autant plus qu’Escribano a ensuite coupé deux oreilles, s’assurant ainsi sa sortie a hombros. J’ai alors misé le tout pour le tout, en jouant le jeu au cheval et l’appelant de loin, et j’ai eu la chance de tomber sur un bon Cebada. Tout au long de la faena, je me suis dit qu’il ne fallait surtout pas baisser les bras, que c’était le moment, puis il y a eu ce recibir qui a libéré deux oreilles, et évidemment, j’étais très heureux de pouvoir accompagner Manuel « a hombros » grâce aux deux oreilles récoltées.

cj11n

 Malheureusement, ça n’a eu aucune répercussion, et quand tu es à la marge du système, c’est très difficile. J’ai donc moi-même appelé les empresas cet hiver, je suis mon propre agent, mais c’est très difficile, et cette année, j’ai retapé aux portes, sans plus de résultats, même si dans l’ensemble, ma requête a été bien accueillie. Je sais que c’est compliqué, c’est le mot récurrent, surtout en cette période, mais je ne me décourage pas pour autant…

cj11i

 Il faut dire aussi que c’est peut-être un peu de ma faute car je suis plutôt quelqu’un de discret, j’ai beaucoup de retenue et même si je pensais que ce triomphe pouvait m’apporter quelques courses, ça n’a pas été le cas.  C’est bien sûr une déception, avec toutefois la satisfaction d’avoir été répété à Saint-Gilles pour la corrida de Baltasar Ibán. J’y crois encore et je me dis que si je triomphe encore, ça finira peut-être par m’ouvrir enfin quelques portes !

stg07s

A Saint-Gilles, je viendrai évidemment aussi motivé que l’an dernier, avec peut-être moins de pression car depuis l’an dernier, je sais que je peux le faire, mais avec un cartel fort, avec deux toreros en pleine bourre en ce moment, avec aussi la fameuse cuadrilla de Castaño, et les Baltasar Ibán, qui sont toujours de sérieux clients, ça représente un sacré challenge… Je pense que maintenant, j’ai un peu trouvé ma personnalité, même si j’ai encore à progresser, mais depuis mes débuts en non piquée, je tiens toujours à être appliqué et à faire les choses sérieusement, et à mettre un point d’honneur à soigner la lidia. Néanmoins, l’erreur serait de vouloir imiter mes deux compañeros, je ne veux pas faire du mauvais Ferrera et du mauvais Castaño, mais plutôt rester moi-même et avec ma cuadrilla, donner le maximum. A la pique, il y aura Marc Alien et Gabin Rehabi, dans la lidia Ecijano II, Frédéric et Chico Leal, et bien sûr, comme mozo, mon fidèle ami Jean-Louis Ayme « Termite »…

cj11j

J’ai la chance d’avoir pas mal d’amis, dont mon copain Fabien Alexandre qui est à la tête de la ganadería La Pampa, ce qui me permet de toréer un  peu au campo et de me tenir la tête hors de l’eau. Sinon, j’ai parfois, mais pas très souvent, l’occasion de tuer un toro, comme ce sera le cas le 20 au mas du Grand Bordes, à l’invitation de l’UCTPR. J’ai aussi participé à quelques tientas, et tout en travaillant à côté, je vais accélérer ma préparation, c’est pourquoi je vais me rendre quelques jours dans le campo sévillan.

cj11m

Les Clubs Taurins me donnent aussi un coup de main, surtout ceux de la Coordination qui m’ont fait participer à leur fête au printemps dernier à Saint-Gilles où j’ai pu tienter, et avant cette corrida, ils vont aussi me faire tuer un toro. En outre, dimanche dernier, j’ai été aussi invité par ma peña chez Bonijol pour lidier un toro de 600 kg de la Pampa (photo Laure Crespy). Il y avait environ deux cents personnes et ça s’est très bien passé. Ces soutiens m’aident beaucoup moralement et je remercie sincèrement tous ceux qui sont autour de moi. C’est primordial pour moi, ça me motive, je sais très bien que c’est un métier très dur, je suis prêt à faire des efforts, et tu vois, j’ai coupé six ou sept oreilles à Nîmes où je suis passé six fois, eh bien, ce n’était pas assez, il fallait en couper encore plus ! Si j’en avais coupé dix, j’aurais peut-être pu prendre l’alternative…

cj11o

C’est ce que je me dis, car si ce métier est très exigeant, la première exigence à avoir, c’est envers soi-même ! J’ai eu des opportunités, et le premier responsable de ma situation, c’est moi ! Il y a eu de bons jours comme de moins évidents, c’est comme ça, et je ne suis pas du genre à chercher de mauvaises excuses…

UCTPR

Après le grave accident de Madrid en 2008, je suis parvenu à surmonter cette épreuve, ça a été très long et très dur, mais ça forge aussi le caractère, et depuis, j’ai un moral d’acier au moment d’entrer dans une arène. C’est en tout cas dans cet état d’esprit que j’arriverai à Saint-Gilles… »

cj11f

Pour ce cartel aussi relevé, on ne peut souhaiter qu’une chose à Camille, que ça se passe aussi bien que l’an dernier… Suerte Maestro !!!

MALABAT

mal11m

 ISTRES

Suite à un empêchement pour la corrida du vendredi 14 juin à Istres, un aficionado vend un billet à 55 €, bon emplacement… Tel : 0633747175

ist18u

TARASCON

En raison des intempéries du week-end dernier, la journée taurine organisée le samedi 8 juin est reportée au mercredi 26 juin...

tar11t

EAUZE

Le club taurin d'Eauze compl7te la féria et communique qu'Après la traditionnelle bénédiction de la Macarena (vierge de la chapelle des arènes), le torero franco-mexicain André Lagravère "EL GALO", petit frère de Michelito, fera sa présentation en France  le samedi 6 juillet à 11h lors d'un tentadero dans les arènes NIMENO II d'Eauze, devant du bétail de Michel Agruna.

al11l

Il sera accompagné de Yanis et Andy Younes de l'école taurine d'Adour Aficion de Richard Milian (entrée libre et gratuite). Après Michel Lagravère (le père) en 1981, puis Michelito (le frère) en 2009, c'est au tour du petit dernier de fouler le sable de la Belle Marie.

La tienta sera suivie du repas de l'aficion aux arènes. A 18h : capéa gratuite avec l'école taurine d'Adour Aficion  et les aficionados  prácticos de Nîmes. Il se murmure que le parrain de la tienta pourrait être une figura des années 90 qui a triomphé jour pour jour, il y a 25 ans, en compagnie de regretté Nimeno II. Une belle journée en perspective.  

Dimanche 7 juillet à 9h30 : petit déjeuner gascon, 11h : novillada avec 2 erales de Robert Margé + 2 de JL Darré pour Jonatan La Serna et Louis Husson, 18h : corrida de Robert Margé pour Matías Tejela, Alberto Aguilar et Thomas Dufau.

eauze18t

Renseignements : 05.62.09.83.30 (mairie)

(Communiqué)

CHALLENGE

ret11r

Sous les caméras de Canal +, avec la présence d'Andy Younes et d'Adrien Salenc. Suerte...

MIMIZAN

Voyage du CTM à Madrid…   Trois jours d'amitié et de tauromachie pour le CTM à Madrid. Deux corridas au programme, une seule oreille fut attribuée à Joselito Adame bien connu et apprécié de l'aficion mimizannaise pour sa brillante participation à la première corrida de 2011 alors qu'il commençait à se faire connaître de ce côté-ci des Pyrénées. Sorties nocturnes plus que réussies et voyage se terminant par la visite de la ganadería de Bañuelos sur les hauteurs glaciales de Burgos.

mim11m

Rendez-vous fut pris pour le 28 juin aux arènes de Mimizan pour la présentation officielle de l'affiche.

(Communiqué - Photo de H. Dufaure)

RUEDO

 "Les jeunes toreros sont évidemment l’avenir de la tauromachie et de l’aficion. Leur détermination, leur désir de réussite, de beauté et leurs qualités humaines, donnent sans cesse du sens à l’avenir de notre passion. Ce jeune homme, nous l’avons rencontré à Seville, il y a 3 ans, et depuis nous suivons son parcours avec amitié, exigence et admiration. Le dimanche 19 mai,  il est devenu le 57ème matador français, avec pour témoin et parrain, le maestro Sébastien Castella. Et il a triomphé !

jl11j

Le jeune torero nous fait l’honneur de sa première visite à Paris en tant que torero, au Ruedo Newton. Nous aurons donc le plaisir de recevoir Juan Leal , en compagnie de Maurice Behro, le 12 juin à 19 heures au Ruedo Newton.

Venez nombreux, il y aura des images qu’il nous commentera. Nous boirons le verre de l’amitié. Et nous aurons aussi le plaisir d’accueillir Olivier Baratchart qui nous présentra les cartes de Bayonne.

Merci de vous inscrire: la participation à l'organisation de la soirée est de 10€ pour les adhérents et de 15€ pour les non adhérents.

Très belle journée à tous"

(Communiqué)

 MUNDILLO

bez11b 

GRANA Y ORO

Avec le novillero de Valladolid Pablo Santana comme invité, l’émission propose des reportages sur la fin de la San Isidro, la feria de Granada, le triomphe de Morante à Cordoue, les ferias de Tolède et Ledesma et une explication de la brega par le banderillero Jesús González « Suso »…

tc11t

Cliquez ICI

TENDIDO CERO

Emission consacrée à la fin de la San Isidro, à l’encerrona du Fandi à Granada, au triomphe de Morante à Cordoue et à l’originale ganadería mexicaine de La Ceiba…

lc11c

Pour voir l’émission, cliquez ICI

EXPO

 jl11z

Juan LAFITTE, l’artiste peintre (ancien torero), habité par le cante flamenco, le toreo et l’ambiance gitane, propose une exposition intitulée « Esprit Flamenco » du 1er au 6 juillet 2013 à MONT-DE-MARSAN dans le cadre l’ARTE FLAMENCO au restaurant DON QUICHOTTE.

jl11x

jl11y

Contact : Béatrice Brethes (agent) : 06 78 31 58 42

jl11w

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z