Jeudi 19 Septembre 2019
Conde, Madrid, Adame, ETA, Toro Mag, Fontvieille, Cutervo…

 jc06xx

Tentadero avec Javier Conde à la « Ganadería Olivier Fernay y sus Hijas »…

jc06a

Javier Conde aime beaucoup cet élevage et déjà, à l’automne dernier, j’avais relaté une matinée magique où il avait toréé pieds nus « a campo abierto » dans une prairie des Jasses de la Ville, chez son ami Olivier Fernay.

jc06c

Car c’est bien une histoire d’amitié qui lie le torero et le ganadero, et Conde ne manque jamais de passer un moment ici, dès que l’occasion lui en est donnée. En l’occurrence, la venue de son épouse Estrella Morente, attendue pour donner un grand concert à Marseille…

jc06d

Pour la circonstance, Olivier Fernay a sorti cinq vaches pour le Malagueño, dont au moins trois ont donné un excellent jeu, ce qui nous a permis d’assister par moments à un authentique récital à huis clos qui montrait bien combien le talent artistique de Conde restait intact.

jc06f

Accompagné de Morenito d’Arles et Roman Pérez, qui donna quelques séries, avec Marc Reynaud à la pique, Thibaut Garcia et Vincent Pérez de seconds, et sous le regard notamment de Marco Leal et Patrick Varin, on n’a pas vu le temps passer !

of06o

Et pendant qu’Olivier prenait ses notes et filmait le tentadero dans son burladero, aux côtés de ses filles Lisa-Marie et Marie-Paz (d’où la nouvelle appellation de la ganadería), défilaient dans le ruedo de somptueuses images, agrémentées par une superbe lumière, grâce à un soleil enfin revenu.

jc06e

A l’issue du tentadero, Javier Conde ne cachait pas sa joie d’avoir trouvé sur son chemin des vaches d’un aussi bon niveau, bien supérieur à celui qu’il rencontre souvent dans son pays, m’a-t-il confié…

jc06b

Des propos qui ont dû mettre un peu de baume au cœur de l’éleveur, qui cherche encore une destination pour son lot de toros et de novillos en piquée…

tg06tThibaut Garcia

vm06vVincent Pérez

Pour Javier Conde, qu’on verra cet été aux Saintes-Maries-de-la-Mer et à Beaucaire, pas de problèmes, il serait très heureux d’affronter les toros de son ami…

rp06rRoman Perez

Enhorabuena y suerte au Maestro… et au Ganadero, en espérant que l’on puisse voir ses toros et ses novillos dans nos arènes au cours de cette temporada ! D’ailleurs, bientôt, on aura l’occasion de les présenter ici…

jc06w

MADRID

Petite entrée, environ demi-arène. Six toros de Juan Manuel Criado bien présentés, de jeu irrégulier, et un bon  sobrero de Sánchez Dalp (4).

Tarde marquée par la grave blessure du jeune diestro mexicain Sergio Flores qui confirmait, le toro de la cérémonie lui infligeant une cornada de deux trajectoires sur la face interne de  la cuisse droite atteignant le fémur, avec dégâts importants aux adducteurs, ainsi qu’une blessure à la face et une légère commotion cérébrale. Déjà attrapé, il se fit encore prendre en portant l’épée, terminant en sang au moment de descabeller, puis passant à l’infirmerie d’où il ne ressortira plus…

sf06s

Uceda Leal (saluts, oreille et silence) a obtenu le seul trophée de la tarde avec le sobrero venu remplacer un titulaire renvoyé au toril pour faiblesse. Face à un toro qui humiliait, Uceda a tracé les meilleurs muletazos de cette après-midi, concluant d’un grand coup d’épée.

ul06u

Quant à Curro Díaz (saluts et silence), il brinda au public une première faena au cours de laquelle il a aligné quelques mouvements ajustés, se montrant en dessus des conditions du toro et concluant d’un espadazo. Il fut moins à l’aise avec son second, un moment prometteur, mais qui baissa de ton pour finir sur la défensive.

cd06c

Photos : Juan Pelegrín - Las Ventas

ADAME

Grâce à son triomphe du mardi 4 juin à Las Ventas, Joselito Adame s’est gagné la substitution d’Iván Fandiño pour la corrida de ce vendredi 7 où il sera au cartel en compagnie du Cid et de  son compatriote Juan Pablo Sánchez, toros d’Alcurrucén (voir chronique du jour : "Adame").

ja06j

Photo : Juan Pelegrín – Las Ventas

ETA

L'Ecole Taurine d'Arles reçoit beaucoup de médias au cours de l'année, mais la télévision japonaise, c'est une première.

Le mercredi 5 juin aux Arènes de Francis Espejo (Sonnailler, Gimeaux) avec une après-midi très ensoleillée, la télévision japonaise était en reportage à l'Ecole Taurine d'Arles avec Paquito Leal, Professeur, accompagné de ses élèves.

eta06a

Les reporters japonais ont assisté à un entraînement des élèves avec du très bon bétail de la ganadería Tardieu. Les élèves se sont prêtés au jeu de la caméra comme des pros et ont été interviewés.

Paquito Leal a déclaré : "Quelle joie de pouvoir exporter notre passion de la corrida aux Japonais !"

eta06b

Photos : Caroline Serre.

(Communiqué - ecoletaurinearles.com)

 TORO MAG

tm06t

 FONTVIEILLE

Petite piqûre de rappel...

font28w

CUTERVO

Avec trois participations suivies pour Juan Bautista…

cut06c

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff