Samedi 23 Février 2019
Mexico, Bautista, Fernay, León, Medellín, Maracay, Manzanares, Guadalajara, Gipsy…

elj21tt

Sortie a hombros du Juli à l’issue de son mano a mano avec Diego Silveti…

La Monumental était quasiment pleine et pourtant, la météo n’était pas très favorable avec un ciel nuageux et une température qui inclinait vers le port de la laine…

Toros de Montecristo (1, 5 et 6) les trois autres de Fernando de la Mora, meilleur le premier, compliqués et faibles à divers degrés les autres.

El Juli : saluts, deux oreilles et applaudissements.

Diego Silveti : silence, saluts et oreille.

C’est avec le quinto, « Agua Nieve », de Fernando de la Mora, que Julián allait faire chavirer le conclave, tant au capote qu’à la muleta, instrumentant une faena templée et ajustée dans un pouce de terrain, rematée par une entière.

Diego Silverti a obtenu un trophée face à l’ultime, de Montecristo, pour avoir exécuté une faena valeureuse malgré les complications qu’il brinda au Juli.

En définitive, résultat mi-figue, mi-raisin, pour une corrida qui comprit quelques bons moments, mais qui dans l’ensemble resta en deçà de l’attente des aficionados…

BAUTISTA

A l’occasion de sa corrida en solitaire prévue le samedi 15 juin 2013 dans les Arènes Le Palio d’Istres où il combattra six toros d’encastes différents de Miura, Victorino Martín, La Quinta, Torrestrella, Puerto de San Lorenzo et Luc et Marc Jalabert, Juan Bautista a décidé d’offrir 100 places aux jeunes de moins de 16 ans désireux de connaître la corrida. Ces entrées seront distribuées à l’issue d’une journée qui sera organisée sur la piste des Arènes d’Istres et dont les modalités vous seront communiquées ultérieurement.  

jb21r

Dans un réel désir d’aider la nouvelle génération, Juan Bautista, par cet acte hautement symbolique, a voulu montrer l’importance que revêt pour lui cette corrida de toros et prouve ainsi son attachement à la transmission de nos cultures taurines et de notre passion.

(Communiqué)

FERNAY

Afin de répondre à la demande d'un public curieux de découvrir les secrets du Campo, la Ganadería Fernay vous présente : « Le Campo en Féria ! »

Les Férias attirant un vaste public venu de tous horizons, aficionados connaisseurs ou en manque de connaître les Toros dans leur milieu naturel, nous vous proposons trois dates de journées au Campo à l'occasion des Férias d’Arles, Nîmes et Istres.

Cette Formule s'adresse à tout Public venu en groupe où en individuel avec visite des Toros, travail des Cabestros à cheval, tienta, apéritif, repas.

of21j

Alors n'hésitez pas à réserver votre Table !

(Communiqué)

LEÓN

Dans une arène copieusement garnie et avec de bons toros de Begoña, Juan Pablo Sánchez a obtenu les deux oreilles de son premier puis une autre récompense, et Arturo Saldívar (photo)  les deux oreilles et la queue de son second opposant.

as21u

Avis divers pour le rejoneador Emilio Gamero qui ouvrait le bal, quant à Morante de la Puebla, il laissa son empreinte sur des muletazos isolés, mais ne put donner à ses faenas le relief suffisant pour totalement passer la rampe, l’épée n’arrangeant rien.

MEDELLÍN

Drôle de tarde pour Santiago Sánchez Mejía qui a vu ses deux novillos d’Achury Viejo retourner aux corrales, le premier pour avoir tardé avec les aciers jusqu’à écouter les trois avis, le second… pour l’avoir indulté !

Le pire avant le meilleur avec « Madrileño » un grand novillo qui a eu la vie sauve au terme d’une faena comprenant notamment d’excellents mouvements droitiers et une totale entrega de l’élève du CTN qui reçut un trophée symbolique.

Auparavant, Santiago a été sévèrement cueilli par son adversaire qui lui a fait traverser la piste, une rouste spectaculaire que vous pourrez voir en cliquant ICI

ssm21t

Luis Miguel Castrillón, victime d'un sérieux accrochage sur une réception a portagayola, a coupé une oreille de son premier et a salué à l’autre et David Alzate a fait la vuelta à son premier puis a salué.

Avec Feria TV, voir le résumé de cette novillada en cliquant ICI

MARACAY

Pour une première sur le continent américain, Esaú Fernández s’est distingué en sortant a hombros de la Maestranza « César Girón » après avoir indulté « Jimenito », un toro de Los Ramírez, ce qui lui a valu les deux oreilles et la queue symboliques, ajoutant un autre pavillon dans son escarcelle avec son second.

ef21r

Ruiz Manuel : oreille et silence, et Alejandro Chacón, qui prenait l’alternative, silence et oreille.

MANZANARES

José Mari Manzanares a choisi les six élevages qu’il lidiera lors de sa prochaine enc rrona de la feria de Séville.

manz21d

Il s’agit de Garcigrande, Juan Pedro Domecq, Victoriano del Río, Núñez del Cuvillo, El Pilar et Victorino Martín.

GUADALAJARA

guad21a

GIPSY

gip21r

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 lq19aff

 stm19aff

 arl19aff

 ist25aff