Mercredi 19 Février 2020
Rion des Landes
Lundi, 03 Décembre 2012

rion02x

Festival marqué par la suprématie de Juan Bautista, le retour de Fernando Cruz, mais aussi par la blessure de Fernando Robleño puis l’annonce de l’encerrona de Juan Leal devant six Fuente Ymbro à Samadet…

Il fallait avoir une bonne dose d’aficion pour braver le froid puis une pluie aussi fine que glaciale pour se rendre aux arènes de Rion, mais si les toreros ne manquent pas de courage, les aficionados non plus, et les gradins étaient tout de même garnis aux trois quarts lors de l’ouverture des débats...

jos02x

En prologue, Joselito, le mozo de espadas de Juan Bautista, a combattu un eral du Laget et a profité de son bon jeu pour se faire applaudir sur des séquences bien léchées, tant au capote qu’à la muleta, dans un ensemble forcément irrégulier. Oreille concédée par les toreros, ce qui est la règle pour ce festival où les compañeros déterminent le nombre de trophées !

jb02x

Juan Bautista, fort de ses récents succès outre-Atlantique, s’est régalé face à un pensionnaire de la famille qui lui a permis d’afficher sa totale maitrise, l’ensemble étant conçu avec temple et entrega. Entière au deuxième envoi et deux oreilles.

fr02x

Très applaudi lorsqu’il s’est avancé dans le ruedo, Fernando Robleño allait toutefois le quitter en passant par l’infirmerie… Au cours d’un trasteo inégal, plus relevé à tribord, il se fit bousculer, se retrouva au tapis puis poursuivit en affichant son pundonor malgré la douleur qui l’empêcha en fin de compte de porter l’estocade, ce que fit Juan Bautista à sa place. Deux oreilles et une luxation de l’épaule.

fc02x

Revenant après trois mois de récupération, suite à sa sérieuse blessure subie à Las Ventas, et en attente de paternité, Fernando Cruz a régalé ses partisans sur quelques séquences agréablement tracées, sans toutefois pouvoir toujours lier les séries autant qu’il l’aurait voulu face à un opposant compliqué. Deux oreilles.

jl02r

Juan Leal combattit un novillo de Santa Ana dont la charge brutale n’autorisait pas les grandes envolées. L’Arlésien s’attacha à néanmoins à donner le change en y mettant la manière, sans pouvoir cependant totalement dominer, l’épée limitant ensuite le verdict à un trophée.

jbl02x

Jean-Baptiste Molas, vu à son avantage l’été dernier dans ces mêmes arènes, composa quelques figures dignes d’éloges, la faena brindée à Juan Bautista s’avérant irrégulière et le maniement de la rapière encore approximatif. A ce stade de son apprentissage, c’est tout à fait concevable et ces opportunités sont là pour l’aider à progresser… Une oreille.

Durant l’apéritif qui a suivi, il a été annoncé que Juan Leal s’enfermerait contre six Fuente Ymbro le 17 mars à Samadet. Un challenge qui marquera le début de la temporada dans le Sud-Ouest. Voir chronique du jour : 6 Novillos 6 (fenêtre du haut à gauche).
 
Excellente organisation, enhorabuena à tous les bénévoles qui ont contribué à la réussite de ce week-end, ainsi qu'à la musique...

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 aff20arles

 stm22aff

al05aff

 ist27aff20

 ar14rizl Copie